Dans un réseau de 7 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Actes Sud
Collection
Actes Noirs (1)
Nombre de pages
368
EAN13
9782330181215
ISBN
978-2-330-18121-5
LE FILS DU PÈRE
De VÍCTOR DEL ÁRBOL
Actes Sud
23,00
Présentation
Diego enseigne à l'université, il est heureux en ménage et vit dans une belle villa face à la mer.
En amont de la lignée, pourtant, un père a quitté son village d'Estrémadure dans les années 1950 pour la périphérie de Barcelone et ses tripots clandestins, toujours un poing américain dans la poche, jusqu'à la rixe fatale qui le mène à la Légion étrangère du Sahara oriental. Et un grand- père a dû payer pour les exactions d'un parent anarchiste qui, aux premières heures de la guerre civile, s'en est pris aux caciques du petit village qui les a vus naître. S'en est suivie une rivalité ancestrale, scellée par un châtiment cruel : le front russe dans la division Azul de Franco.
Reclus dans une unité de soins, Diego raconte la malédiction qui poursuit sa famille. Car à l'instar de ses aïeux, et contre toute attente, il est devenu, lui aussi, un assassin. Comme si les racines du mal, plantées dans cette bourgade arriérée, continuaient d'étendre leurs ramifications par-delà le temps et l'espace, vouant aux gémonies les hommes du même sang, "et leurs enfants après eux".
Parcourant les fractures saillantes de l'histoire espagnole du XX è siècle, infiniment ténébreux, Le Fils du père est un roman de perdition, qui met en scène des hommes faits de clairs-obscurs, déchirés entre la crainte de ressembler au père honni et le désir fou d'en être aimé.
Le mot du libraire
21 novembre 2023

Diego Martin, professeur d'université, est interné dans une unité psychiatrique après avoir torturé et tué un jeune homme. La raison de ce meurtre reste un mystère à élucider. Il nous raconte de son point de vue son histoire, complétée par un narrateur extérieur pour comprendre ce qui s'est passé. Il remonte aux origines de la violence des hommes, de sa famille, son père, son grand-père et lui, qui a pourtant tout fait pour ne pas leur ressembler. Mais Diego est aussi persuadé qu'il a le même virus du mal qu'eux. Il nous emmène ainsi en Russie, pendant la Seconde Guerre mondiale, avec la Brigade Azul, la Division Bleue, ces Espagnols franquistes, plus ou moins volontaires, qui sont allés combattre avec la Wehrmacht. L'auteur nous montre la violence pendant la guerre civile et le rôle de l'Église. Magnifique roman noir sur la filiation et l'histoire de l'Espagne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 49 084 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître