Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Et toujours les forêts / roman
20,00 €
Et toujours les forêts / roman
JC Lattès
Résumé
Corentin, personne n’en voulait. Ni son père envolé, ni les commères dont les rumeurs abreuvent le village, ni surtout sa mère, qui rêve de s’en débarrasser. Traîné de foyer en foyer, son enfance est une errance. Jusqu’au jour où sa mère l’abandonne à Augustine, l’une des vieilles du hameau. Au creux de la vallée des Forêts, ce territoire hostile où habite l’aïeule, une vie recommence.

À la grande ville où le propulsent ses études, Corentin plonge sans retenue dans les lumières et la fête permanente. Autour de lui, le monde brûle. La chaleur n’en finit pas d’assécher la terre. Les ruisseaux de son enfance ont tari depuis longtemps ; les arbres perdent leurs feuilles au mois de juin. Quelque chose se prépare. La nuit où tout implose, Corentin survit miraculeusement, caché au fond des catacombes. Revenu à la surface dans un univers dévasté, il est seul. Humains ou bêtes : il ne reste rien. Guidé par l’espoir insensé de retrouver la vieille Augustine, Corentin prend le long chemin des Forêts.

Une quête éperdue, arrachée à ses entrailles, avec pour obsession la renaissance d’un monde désert, et la certitude que rien ne s’arrête jamais complètement.

Lauréat du Grand Prix RTL-Lire 2020
Lauréat du Prix de la Closerie des Lilas 2020
Sélection Grand Prix des lectrices de Elle
Sélectionné pour le Prix des lecteurs de l'Express - BFM TV
Sélectionné pour le Prix du livre France Bleu Page des Libraires 2020


« Pour Sandrine Collette, l'espoir ne meurt pas tant que subsiste un souffle de vie, si chétif soit-il. »
Le Monde des livres

« Un roman très prenant et cinématographique »
Madame Figaro

« À mi-chemin entre La Route de Cormac Mc Carthy [...], et En un monde parfait, de Laura Kasischke, Sandrine Collette réussit une très belle œuvre et trouve l’équilibre entre l’effroyable et le beau, faisant pousser la poésie au milieu de la poussière »
ELLE
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : JC Lattès (02/01/2020)
  • Collection : Littérature française
  • Nombre de pages : 334
  • ISBN: 978-2-7096-6615-2
Sandrine Collette (Auteur) a également contribué aux livres…
Animal Animal Sandrine Collette
En stock 7,90 €
Lire la suite
EbookEt toujours les forêts Et toujours les forêts Sandrine Collette
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Animal Animal Sandrine Collette
En stock 19,90 €
Lire la suite
Juste après la vague / roman Juste après la vague / ... Sandrine Collette
En stock 7,90 €
Lire la suite
Les Larmes noires sur la terre Les Larmes noires sur la ... Sandrine Collette
En stock 7,90 €
Lire la suite
Juste après la vague Juste après la vague Sandrine Collette
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,90 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Laura V. image du profil
(Fontaine Villiers)

Sandrine Collette est connue et appréciée pour ses nombreux et terribles polars... Mais ici, c'est un roman d'anticipation qu'elle nous propose. Plus particulièrement sa vision de notre monde après une apocalypse. Et comme toujours avec cette autrice, on tape dans le dur. Âmes sensibles s'abstenir, Sandrine Collette ne nous imagine aucun avenir radieux - le contraire aurait été étonnant - et nous propose le pire de l'homme, même chez les meilleures âmes...

Alex-Mot-à-Mots image du profil

Corentin n’a pas eu de chance au début de sa vie : abandonné plusieurs fois par sa mère qui n’en veut pas, il finit par grandir chez sa grand-mère aux Forêts.

Il part ensuite faire ses études à la ville, jusqu’au jour où un cataclysme s’abat sur le monde.

Heureusement caché avec ses amis dans les sous-sols de la ville, il remonte après plusieurs jours à l’air libre et découvre la dévastation. Il décide de se rendre aux Forêts pour tenter de survivre.

Encore une fois, Sandrine Collette nous plonge dans un univers à part le temps de notre lecture.

Un style haché mais pas trop qui convient parfaitement à ce type de récit.

Un décor gris, forcément, des pluies de cendres qui brulent, une nature morte. Quelques touches de couleur, parfois.

Un clin d’oeil à Cormac McCarthy et son roman La route.

Un roman tout en nuances de gris.

L’image que je retiendrai :

Celle des rares instants de couleur.

https://alexmotamots.fr/et-toujours-les-forets-sandrine-collette/

+ donner votre avis