Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Avis de lecteur

Rémi47

Rémi47
Chevauche-Brumes
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,00 €
Thibaud LATIL-NICOLAS

De l'action de bout en bout. Thibaud Latil-Nicolas livre un roman de guerre dans un univers Heroic Fantasy et sur un rythme haletant. C'est redoutablement efficace. Son gros point fort est son talent magistral pour restituer une ambiance "frères d'armes" dont il a une connaissance ou une intuition très fines. On se laisse emporter par ce récit dantesque et humain qui montre une excellente illustration de la synthèse entre héroïsme et fantasy.

La plume rouge , Olivier Féas dans le secret du roi
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 26,00 €
Olier Le Bris

Olier Le Bris imagine les aventures subies par un jeune Breton, Olivier Féas, au Conquet, à Brest et au-delà, au cours du XVIIIème siècle. Sur cette trame, l’auteur nous livre un magnifique roman historique. Le héros, intelligent mais pur et honnête, évolue au sein d’une sombre et inquiétante intrigue. Nombreux sont les personnages au double visage, dissimulant parfois traitrise et concupiscence. La force de l’œuvre repose également sur des références historiques remarquables et sans concessions. L’auteur fait revivre une époque par sa magistrale connaissance du contexte, des événements nationaux ou locaux ainsi que des lieux et des personnes. C’est une invitation à l’histoire, en particulier brestoise, grâce un récit imaginaire intelligent et bien construit qui tient le lecteur en haleine jusqu’au bout.

Les aventures de Gilles Belmonte, Le pirate de l'Indien
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,00 €
Fabien Clauw

Il y a eu Patrick O'Brian et son Jack Aubrey, Forester et son Hornblower, Alexander Kent (décédé il y a 2 ans) et son Richard Bolitho, et celui qui prend "la relève de quart" c'est Fabien Clauw avec Gilles Belmonte. On note une admiration avouée pour Patrick O'Brian. C'est magistral. Quel souffle ! Quel style ! Quelle maîtrise ! Le troisième tome des aventures de cet officier de marine offre la même excellence et la même vigueur que les précédents, voire les dépasse. Pour l'instant on s'arrête en 1801, il y aura bien des aventures d'ici là mais on a hâte de voir comment l'auteur va traiter Trafalgar. Passionnant. Indispensable.

Calame, T1 : Les deux visages
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 25,00 €
Paul Beorn

Un roman de Fantasy particulièrement remarquable. C'est bien écrit. L'univers est très riche. L'intrigue est passionnante et le récit terriblement intelligent. Dans un domaine archi-dominé par les anglo-saxons, le français Paul Beorn n'égale pas les meilleurs, il les surpasse tranquillement. À ne pas manquer. Vivement le tome 2.

Le sort de Gaia, 1, Rêve de cendres
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 16,50 €
Romain Godest

Je reprends ici une question survenue lors de l'échange de ce jour avec la très compétente responsable du rayon à Brest : "qu'est-ce qui fait qu'un livre marche ?" En l'occurrence, alors que je suis consommateur d'ouvrage de ce genre, je n'avais pas été attiré. La couverture et la quatrième de couv ne m'avaient pas emballé, comparé aux productions anglo-saxonnes omniprésentes. Petite maison d'édition, moyens plus faibles amènent, à mon avis, à deux erreurs de formes : pas de personnage sur la couverture et une présentation un peu plate parlant de "un scribe, un pirate, un prince" alors qu'en réalité c'est l'histoire de Khal, dont on oublie rapidement qu'il est scribe. J'y suis revenu en voulant savoir ce qu'un écrivain breton pouvait produire dans ce domaine, même si on ne peut parler de "Fantasy bretonne" contrairement aux Polars régionaux juste à coté. Et franchement j'ai bien fait. Face aux anglo-saxons comme Gemmel, Abercrombie, etc. où la noirceur et la violence, très adulte, renforce le climat émotionnel, les francophones vont souvent vers plus de poésie, au risque d'une certaine mièvrerie. Ce n'est pas le cas ici. Le ton est résolument différent, un poil plus proche du comte. Il passe un peu moins de temps à faire découvrir les aspects "fantastiques et mystérieux" des personnages, il fait un peu moins de description. Tout cela est au bénéfice du rythme d'un récit auquel on accroche rapidement et où l'action ne manque pas. L'univers est riche, cohérent et bien construit. Il faut prendre la peine de découvrir ce qui se cache sous cette couverture un peu tarte.