Identifiez vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Quand sort la recluse
21,00 €
Quand sort la recluse
Flammarion
Résumé
Fred Vargas revient avec un roman policier autour du commissaire Adamsberg, quatre ans après L'Armée furieuse.

"- Trois morts, c'est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n'est pas de notre compétence.
- Ce qu'il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J'ai donc rendez-vous demain au Muséum d'Histoire naturelle.
- Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue ?
- Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés.
- Assassinés, répéta le commandant Danglard.
Par l'araignée recluse ?"
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Flammarion (10/05/2017)
  • Collection : Policier / Thriller
  • Nombre de pages : 496
  • ISBN: 978-2-08-141314-6
Fred Vargas (Auteur) a également contribué aux livres…
EbookQuand sort la recluse Quand sort la recluse Fred Vargas
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Sans Feu Ni Lieu Sans feu ni lieu Fred Vargas
En stock, expédié demain 19,90 €
Lire la suite
Temps glaciaires Temps glaciaires Fred Vargas
En stock, expédié demain 10,00 €
Lire la suite
Audiolib Un peu plus loin sur la droite Audiolib Un peu plus loin ... Fred Vargas
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,90 €
Lire la suite
Debout Les Morts Debout les morts Fred Vargas
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,90 €
Lire la suite
Temps glaciaires Temps glaciaires Fred Vargas
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,90 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Anne A. image du profil
(Fontaine Kléber)

Le dernier roman de Fred Vargas est excellent ! Entre les enquêtes policières, la prose littéraire de l'auteur et les faits historiques atypiques dont le livre recèle, nous avons la certitude de passer un beau moment de lecture. 

Dans le sud de la France, trois personnes âgées sont décédées à la suite de morsures d'araignées. En apparence, rien ne prédisposait l'enquêteur Adamsberg et son équipe à porter leur attention sur cette affaire. Il n'aurait d'ailleurs même pas du y avoir le moindre soupçon d'enquête. Et pourtant, si le lecteur au départ et à l'image des policiers, est hésitant quant aux liens, il finit lui aussi par vouloir à tout prix créer des ponts entres les histoires.

L'addiction au récit est surtout crée par l'enchevêtrement des anecdotes zoologiques et historiques, grâce auxquelles Vargas parvient à créer chez son public une réelle addiction aux recluses.

Laure S. image du profil
(Fontaine Sèvres)

La mort apparemment accidentelle de trois retraités liée à une morsure de recluse - araignée peureuse et dont la morsure n'est normalement pas mortelle - éveille l'instinct du commissaire Adamsberg... Au départ seul contre tous, peu à peu rejoint par ses fidèles de la brigade, il se lance dans une enquête difficile, uniquement justifiée par les fameuses "brumes de son esprit"... Mais une fois de plus, l'instinct du commissaire Adamsberg fera ses preuves ! Le fil qu'il tire déroule une pelote qui l'emmènera bien plus loin que prévu. Difficile d'en dire plus sans gâcher la surprise... On retrouve avec plaisir les impayables membres de la Brigade, la vivacité et l'efficacité de la narration de Fred Vargas, sa passion pour le monde animal et les vieilles légendes... Un pur régal.

Alex-Mot-à-Mots image du profil

Ouvrir un roman de Fred Vargas, c’est être certain que l’on va passer un bon moment en compagnie d’Adamsberg et de sa brigade.
Je n’ai pas été déçue, l’enquête officieuse dont s’occupe le commissaire se déroule à Nîmes et ses environs, mais aussi autour d’une table d’un restaurant de spécialités des Pyrénées, d’un plat de garbure et de bouteilles de Madiran.
J’ai aimé le double sens du mot Recluse, j’ai découvert à ce propos qu’il pouvait également s’agir d’araignées, je connaissais déjà l’histoire des saintes.
L’affrontement entre Danglard et Adamsberg donne du piquant à l’épisode.
Bref, un bon moment de lecture en compagnie de Jean-Baptiste qui n’est plus un pelleteur de nuages, mais qui laisse se mouvoir les bulles dans son esprit.

+ donner votre avis