Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Péchés capitaux
21,00 €
Péchés capitaux
Traduit par
Flammarion
Résumé
Désormais retraité et célibataire, l'inspecteur Sunderson n'aspire qu'à profiter de la vie en s'installant dans un bungalow de pêche au Michigan. Il s'accommode tant bien que mal de ses nouveaux voisins, le clan Ames, pour qui viols, incestes et possession d'armes de guerre sont monnaie courante, et aide même l'un d'entre eux à écrire un polar. Mais un jour Lily Ames, sa femme de ménage, est tuée.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Flammarion (02/09/2015)
  • Collection : Littérature étrangère
  • Nombre de pages : 300
  • ISBN: 978-2-08-131309-5
Jim Harrison (Auteur) a également contribué aux livres…
Un sacré gueuleton, manger, boire et vivre Un sacré gueuleton, manger, boire ... Jim Harrison
En stock 8,70 €
Lire la suite
Un sacré gueuleton, Manger, boire et vivre Un sacré gueuleton, Manger, boire ... Jim Harrison
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 21,50 €
Lire la suite
Lettres à Essenine Lettres à Essenine Jim Harrison
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 8,00 €
Lire la suite
La fille du fermier La fille du fermier Jim Harrison
En stock 2,00 €
Lire la suite
L'éclipse de lune de Davenport et autres poèmes L'éclipse de lune de Davenport ... Jim Harrison
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,10 €
Lire la suite
Dalva Edition spéciale Dalva Edition spéciale Jim Harrison
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Brice Matthieussent (Traduction) a également contribué aux livres…
Image manquante La Rivière en hiver Rick Bass
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Dans la gueule de l'ours Dans la gueule de l'ours James McLaughlin
En stock 23,00 €
Lire la suite
Les Vies parallèles de Jack Kerouac Les Vies parallèles de Jack ... Barry Gifford, Lawrence Lee
En stock 23,90 €
Lire la suite
Écotopia Écotopia Ernest Callenbach
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,00 €
Lire la suite
La générosité de la sirène La générosité de la sirène Denis Johnson
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
Lire la suite
Québec Bill Bonhomme Québec Bill Bonhomme Howard Frank Mosher
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 13,00 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Sylvie M. image du profil
(Fontaine Victor Hugo)

Où l'on retrouve l'inspecteur Sunderson, 66 ans, flic à la retraite, divorcée de Diane - qu'il aime toujours - père adoptif de Mona étudiante à Ann Arbor. Il aime pêcher la truite dans le Nord Michigan. Il aime aussi faire l'amour - souvent. Survient une famille de dégénérés violents, abrutis par l'alcool. Face aux meurtres répétés, l'inspecteur reprend du service. Et son ultime aventure - sexuelle et amoureuse - lui fait voir la culpabilité d'une autre façon...
Ce dernier roman de Jim Harrison dévoile la face sombre de l'Amérique à travers cette famille de d'excités dangereux mais dresse aussi le portrait touchant de l'inspecteur à la retraite (son double évidemment), ours sensible buvant trop, posant un regard sévère sur son pays et ses dérives.
Souvent drôles mais aussi très émouvantes sur ses réflexions sur l'amour, voici 350 pages de lecture intelligente.

Ludovic P. image du profil
(Fontaine Kléber)

Si la nature se distingue parfois par des accès de violence, à ce jeu-là, Jim Harrison lui préfère l'homme et en l’occurrence la famille Ames dans son dernier roman Pêchés capitaux. L'inspecteur Sunderson, retraité, n'aspire qu'à profiter de la vie en s'installant dans un bungalow de pêche au Michigan. Il ne s'est jamais remis du départ de sa femme, qu'il côtoie encore, et lutte avec ses vieux démons (l'alcool, le remord). Mais la proximité d'une famille de tarés va bousculer ses habitudes. En toute impunité, ses voisins, les Ames, violent, tuent, saccagent, menacent, tabassent et outrepassent les interdits comme s'il s'agissait d'un concours. Seules les femmes du clan semblent échapper à cette filiation avec le Mal et endurent ce qu'elles peuvent. Jusqu'à ce que l'une d'elles, dont s'est éprise le brave Sunderson, soit tuée. Dès lors, et bien que d'abord hésitant, Sunderson va s'ériger en rédempteur. Mais peut-on redresser les torts quand on est soi-même en infraction avec la morale? Jim Harrison ausculte le désir (masculin) et son emprise sur nos actes. Et si tout, finalement, ne se résumait qu'à la question de la résistance ou l'abdication face à nos pulsions?

o n  l a  l u image du profil

Est-ce bien Jim Harrison, le peintre des grands espaces, pilier de l'école littéraire du Montana, auteur notamment de « Dalva » et de « Légendes d'automne », qui a signé ces « Péchés capitaux » ? Question de pure rhétorique car celle qui vient à l'esprit, le livre refermé, est plutôt : pourquoi ? Pourquoi ce roman bavard, qui n'a de policier que son narrateur et de noir que l'encre avec laquelle il est imprimé ? Il faut une bonne centaine de pages au vénérable pêcheur-écrivain pour installer le personnage central du livre, un flic retraité à la sexualité de lapin de garenne. Porté sur les très jeunes femmes et fasciné par les truites mouchetées, il laisse parler tantôt sa libido, tantôt son appétit, selon l'heure de la journée.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

+ donner votre avis