Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Verticales
Collection
Verticales
Nombre de pages
207
EAN13
9782070144136
ISBN
978-2-07-014413-6
RÉPARER LES VIVANTS
De MAYLIS DE KERANGAL
Verticales
19,50
Présentation
« Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d’autres provinces, ils filaient vers d’autres corps. »

"Réparer les vivants" est le roman d’une transplantation cardiaque. Tel une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d’accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le cœur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l’amour.
Le mot du libraire
15 février 2014

Formidable

Ce roman captivant sur le don d'organes, nous entraine dans une course contre la montre, contre la mort... 24 h qui s'étendent à l'infini dans la douleur et l'acceptation du décès, la complexité des émotions, la pudeur et l'espoir des receveurs. Un chaine humaine bouleversante, qui en fait un roman formidable.

2 février 2014

De retour d'une session de surf dans le pays de Caux, trois lycéens sont victimes d'un accident sur la route qui les ramène au Havre. Chris, qui roulait au dessus de la vitesse autorisée, se déporte sur la gauche et heurte un poteau...Un seul des passagers ne porte pas de ceinture de sécurité: Simon, 19 ans, qui est grièvement blessé. Les évaluations cérébrales montreront qu'il est en état de mort cérébrale, même si son coeur stimulé artificiellement bat encore. Depuis 1959, on peut être mort et avoir un cœur qui bat. Les médecins le savent depuis la 23e réunion internationale de neurologie, quand les professeurs Mollaret et Goulon ont révélé l'existence du coma dépassé: le cœur fonctionne, mais pas le cerveau - nouveau siège de la vie humaine, donc de la mort.Ses parents ayant autorisé le don d'organes, le récit suit alors le parcours de son coeur et les étapes d'une transplantation. Réparer les vivants raconte, dans une écriture en apnée, comment le cœur de Simon devient, 24 heures après celui de Claire Méjan. Course contre la montre, course contre la mort, menée par un médecin en réanimation, Pierre Révol, qui croise la route de Simon Limbres et de son cœur «battant toujours» à 10h12 ce dimanche. La transplantation cardiaque qui s'annonce bouleversera plusieurs existences avec émotion et prend aux tripes le lecteur..Magistral roman à couper le souffle!

22 janvier 2014

Réparer les vivants, l'histoire d'une transplantation cardiaque ou l'histoire d'un cœur. Vingt-quatre heures, c'est le temps que prend Maylis de Kerangal, pour nous livrer, dans un style riche, documenté mais surtout avec un réalisme et une précision impressionnants l'histoire d'une vie, d'une vie qui peut se transmettre et continuer. Le tour de force de son roman repose sur cette impression que nous ressentons tout au long du récit, d'être réellement présent auprès de ses personnages. Cette capacité qu'elle a de ne pas céder au registre pathétique lorsqu'il pourrait se comprendre et pourtant, de nous toucher au plus profond de nous même. Un magnifique hymne à l'amour sous ces différentes formes, une réflexion sur la générosité et le partage. N'hésitez plus, ce roman vous bouleversera...

10 janvier 2014

Migration d'un coeur

Simon Limbres, 19 ans, meurt accidentellement. Ce livre relate le parcours de son coeur d'un corps à un autre. Une fois de plus, Maylis de Kerangal nous étonne et nous séduit avec son style très clinique : une écriture ciselée, des mots qui claquent, des phrases qui s'étirent magnifiquement. Beaucoup de tension dans ce roman, de densité, et finalement, beaucoup d'émotions autour de ce coeur. La scène de la transplantation, dans le bloc opératoire, est à couper le souffle. Et on se souvient longtemps de chacun des personnages : le chirurgien, l'interne, l'infirmière, le chef de clinique, le réanimateur et les parents, tous nous livrent leur petite musique... Bluffant !
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 48 324 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître