Dans un réseau de 7 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Gallimard
Collection
Blanche
Nombre de pages
288
EAN13
9782070116232
ISBN
978-2-07-011623-2
LA CHEFFE, ROMAN D'UNE CUISINIÈRE
De MARIE NDIAYE
Gallimard
17,90
Présentation
«Elle trouvait excessives les louanges dont on s’est mis à couvrir sa cuisine. Elle comprenait les sensations puisqu’elle s’appliquait à les faire naître, n’est-ce pas, et que leur manifestation sur la figure des convives l’enchantait, c’est tout de même bien ce à quoi elle s'évertuait jour après jour, depuis tant d’années, presque sans repos. Mais les mots pour décrire tout cela lui paraissaient indécents.» Le narrateur raconte la vie et la carrière de la Cheffe, une cuisinière qui a connu une période de gloire, dont il a longtemps été l’assistant - et l’amoureux sans retour. Au centre du récit, la cuisine est vécue comme une aventure spirituelle. Non que le plaisir et le corps en soient absents, au contraire : ils sont les instruments d’un voyage vers un au-delà - la Cheffe allant toujours plus loin dans sa quête d’épure. Les phrases de Marie NDiaye se déploient lentement, comme pour envelopper le lecteur avec un charme constricteur. Les replis de l’âme de chaque personnage sont explorés avec une détermination calme dans la volonté de dissoudre la pénombre des êtres. Le récit dévoile une humanité violente, claire, à la fois mélancolique et enviable.
Marie NDiaye est née en 1967 à Pithiviers. Elle est l’auteur d’une vingtaine de livres - romans, nouvelles et pièces de théâtre. Elle a obtenu le prix Femina en 2001 et le prix Goncourt en 2009. Une de ses pièces, Papa doit manger, est entrée au répertoire de la Comédie-Française.
Le mot du libraire
7 novembre 2016

Dans un long monologue, un ancien employé, ami et admirateur de la cheffe, entreprend de faire son portrait, de lui rendre justice. Il a enquêté de façon quasi obsessionnelle et l’a observée avec minutie tout le temps qu’il l’a côtoyée, pour saisir au plus près sa personnalité. Ce qui fait la force de ce roman, c’est la justesse de sa langue, précise mais sans fioritures, le réalisme de ce discours qui digresse, qui s’interroge et nous tient en haleine. C’est souvent émouvant mais à rebours d’une sensualité facile, beau sans grandiloquence.

24 octobre 2016

Marie Ndiaye dessine tout en douceur et sans hâte le portrait d'une personnalité hors norme : la cheffe, une cuisinière vouée corps et âme à son art, une femme d'une grande originalité malgré une apparente banalité. Fin, nuancé, et très savoureux par moments !
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 48 887 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître