Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Avis de libraire

Magali S.

Fontaine Victor Hugo

Magali S.
 < 12345...1415 > 
Après nous, les animaux
En stock 16,00 €
Brunel, Camille

Après nous, les animaux est un immense roman d'anticipation, une odyssée époustouflante au suspens insoutenable.
En 2086, un groupe d'animaux -tous issus d'un cirque en provenance d'Europe- se retrouvent livrés à eux-mêmes sur la côte du Mexique et vont tenter de survivre dans un monde ravagé et peuplé de dangers, un monde dans lequel il n'existe plus un seul humain.
Une fable animalière humaniste dans laquelle se retrouvent nombre de références bibliques, littéraires et qui se permet même un clin d’œil à "2001 l'odyssée de l'espace".
Une écriture maîtrisée, ciselée et exigeante au service d'une plongée sans concession dans le règne animal.
Clou du spectacle: une transcription bluffante des émotions éprouvées par les individus qui constituent ce groupe. On s'attache. Beaucoup trop. Et ça fait mal. Tout comme ces animaux qui se sont attachés de façon si désarmante aux humains, à leurs "maîtres", peu importent les coups ou les caresses.
Ce que Camille Brunel a fait est tout simplement magique. Un vrai tour de force!

Le tailleur de Relizane
En stock 20,90 €
Olivia Elkaim

Dans le tailleur de Relizane, Olivia Elkaim nous transperce le cœur avec l'histoire de son grand-père, modeste tailleur dans une petite ville en Algérie. On est en 1958, et les "événements" ne sont pas loin. Le climat s'électrise, les actes de violences redoublent, et la famille de Marcel ne sait plus vraiment quelle est sa place dans cette Algérie qui s'embrase. En se plongeant dans l'histoire de sa famille grâce un travail de documentation, l'autrice renoue peu à peu avec son identité, celle qu'elle a mise de côté depuis trop longtemps. Sa plume est belle, précise, et chacun des mots est choisi avec une telle justesse qu'ils se frayent un chemin jusqu'au cœur du lecteur et frappent doucement comme autant de battements. Le tailleur de Relizane est un récit puissant et intime sur l'exil, le déracinement et la douloureuse quête d'identité. J'ai pleuré à chaudes larmes, j'ai eu le coeur brisé en mille morceaux, puis recollé. Le cœur. J'insiste sur ce mot, c'est un récit qui a été écrit avec le cœur, les entrailles, et le résultat est incroyable. Certains romans nous touchent, celui-ci nous étreint avec force et beauté. C'est un sans-faute.

Sale bourge
En stock 17,00 €
Nicolas Rodier

Issu d'une famille nombreuse de la bourgeoisie, Pierre a grandi avec une mère violente, perturbée et excessive. Accusé de violences conjugales, Pierre va tenter de remonter la genèse de cette fureur qui l'habite.
La plume brute de l'auteur, quasi clinique, agit comme un rempart pour le narrateur, comme pour le tenir à distance de ce cycle infernal.

Elle a menti pour les ailes
En stock 21,00 €
Francesca Serra

Garance, 15 ans, vit avec sa mère dans une petite ville balnéaire du sud-est de la France,où quasiment tout le monde se connaît, s'observe et se jauge,une communauté où la vie n'a de valeur qu'à travers les écrans et se mesure en terme de popularité. Quand Garance fait défiler les photos si parfaite de Maud Artaud sur son téléphone, elle rêve secrètement d'intégrer son cercle d'amis, des élèves de terminale auréolés d'un éclat qui flirte avec l'immortalité. Alors quand Garance est invitée chez Maud à la soirée la plus attendue de l'année, c'est un tout nouvel univers plein de promesses qui s'offre à elle. Quelques heures plus tard, elle disparait.

Puissant, féroce, vénéneux,"Elle a menti pour les ailes" est une radioscopie stupéfiante de la jeunesse d’aujourd’hui, à un âge où les réseaux sociaux règnent en maître. C'est un véritable coup de foudre pour ce premier roman à l'écriture hypnotique et électrique qui n'est pas sans rappeler l'univers envoutant de David Lynch, ou encore l'esthétique si particulière de Nicolas Winding Refn.
A travers des personnages complexes et charismatiques, Francesca Serra nous offre une réflexion bluffante et sans concession d'une génération fragile et cruelle, qui n'a de cesse de repousser les limites qu'on lui impose.
Un livre magnétique, addictif, qui résonne très longtemps après l'avoir refermé.

La petite dernière
En stock 16,00 €
Fatima Daas

C'est un OUI, un grand oui pour la Petite dernière de Fatima Daas chez Notabilia.
Peut-on aimer les femmes quand on est une jeune fille de banlieue parisienne élevée par des parents musulmans? Quand Dieu prend une place toute particulière dans son cœur? C'est ce que Fatima Daas pose brillamment sur le papier, dans un récit intime et tout en pudeur, servi par une très belle plume. Les chapitres sont construits avec intelligence et commencent tous par une même phrase qui sonne comme comme une excuse, une invocation, une plaidoirie, une bouée à laquelle se raccrocher ou encore comme une esquisse d'identité qui prend forme au fil du récit et qui s'épaissit jusqu'à la touche finale: "je suis Fatima Daas". C'est aussi le récit d'une jeune femme qui ne sait pas aimer et qui refuse farouchement d'être aimée car ce n'est pas ce qu'on lui a appris à la maison. Partir plutôt que de s'ouvrir. La fin m'a prise par surprise et les larmes sont montées d'un coup.

 < 12345...1415 >