Identifiez vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
L'amie prodigieuse, L'enfant perdue, 4
23,50 €
L'amie prodigieuse
Traduit par
Gallimard
Résumé
À la fin de Celle qui fuit et celle qui reste, Lila montait son entreprise d’informatique avec Enzo, et Elena réalisait enfin son rêve : aimer Nino et être aimée de lui, quitte à abandonner son mari et à mettre en danger sa carrière d’écrivain. Car elle s’affirme comme une auteure importante et l’écriture l’occupe de plus en plus, au détriment de l’éducation de ses deux filles, Dede et Elsa. L’histoire d’Elena et de Nino est passionnelle, et bientôt Elena vit au gré de ses escapades pour retrouver son amant. Lors d’une visite à Naples, elle apprend que Lila cherche à la voir à tout prix. Après avoir embrassé soixante ans d’histoire des deux femmes, de Naples et de toute l’Italie, la saga se conclut en apothéose. Plus que jamais, dans L’enfant perdue, Elena Ferrante nous livre un monde complet, riche et bouillonnant, à la façon des grands romanciers du XIXᵉ siècle, un monde qu’on n’oublie pas.
Romancière dont la véritable identité n’a jamais été révélée, Elena Ferrante est l’auteure d’une œuvre de fiction parmi les plus singulières et marquantes de la littérature actuelle. L’enfant perdue est le quatrième et dernier volume de la série L’amie prodigieuse.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard (18/01/2018)
  • Collection : Du monde entier
  • Nombre de pages : 560
  • ISBN: 978-2-07-269931-3
Elena Ferrante (Auteur) a également contribué aux livres…
L'amie prodigieuse, III : Celle qui fuit et celle qui reste, Époque intermédiaire L'amie prodigieuse, III : Celle ... Elena Ferrante
En stock, expédié demain 8,30 €
Lire la suite
Poupée volée Poupée volée Elena Ferrante
En stock, expédié demain 7,25 €
Lire la suite
La plage dans la nuit La plage dans la nuit Elena Ferrante
En stock, expédié demain 13,00 €
Lire la suite
L'amie prodigieuse / Le nouveau nom : roman L'amie prodigieuse / Le nouveau ... Elena Ferrante
En stock, expédié demain 26,90 €
Lire la suite
Image manquante L'amie prodigieuse / Enfance, adolescence Elena Ferrante
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 24,00 €
Lire la suite
L'amie prodigieuse, Tome 2 : le nouveau nom L'amie prodigieuse, Tome 2 : ... Elena Ferrante
En stock, expédié demain 8,90 €
Lire la suite
Elsa Damien (Traduction) a également contribué aux livres…
L'amie prodigieuse, III : Celle qui fuit et celle qui reste, Époque intermédiaire L'amie prodigieuse, III : Celle ... Elena Ferrante
En stock, expédié demain 8,30 €
Lire la suite
La plage dans la nuit La plage dans la nuit Elena Ferrante
En stock, expédié demain 13,00 €
Lire la suite
Poupée volée Poupée volée Elena Ferrante
En stock, expédié demain 7,25 €
Lire la suite
Le gang des rêves Le gang des rêves Luca Di Fulvio
En stock, expédié demain 9,40 €
Lire la suite
Image manquante L'amie prodigieuse / Enfance, adolescence Elena Ferrante
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 24,00 €
Lire la suite
L'amie prodigieuse, Tome 2 : le nouveau nom L'amie prodigieuse, Tome 2 : ... Elena Ferrante
En stock, expédié demain 8,90 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Claire A. image du profil
(Fontaine Victor Hugo)

En achevant le quatrième et dernier opus de cette saga prodigieuse, Elena Ferrante clôt un roman feuilleton digne des plus grandes épopées du XIXeme siècle.
L'intensité y est à son comble lorsque les deux amies de toujours se retrouvent toutes deux voisines de palier dans le Naples de leur enfance, ce quartier pauvre qui a vu naitre leur amitié. Désormais Elena est devenue une écrivaine à succès, une femme accomplie, même si ses relations avec son amour de jeunesse, Nino, s'avèrent plus compliquées que prévu. Elle croyait pourtant qu'en quittant son mari pour lui, elle trouverait ce qui lui avait manqué jusqu'à maintenant. Quant à Lila elle a fait fortune dans les affaires, mais on comprend très vite qu'elle est en admiration devant Elena qui incarne pour elle l'intellectuelle qu'elle ne sera jamais. Les deux femmes se vouent une admiration mutuelle tout en se jalousant tour à tour. Ce quatrième et dernier volume est à mon sens le plus abouti, le plus brillant. Il révèle tout ce qu'elles ont enfoui au profond d'elles même et met en lumière toute la complexité de leur relation.
N'oublions pas non plus en toile de fond l’évocation de toute une politique napolitaine mafieuse qui creuse ses sillons jusque dans la propre histoire d'Elena et de Lila.
Le lecteur quitte ses héroïnes avec regret et nostalgie mais il paraît qu'une adaptation est en cours de réalisation...alors encore un peu de patience...

Alex-Mot-à-Mots image du profil

Le temps s’accélère dans ce dernier volet de L’amie prodigieuse. Lenu et Lila ont presque 40 ans, puis 50 et enfin plus de 60 ans.

Lenu revient vivre un temps à Naples, dans son quartier de naissance, juste au-dessus de Lila.

Il s’en passe encore de belles dans ce quartier populaire où les Solara font encore la loi, mais où Lila a l’argent grâce à son entreprise.

J’ai découvert avec plaisir que je n’avais oublié aucun des protagonistes ni où ils en étaient de leur vie. Je n’ai pas eu besoin d’avoir recours à l’aide mémoire de départ. Preuve que les trois premiers volets m’avaient passionnée.

J’ai moins goûté, cette fois-ci, les histoires de quartier, les descriptions par le menu des propos parfois vains de chacun.

Ce que j’ai aimé, ce sont les vues d’ensemble, les ellipses de temps qui font gagner des mois et qui nous permettent de voir évoluer les personnages.

Une fin inévitable qui clôt en beauté cette série passionnante.

L’image que je retiendrai :

Celle des cris toujours et sans cesse, comme si les napolitains ne pouvaient pas s’expliquer sans crier.

Quelques citations :

« J’avais simplement l’impression d’avoir affaire à l’un des jeux d’enfance de Lila : orchestrer des situations en laissant entendre que, sous l’évidence, il y avait autre chose. » (p.198)

« je n’avais pas su mimer la banalité des choses, décousue, anti-esthétique, illogique et informe. » (p.399)

« la ligne nous séparant des personnes comme les Solara était toujours restée floue, à Naples comme en Italie. Plus nous reculons, horrifiés, et plus cette ligne nous incluait. » (p.487)

« Peut-être que les choses ne peuvent se passer qu’ainsi avec les hommes : il faut vivre un peu avec eux, leur faire des enfants, et puis voilà. » (p.511)

« avant que la mémoire et le sens ne se perdent et que tout se dégrade, puis s’améliore et se dégrade à nouveau, suivant un rythme par nature imprévisible. » (p.575)

« l’œuvre la plus extraordinaire qui soit peut être balayée en quelques secondes par le feu, par un tremblement de terre, par la cendre ou la mer. » (p.577)

http://alexmotamots.fr/lamie-prodigieuse-4-lenfant-perdue-elena-ferrante/

o n  l a  l u image du profil

**L'enfant perdue de Elena Ferrante **
** fait partie de notre sélection q u o i  l i r e ?**
** découvrez ce qu'en pensent les libraires ici**

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

+ donner votre avis