Dans un réseau de 7 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
La Peuplade
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
200
EAN13
9782925141976
ISBN
978-2-925141-97-6
SCÈNES VILLAGEOISES SANS COCHON
Traduit par CHLOÉ BILLON
La Peuplade
20,00
Présentation
La petite Željka habite le comitat du Međimurje, au nord de la Croatie en guerre. Elle voudrait bien défendre son pays contre les Serbes, mais selon le maître d’école, ce n’est pas pour les femmes. Et comme le docteur dit qu’elle a un défaut dans la tête, elle doit faire de longs séjours à l’hôpital. Alors elle écrit des poèmes.
À la maison c’est compliqué. Une fois, un homme est entré chez eux et a voulu égorger son père. La guerre, c’est un peu comme si on obligeait tout le monde à changer. On dirait que seuls les enfants tiennent les promesses d’amitié.
Entre naïveté et humour noir, Željka Horvat Čeč revient sur sa vie de petite fille malade durant la guerre de Croatie (1991-1995). Les joies de l’enfance y brillent d’une réjouissante insolence.
Le mot du libraire
26 mars 2024

Zeljka habite le comitat de Medimurje, au nord de la Croatie. La guerre est là avec l'ennemi serbe. Elle est une fille pétillante malgré ses problèmes de santé. Elle préfère le foot à la danse. Elle voudrait combattre pour sa patrie mais les seuls les garçons peuvent y aller. Les enfants lui font la remarque qu'elle n'est pas baptisée comme tous les croates catholiques et que ses parents sont plus communistes que nationalistes pour l'indépendance de leur pays. Entre les poèmes, les articles de presse, les dessins de cette fillette et les notes en bas de page, les Scènes Villageoises donnent un touchant et universel témoignage d'une jeune fille dans son pays en guerre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 49 087 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître