Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Avis de libraire

Olivier C.

Fontaine Sèvres

Olivier C.
Le tour du monde du roi Zibeline
En stock, expédié demain 20,00 €
Jean-Christophe Rufin

"Quel roman que la vie " d' Auguste Benjowski, comte polonais, aventurier et roi de Madagascar. Avec " Le Tour du monde du roi Zibeline " J-C Rufin nous entraîne, au XVIIIème siècle, sur les pas de ce personnage méconnu.
Récit historique donc : Benjowski est un enfant sombre et solitaire nanti d'un précepteur français qui lui inculque l'esprit des Lumières. Par la force paternelle il devient soldat des Autrichiens; plus tard prisonnier des Russes il est banni et déporté en Sibérie. L'oeuvre devient romanesque quand Auguste ravi la fille de son geôlier pour s'évader en couple vers Formose, le Paris des philosophes, la Grande-Ile de Madagascar via la jeune république américaine.
Dans ce roman J-C Rufin capte, avec un enthousiasme, une fougue et une légèreté inaccoutumés, le climat passionné de cette époque pré-révolutionnaire.
Si parfois perce " la douceur de vivre " qu'évoquait Talleyrand, chaque page exalte surtout les dangers, l'énergie, les trépidations et la fébrilité des temps.
Car pour Benjowski l'aventure n'a qu'un goût, celui de la jeunesse au service de la liberté. Sa vie, chaque instant de sa vie même, s'empare de la volonté paradoxale de Rousseau : " Il faut forcer les hommes à être libres ".

Baïkal-Amour
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 21,00 €
Olivier Rolin

Les Russes n'ont pas appris l'art de la séduction. C'est ce qui fait leur charme.
Ces hommes et ces femmes déclassés, Olivier Rolin les rencontre à chaque étape d'un long voyage, dans l'immensité sibérienne, à bord du train le "Baikal-Amour-Magistral".
Sur des milliers de kilomètres de taïga, loin de tout, à l'écart du romantisme du Transsibérien, on traverse ici une Russie à l'abandon.
Chaque voyage est une évasion, une liberté, mais là, à la monotonie du paysage s'ajoute le tragique de l'Histoire. Le BAM a été construit sur les ossements des bannis du tsarisme et surtout des déportés de l'Union soviétique; et les derniers habitants que croise Olivier Rolin sont les survivants d'une "vieille Russie déglinguée et endormie".
Pourtant, comme une fleur rudérale; de la décrépitude, de l'aboulie généralisée, Rolin traque, l'air de rien, la grâce, la poésie, la grandeur du peuple russe.
On pense à la phrase d'Arthur Cravan : " Les imbéciles sont ceux qui ne voient la beauté que dans les belles choses ".

Une bobine de fil bleu
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,00 €
Anne Tyler

On ne connait jamais vraiment les gens, pas même ses proches, pas même ceux de sa famille. Anne Tyler semble le suggérer dans ce roman à travers la vie, sur trois générations, de la famille Whistshank.
Parangon de la famille américaine, modeste et provinciale, les Whistshank sont une fratrie unie : presque un clan. Jalouse de sa singularité, mais aussi ouverte et engagée sur le monde.
Dans leur grande maison, la véranda est la matrice, le symbole de leur hospitalité. On y vit, on y bavarde de rien avec une certaine légèreté, une désinvolture, une élégance méridionale.
Avec une grande subtilité dans la construction du roman, une grande finesse des relations humaines, Anne Tyler évoque les liens forts entre les membres de la famille, mais aussi les jalousies, les regrets, les secrets, les maladresses.
Ainsi, l'air de rien, la mère de famille est traversée d'un doute, d'un malaise : a-t'on réussi sa vie quand on a simplement vécu une existence heureuse ?

Et la vie nous emportera
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,00 €
David Treuer

Jusqu' alors, Oak Park était un enchantement. Au coeur du Minnesota cette vaste demeure de la famille Washburn accueille hôtes et amis. En 1942 un prisonnier allemand d'un camp voisin s'échappe. Afin de se prouver, le fils de la famille part avec des amis à la poursuite du fugitif. L'affaire tourne au drame. Par cette intrigue David Treuer dresse de nombreux portraits virtuoses , notamment ceux des indiens marqués par une souffrance indigne. Certains des personnages cherchent la rédemption , d'autres ont soif de justice , tous sont d'une humanité qui nous bouleverse .

L'archipel d'une autre vie
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,00 €
Andreï Makine

Au début des années 50, en Sibérie, sur les confins de l'Extrême-Orient, l'Union Soviétique attend et prépare la prochaine guerre mondiale.
Pavel Gartsev , le héros de ce roman est un réserviste exilé dans un camp de la taïga. Sa mission, avec d'autres soldats : poursuivre et rattraper un fuyard . Makine décrit avec éclat cette battue suicidaire. On ressent l'immensité, le sol gelé , l'attente , les veilles , les corvées et les blessures , puis la faim , l'épuisement avec la terreur toujours aux aguets. Au fil de l'histoire se profile aussi " une puissante sensation de délivrance". Sur cette terre hostile souffle alors un vent plus doux. Peut-on y vivre? Peut-on y être heureux ?