Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Avis de libraire

Sabine D.

Fontaine Luberon

Sabine D.
 < 12 > 
Le Bruissement Des Feuilles
En stock, expédié aujourd'hui 21,50 €
VIGGERS KAREN

Le récit se déroule dans une petite ville de Tasmanie (Australie), dont l’économie principale est l’industrie forestière. Suite à la perte de leurs parents dans l’incendie de leur ferme, Miki, 17 ans et Kurt, 25 ans gèrent un restaurant. Miki vit sous l’emprise de son frère tyrannique, qui tente de la tenir éloignée de toute vie sociale. Jusqu’au jour où découvrant le double d’une clé, elle s’offre l’opportunité de s’évader et de rencontrer des personnes, notamment Léon jeune garde-forestier qui vient tout juste de s’installer dans cette ville. Ses échappées dans la nature lui permettent de savourer des instants de liberté en compagnie de la faune et de la flore dont elle souhaite la préservation et de connaître l’amitié et la solidarité. Miki est aussi une fervente lectrice d’histoires romanesques qui l’aident à supporter un quotidien si lourd. On suit en 4 temps, qui empruntent aux étapes du développement du végétal, le parcours initiatique de cette toute jeune fille qui en se libérant du joug fraternel prendra son envol vers l’indépendance. Toute une galerie de portraits de personnages attachants se développe au fil des pages de ce roman à la fois écologique et initiatique. Son intérêt principal réside dans le traitement du rapport à la nature, à travers la description des beautés naturelles de Tasmanie et de l’enjeu de la déforestation au plan environnemental et sociétal : la guerre des forêts oppose l’industrie forestière locale et les écologistes oeuvrant à la protection de l’écosystème de Tasmanie. Un véritable hymne à la préservation de la richesse des milieux naturels.

Super-héros, une histoire politique
En stock, expédié aujourd'hui 17,00 €
Blanc, William

Cet ouvrage propose une lecture politique fouillée et instructive des comics américains, apparus à la fin des années 30, véritables reflets de la société et ses ambigüités au fil du temps et devenus une véritable culture populaire planétaire.
A travers le mythe des surhumains dans les années 30, en passant par la foi dans le futur et le progrès dans les années 70 jusqu’à plus récemment la peur de voir le monde rationnel et démocratique s’effondrer mais aussi l’idéal d’un ordre international utopique, l’auteur livre de nombreux exemples, témoignant que les comics constituent de véritables capsules temporelles, portant en eux les conditions sociales et politiques du contexte de leur création.
Les super-héros (Superman, Batman, Wonder Woman, Captain America, Namor, Iron Man…), pétris de contradictions, émancipés des contraintes de la condition humaine et détenteurs de forces bénéfiques, évoluent et agissent en effet dans des contextes politiques (ex : peur du communisme…) et sociaux (ex : obsession homophobe…). Encadrés par un Comics Code depuis 1954, les comics sont perçus comme un outil politique, vecteur, pour nombre de lecteurs, d’un discours progressiste.
L’intérêt principal de cet ouvrage réside dans les remises en contexte inattendues et l’illustration de la force de ce medium pour donner son point de vue sur le monde : entre imaginaire (emprunts aux mythologies anciennes gréco-romaines, scandinaves, arthuriennes…mais aussi aux idéologies) et réalité (évènements politiques qui ont ponctué ces 80 dernières années).

 < 12 >