Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
La salle de bal
22,00 €
La salle de bal
Traduit par
Gallimard
Résumé
Lors de l’hiver 1911, l’asile d’aliénés de Sharston, dans le Yorkshire, accueille une nouvelle pensionnaire : Ella, qui a brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaillait depuis l’enfance. Si elle espère d’abord être rapidement libérée, elle finit par s’habituer à la routine de l'institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté : les hommes cultivent la terre tandis que les femmes accomplissent leurs tâches à l’intérieur. Ils sont néanmoins réunis chaque vendredi dans une somptueuse salle de bal. Ella y retrouvera John, un «mélancolique irlandais». Tous deux danseront, toujours plus fébriles et plus épris. À la tête de l’orchestre, le docteur Fuller observe ses patients valser. Séduit par l’eugénisme et par le projet de loi sur le Contrôle des faibles d’esprit, Fuller a de grands projets pour guérir les malades. Projets qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour Ella et John. Après Le chagrin des vivants, Anna Hope parvient de nouveau à transformer une réalité historique méconnue en un roman subtil et puissant, entraînant le lecteur dans une ronde passionnée et dangereuse.
Anna Hope est née à Manchester. Elle a étudié à Oxford et à Londres. Après Le chagrin des vivants, La salle de bal est son deuxième roman.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard (17/08/2017)
  • Collection : Du monde entier
  • Nombre de pages : 400
  • ISBN: 978-2-07-268872-0
Anna Hope (Auteur) a également contribué aux livres…
Nos espérances Nos espérances Anna Hope
En stock 22,00 €
Lire la suite
La Salle de bal La Salle de bal Anna Hope
En stock 8,50 €
Lire la suite
La salle de Bal La salle de Bal Anna Hope
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 27,00 €
Lire la suite
Le chagrin des vivants Le chagrin des vivants Anna Hope
En stock 8,50 €
Lire la suite
The Ballroom The ballroom Anna Hope
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 14,90 €
Lire la suite
Le chagrin des vivants Le chagrin des vivants Anna Hope
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 23,00 €
Lire la suite
Élodie Leplat (Traduction) a également contribué aux livres…
Nos espérances Nos espérances Anna Hope
En stock 22,00 €
Lire la suite
La Salle de bal La Salle de bal Anna Hope
En stock 8,50 €
Lire la suite
Les Marches, Aux frontières de l’identité britannique Les Marches, Aux frontières de ... Rory Stewart
En stock 24,50 €
Lire la suite
Le chagrin des vivants Le chagrin des vivants Anna Hope
En stock 8,50 €
Lire la suite
Homicides multiples dans un hôtel miteux des bords de Loire Homicides multiples dans un hôtel ... L. C. Tyler
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,00 €
Lire la suite
Nobody Nobody Dan Wells
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Anne D. image du profil
(Fontaine Kléber)

Angleterre, 1911. Quelque part dans les landes du Yorkshire se trouve l'asile de Sharston.

Durant un an, Anna Hope alterne les récits de trois individus : Ella et John, pensionnaires et Charles, médecin. Telle une valse, le lecteur oscillera entre les espoirs, les rêves et les ressentiments profonds de chacun des personnages.
Au milieu de la piste, on assiste à cette farouche volonté de guérir l'humanité par la danse et la pratique activités physiques, et l'on découvre que la tendresse peut naître et s'épanouir de bien des façons.
Où se trouve la plus grande part d'ombre finalement ?

Inspiré de faits réel et de l'histoire personnelle de l'auteur, La Salle de bal de Anna Hope est un beau roman qui mêle les récits individuels des protagonistes qui luttent pour leur liberté, à une réflexion sur l'eugénisme scientifique.

Marine S. image du profil
(Fontaine Villiers)

Internée à l'hiver 1911 dans un asile du Yorkshire pour avoir brisé une vitre de l'atelier où elle travaillait, Ella découvre un monde qui lui était jusqu'alors inconnu. Passé la première surprise, elle se fait vite à la routine de l'institution, guère différente de celle qu'elle menait jusque là. Bien que les hommes et les femmes soient séparés au quotidien, ils se retrouvent le vendredi soir dans la salle de bal de l'institut. C'est là qu'elle rencontre John, un irlandais taciturne et mélancolique qui a du mal à se remettre de la mort de sa fille. Sous l'œil du Docteur Fuller aux motivations troubles, leur amour naissant aux sons de l'orchestre de la salle de bal est peut-être menacé.

Après "Le chagrin des vivants", Anna Hope offre au lecteur une nouvelle histoire pleine de délicatesse. Témoins des changements de l'avant première guerre mondiale, où l'Angleterre se retrouve fascinée par les théories eugénistes, ses personnages Ella et John naviguent en eaux troubles. Avec beaucoup de douceur et de sensibilité au milieu du chaos, "La salle de bal" est un très beau roman d'amour qui ne laisse pas indifférent.

Alex-Mot-à-Mots image du profil

Si j’avais été déçue par le premier roman de l’auteure, je dois avouer que ce second a connu un succès grandement mérité.

Je l’ai trouvé plus maîtrisé, les personnages plus fouillés, et plus émouvant. D’accord, je n’en jette plus.

Clem m’a intrigué : pourquoi est-elle enfermée ? On le devine peu à peu et on sent en elle une rébellion contre son milieu et la place de la femme.

Le personnage de Charles m’a plu, au début. Et puis son revirement de bord m’a déçu et mis en colère. Lui qui n’assume pas son homosexualité.

John et Emma me sont plus apparus comme des archétypes de leur époque : des personnes pauvres pour qui il est impossible de maîtriser leur vie. Même si John a une blessure de l’âme plus sévère qu’Emma qui souhaite juste pouvoir respirer.

La salle de bal a, au fond, peu d’importance en elle-même. Les personnages principaux ne font que s’y croiser, l’intérêt du roman est ailleurs.

Le temps d’une belle après-midi, j’ai dévoré ce roman passionnant grâce aux recherches de l’auteure qui m’a ainsi appris du penchant eugéniste de Churchill dans les années 1910.

Dans la note finale de l’auteure, celle-ci explique pourquoi le sujet est sensible pour elle. Elle a su le rendre sensible à la lectrice que je suis.

L’image que je retiendrai :

Celle des longs couloirs sans fin de l’asile.

Solenn K (Librairie Arcanes) image du profil

1911, en Angleterre, trois personnages vont voir leur destin basculer lors d'un été caniculaire.
Ella et John sont internés à Sharston, un asile d'aliénés. Ils vont se rencontrer lors d'un bal donné chaque vendredi soir sous la houlette du docteur Fuller, personnage énigmatique tenté par l'eugénisme. lls vont apprendre à se découvrir et à s'apprivoiser.
Mais au delà du destin de ces 3 personnages, c'est une réalité historique méconnue que Anna Hope nous donne à découvrir avec beaucoup de sensibilité et de justesse.
Une très belle réussite.

+ donner votre avis