Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Avis de lecteur

Elizabeth P.

Elizabeth P.
 < 12345...3839 > 
Notre vie dans les forêts
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 16,00 €
Marie Darrieussecq

Dans un futur indéterminé, une femme psychologue est en fuite dans une forêt avec d’autres congénères.
Elle écrit dans un carnet, sa vie, ses souvenirs, sa moitié…..
On est dans un monde où les robots sont rois, où le clonage est une institution.
C’est un monde impitoyable où règne l’intelligence artificielle, où la manipulation génétique est monnaie courante.
Même si je ne suis pas fan de science-fiction, j’ai beaucoup aimé ce livre.
Particulièrement le style, le ton, l’humour, la manière familière d’écrire dans le carnet.
Comme ça, de prime abord, je l’aurais qualifié de court roman de science-fiction, ou d’anticipation.
Mais après un rapide coup d’œil sur les autres commentaires, je vois qu’on dit maintenant « dystopie ». Wouah ! ça fait genre !
Pratiquement tous les lecteurs utilisent ce terme. Et dire que je ne le connaissais pas. Quelle inculte je fais ! Mais c’est sûr, je le replacerai, rien que pour faire ma connaisseuse.
Et même le correcteur d’orthographe, il ne connait pas. Ouf, il n’y a pas que moi.

La Cage dorée, La vengeance d'une femme est douce et impitoyable
En stock, expédié lundi 22,80 €
Camilla Läckberg

Ambition démesurée pour Frank
Vengeance implacable pour Faye
Attention ! Couple explosif.
Une fois l’amour consumé, tous les coups bas sont permis.
Dans ce milieu factice, plus qu’opulent, les millions coulent à flot mais le bonheur n’est pas là pour autant.
C’est une histoire à rebondissements où une page entraîne l’autre.
Camilla Läckberg, comme à son habitude entretient le suspens jusqu’au bout.
Les indices sont distillés par petites touches.
Elle a su rendre certains personnages sympathiques, d’autres moins.
Globalement, c’est un roman plaisant, distrayant, sans être extraordinaire.

Le Pacte d'avril
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,90 €
Sophie Astrabie

Une petite histoire à l’eau de rose sans prétention.
Après deux ouvrages un peu plus cérébraux, ça donne une petite bouffée d’oxygène.
Pas de prise de tête, des personnages sympathiques.
Mais bon, je n’en ferais pas mon quotidien.
Sitôt lu, sitôt oublié.

Ce Qui Est Monstrueux Est Normal
En stock, expédié lundi 12,50 €
Céline Lapertot

Céline Lapertot a un indéniable talent d’écriture.
Elle manie parfaitement bien les mots et les tournures de phrases
J’avais beaucoup aimé « Ne préfère pas le sang à l’eau » et je récidive avec celui-ci.
Et pourtant, le sujet est difficile !
Elle raconte, en disant « l’enfant », son enfance difficile, disons plutôt monstrueuse.
Mais sans s’en plaindre vraiment.
C’est un constat, c’était comme ça.
Et la manière de raconter est d’une grande originalité.
S’y mêle la fonction salvatrice d’ l’écriture.
Je suis admirative de la manière dont elle s’en est sortie, pas indemne certainement, mais grandie de cette enfance bafouée.
Qui pourrait être indemne ?
Beaucoup de pudeur, de délicatesse pour décrire l’indicible.
Non, tout ce qui est monstrueux n’est pas normal.

Les Choses humaines
En stock, expédié lundi 21,00 €
Karine Tuil

Je suis assez partagée avec ce roman.
La première moitié m’a semblé très longue.
Un journaliste célèbre de la télévision
Sa femme de vingt ans plus jeune, féministe, essayiste dans des journaux.
Leur fils de vingt ans, brillant étudiant aux Etats-Unis,.
Tous ces personnages sont très caricaturaux.
Un milieu parisien aisé, pas très sympathique, surfait
.Puis la deuxième partie raconte le procès.
Car oui, le fils est accusé d’avoir abusé d’une jeune fille.
Et là, c’est un peu plus intéressant.
Le sujet est très contemporain, voire peut-être un peu opportuniste de la part de l’auteur. Bon, mais là, c’est mon sentiment je ne suis pas sûre et ne veux pas lui prêter de mauvaises d’intentions.
Plus qu’un sujet de fiction c’est un sujet d’actualité.
Sujet qui nourrit généreusement les réseaux sociaux actuellement.
Les abus sexuels, les zones grises, consentement ou pas…..des questions qui interpellent depuis un bon moment à l’écoute des informations.
Les femmes sont souvent la proie des hommes et c’est souvent ignoble.
Mais on arrive à un stade où il ne doit plus être aussi confortable d’être un homme.
Et si c’est tant mieux, il nez faudrait pas tomber dans le procès d’intention systématique.
Bien sûr toutes ces réflexions sont nécessaires et le quotidien de l’actualité nous les rappelle, sans qu’il soit d’ailleurs facile d’arrêter une vérité ou l’autre.
Ce que je reprocherais donc à ce livre, c’est de ne pas être une fiction littéraire nous emmenant à un autre monde, à des personnages intenses.
Aucun ne m’a fait vibrer.
Si un roman n’a pour mission que de nous plonger dans la réalité, il me semble qu’il lui manque une certaine dimension.
De plus, si la lecture est fluide, ni l’écriture ni le style ne dénotent d’une quelconque originalité.
Je me trouve assez sévère, d’autant que d’ordinaire, j’approuve toujours le choix des lycéens pour leur Goncourt.

 < 12345...3839 >