Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Les falaises
18,00 €
Les falaises
La Peuplade
Résumé
V. vient d’apprendre que l’on a retrouvé le corps sans vie de sa mère, rejeté par le Saint-Laurent sur une plage de la Gaspésie, l’équivalent « du bout du monde ». Elle regagne là-bas, brusquement, sa maison natale, et se confectionne une « île » au milieu du salon venteux, lieu désigné pour découvrir et mieux effacer – ou la ramener – l’histoire des femmes de sa lignée à travers les journaux manuscrits de sa grand-mère. V. se voit prise dans sa lecture, incapable de s’en détacher. Sa seule échappatoire réside derrière le comptoir d’un bar au village, dans une chevelure rousse aérienne, et s’appelle Chloé.

Les Falaises fait le récit d’un chaos à dompter, d’un grand voyage onirique, historique et féminin, qui de la Gaspésie à l’Islande réunit ces survivantes de mère en fille qui admettent difficilement être de quelque part, préférant se savoir ailleurs et se déraciner à volonté.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : La Peuplade (27/02/2020)
  • Collection : Littérature française
  • Nombre de pages : 224
  • ISBN: 978-2-924898-51-2
Avis des lecteurs
Virginie S. (Libraire) image du profil

V. revient dans la maison familiale en Gaspésie après plusieurs années d’absence et plusieurs rendez-vous manqués avec les siens. Sa mère est morte, suicidée, rejetée
par le fleuve Saint Laurent. Il faut désormais vider la maison, classer les souvenirs, affronter les fantômes et accepter l’héritage d’une lignée de femmes fantasques.
Commence pour la narratrice un voyage longtemps différé entre la Gaspésie et l’Islande dans les pas des femmes de sa vie, sa mère et sa grand-mère. Trois générations qui
s’interpellent du bord de leur abîme.
Pour V, il faut renouer le fil qui l’unit à ces femmes, se (re)connecter à l’origine de l’histoire familiale, accueillir les émotions enfouies, pardonner, accepter pour avancer.
Virginie DeChamplain a su faire de ce périple intime une odyssée universelle. Elle parvient à donner une couleur inédite au thème de la filiation douloureuse . Ce
récit, écrit sur le fil du rasoir, est traversé par une énergie brute, mais la tension est apaisée par des passages d’une grande poésie, véritables respirations.
Un texte hypnotique qui se lit en apnée.

+ donner votre avis