Identifiez vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Nos lectures
Douleur
En stock, expédié demain 21,00 €
Zeruya Shalev
(Fontaine Passy)

Iris a été blessée dans un attentat à Jérusalem. Elle semble avoir surmonté le traumatisme mais son corps n'a jamais complètement guéri. Elle souffre toujours de la perte de son père à la guerre et aussi de son premier amour indéfectible Ethan.Tout bascule le jour où elle le retrouve. Cette rencontre la ravive. Mais cette idylle pourra-t-elle durer? Iris doit quitter son couple et enfant alors qu'Ethan est déjà divorcé...Dilemme...Roman dense et profond sur l'impact de notre passé sur notre psychisme et notre physique.

Le gardien des choses perdues
En stock, expédié demain 22,50 €
Ruth Hogan
(Fontaine Kléber)

Un même jour de mai 1974, Anthony Peardew perd sa fiancé Thérèse et le médaillon qu'elle lui avait confié.
Durant des années, à la recherche d'une quelconque rédemption, il n'aura de cesse de récupérer les choses que les gens égarent : notant le jour et l'endroit où il les recueille, écrivant sur chacune une courte histoire.

A sa mort, il confie à sa jeune assistante Laura, la mission de restituer toutes ces choses perdues à leurs propriétaires légitimes. Avec l'aide du jardinier Freddy, et de la Dancing Drone Sunshine, elle tentera de trouver la voie d'un happy end.

Un récit empli de douceur et de délicatesse, plein d'humour et de tendresse, sur la vie, la perte et les belles rencontres. Ruth Hogan nous offre un beau roman feel good qui met du baume au coeur.

Le gardien des choses perdues
En stock, expédié demain 22,50 €
Ruth Hogan
(Fontaine Villiers)

Suite à un drame qui a bouleversé sa vie, Anthony Peardew a décidé de recueillir tous les objets perdus ou abandonnés et de leur faire une place dans la bibliothèque de sa maison Padua. Ordonnés sur leur étagère, il les étiquette et leur redonne une place et leur invente des histoires. Sentant la mort approcher, le vieil écrivain décide de léguer sa maison et sa précieuse collection à son assistante Laura, une femme ballottée par la vie. Seule condition à cet héritage, elle devra rendre les objets perdus à leurs propriétaires. Alternant le récit d'une certaine Eunice et celui de Laura, le passé et le présent se nouent pour redonner vie à tous ses protagonistes.

Le gardien des choses perdus est un roman très délicat. A l'image de ses personnages il s'ouvre au lecteur au fur et à mesure que le récit avance. Que ce soit Laura, qui a besoin de sortir de sa coquille, Freddy le jardinier qui cherche un nouveau départ ou Sunshine, la jeune fille "dancing drone" à la douce empathie, on passe un moment délicieux en leur compagnie. Tantôt drôle, tantôt émouvant, on rit et on pleure avec les personnages. Portée par l'écriture douce et très jolie de Ruth Hogan, Le gardien des choses perdues est un très beau roman que l'on est content d'avoir lu, une fois la dernière page refermée.

Les Espionnes racontent
En stock, expédié demain 20,00 €
Aeberhardt, Chloé
(Fontaine Villiers)

Comme beaucoup de monde, Chloé Aeberhardt aime les histoires d'espions sur fond de guerre froide mais plus encore, elle aime les histoires d'espionnes. Pendant cinq ans, elle a parcouru le globe à la recherche de ces femmes du renseignements afin de les interroger sur leur rôle au sein de ces organisations.

Le récit de ses investigations est aussi passionnant que celles qu'elle découvre et le livre final est le pur produit de la ténacité de Chloé Aeberhardt. De services en services, d'espions en espions, elle a remonté le fil de l'histoire du renseignement et a poursuivi ces femmes souvent méconnues du grand public.
Loin du cliché habituel de l'espionne, elle dresse le portrait de femmes multiples plongées dans le théâtre des événements de la Guerre froide. Passionnant!

Le dimanche des mères
En stock, expédié demain 14,50 €
Graham Swift
(Fontaine Villiers)

Un peu à la façon de Stefan Zweig, Graham Swift nous livre le destin d'une femme, de celui qui se joue sur une journée. Alors qu'elle déambule nue dans la maison de son amant, Jane revit avec intensité les instants de sa vie qui l'ont conduite à ce moment précis, à cette dernière page d'amour avec Paul Sheringham avant que tout bascule.

Dans une langue belle et précise, Graham Swift pose la question du langage et des individus, de ce qui fait et défait les destins. Bien que court, "Le dimanche des mères" est un roman dense et profond et non dénué d'une belle réflexion sur ce qui peut pousser une femme à prendre sa vie en main et à en changer radicalement le cours.
Un roman magnifique, un incontournable pour toutes ceux et celles qui aiment les romans d'où se dégagent une vraie ambiance, un charme délicieux et un brin de grâce anglaise.