Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Avis de libraire

Olivier C.

Fontaine Sèvres

Olivier C.
Une bobine de fil bleu
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,00 €
Anne Tyler

On ne connait jamais vraiment les gens, pas même ses proches, pas même ceux de sa famille. Anne Tyler semble le suggérer dans ce roman à travers la vie, sur trois générations, de la famille Whistshank.
Parangon de la famille américaine, modeste et provinciale, les Whistshank sont une fratrie unie : presque un clan. Jalouse de sa singularité, mais aussi ouverte et engagée sur le monde.
Dans leur grande maison, la véranda est la matrice, le symbole de leur hospitalité. On y vit, on y bavarde de rien avec une certaine légèreté, une désinvolture, une élégance méridionale.
Avec une grande subtilité dans la construction du roman, une grande finesse des relations humaines, Anne Tyler évoque les liens forts entre les membres de la famille, mais aussi les jalousies, les regrets, les secrets, les maladresses.
Ainsi, l'air de rien, la mère de famille est traversée d'un doute, d'un malaise : a-t'on réussi sa vie quand on a simplement vécu une existence heureuse ?

Et la vie nous emportera
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,00 €
David Treuer

Jusqu' alors, Oak Park était un enchantement. Au coeur du Minnesota cette vaste demeure de la famille Washburn accueille hôtes et amis. En 1942 un prisonnier allemand d'un camp voisin s'échappe. Afin de se prouver, le fils de la famille part avec des amis à la poursuite du fugitif. L'affaire tourne au drame. Par cette intrigue David Treuer dresse de nombreux portraits virtuoses , notamment ceux des indiens marqués par une souffrance indigne. Certains des personnages cherchent la rédemption , d'autres ont soif de justice , tous sont d'une humanité qui nous bouleverse .

L'archipel d'une autre vie
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,00 €
Andreï Makine

Au début des années 50, en Sibérie, sur les confins de l'Extrême-Orient, l'Union Soviétique attend et prépare la prochaine guerre mondiale.
Pavel Gartsev , le héros de ce roman est un réserviste exilé dans un camp de la taïga. Sa mission, avec d'autres soldats : poursuivre et rattraper un fuyard . Makine décrit avec éclat cette battue suicidaire. On ressent l'immensité, le sol gelé , l'attente , les veilles , les corvées et les blessures , puis la faim , l'épuisement avec la terreur toujours aux aguets. Au fil de l'histoire se profile aussi " une puissante sensation de délivrance". Sur cette terre hostile souffle alors un vent plus doux. Peut-on y vivre? Peut-on y être heureux ?

Babylone
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
Yasmina Reza

Vraiment j'ai adoré ce roman.
" Babylone " de Yasmina Reza relate une petite fête entre voisins et amis, une soirée en banlieue entre gens ordinaires, simples et plutôt charmants. Des gens biens, tellement biens qu'on retrouve le soir même de la sauterie, le cadavre de l'une d'entre-eux à l'étage du dessus.
Lydie la soixantaine heureuse, chanteuse aux cheveux orange, toujours un peu allumée, mais ce soir là beaucoup étranglée, à la folie même.
J' ai adoré la limpidité du style, la légèreté du ton, le charme des personnages, l'humanité et l'ironie de la narratrice. Une narratrice rieuse, lucide et juste, compréhensive pour les défauts de chacun, leur lâcheté, leur maladresse, leur égoïsme masqué par la solitude.
J'ai adoré l'amoralité de ce roman, la gravité sans le cynisme, l'émotion sans les bons sentiments.

L'été arctique
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,50 €
Damon Galgut

Ce roman possède le charme sépia de l'Angleterre d'autrefois . Le héros est Edward Morgan Forster, écrivain à succès, rentier riche et cultivé, ami de Léonard et Virginia Woolf, Anglais jusqu'au bout de ses lèvres minces. Célibataire, à 33 ans la tasse de thé reste son principal excitant, il vit avec sa mère véritable chaperon, insupportable de conformisme, de préjugés tant sociaux que moraux. Homosexuel et frustré, Forster attrape le " mal d'Orient " et cherche dans les voyages aux Indes puis en Egypte " le grand événement " qui exaltera sa vie intime. Aux colonies, ses désirs amoureux l'affranchissent des règles envers les populations indigènes alors marquées par l'incompréhension, la suspicion ou le mépris. Là-bas son oeil est le témoin des prémices du " relâchement de l'Empire britannique ".
Et le lecteur comprend avec Forster que la "Révélation " tant attendue sera dans l'écriture.
Par cette biographie romancée, Damon Galgut révèle que pour tout écrivain, chaque événement, chaque instant de sa vie a le pouvoir magique d'aboutir à un grand livre. Pour Forster : écrire " La Route des Indes ".