Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Avis de libraire

Camille K.

Fontaine Sèvres

Camille K.
Le Château des Étoiles, T1, 1869 : La conquête de l'espace
En stock 14,00 €
Alex Alice

La maman de Séraphin est décédée en essayant de trouver l'Ether, un élément très puissant qui se trouve dans l'espace. Le jeune garçon se retrouve un an plus tard dans une grande aventure: il part lui aussi à la conquête de l'Ether. Il rencontrera de graves dangers et vivra une folle histoire.
Cette bande dessinée est un chef d’œuvre ! La qualité du dessin est à couper le souffle. Les couleurs sont pastels, douces et accueillantes. L'histoire en elle-même est captivante et on ne se lasse pas de suivre le jeune Séraphin dans son incroyable aventure. Les rencontres du garçon sont un des aspects intéressants de cette bande dessinée. En effet, l'impératrice Sissi et Louis II de Bavière sont deux personnages importants du récit. On plonge avec délice dans un monde empreint d'imaginaire mais où l'action respecte les principaux éléments historiques de la fin du XIXe siècle. Jetez vous sur cette merveille dès 12 ans.

La préface du nègre, Le Minautaure 504 / et autres nouvelles
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,70 €
Daoud, Kamel

Lors des Jeux Olympiques, un athlète repense sa course comme l'histoire de l'Algérie. Un jeune homme parti à Alger pour changer de vie écoute les souvenirs du chauffeur de taxi qui a lui- même tenté cette expérience quelques années plus tôt. Un militaire constructeur d'avion cherche à tout prix à élever son pays vers les cieux. Un homme compare sa jeune génération à l'ancienne génération d'algériens dans une préface magnifique. Enfin, un arabe se perd sur une île mentale pour tenter de comprendre où il se place dans l'univers et dans sa propre religion.
Kamel Daoud nous propose une réflexion passionnante à propos de la place d'un algérien dans le monde contemporain. Les personnages de ces cinq nouvelles sont torturés et ils ne se retrouvent pas dans leur propre pays. Ces anti-héros cherchent un sens à leur vie à travers un questionnement permanent sur la situation actuelle de leur peuple et de leurs racines.

Le tour d'écrou
En stock 6,20 €
Henry James

Lors d'une soirée à l'approche de Noël, l'un des invités propose de raconter une histoire horrifique que lui a transmise l'une des ses anciennes amies. Cette femme livre son expérience d'institutrice dans le château de Bly. En effet, elle s'occupe de l'éducation d'un jeune garçon et de sa petite sœur. Tout semble se passer à merveille, mais au fur et à mesure que le temps passe, l'étau se resserre et les morts ressurgissent pour accomplir leur terrible dessein.
Voila un très beau texte qui m'a beaucoup plu et que je recommande fortement. L'ambiance est géniale, on se croirait véritablement dans une vieille demeure anglaise hantée par des esprits maléfiques. Le récit est une mise en abîme ce qui lui donne une autre dimension : on sait dès le début du roman que notre héroïne s'en sort puisqu'elle a survécu pour écrire son histoire. Pourtant, on ne peut pas lâcher ce livre jusqu'à la dernière page tellement Henry James écrit merveilleusement bien. Il y a une tension permanente dans ce texte, les personnages sont intéressants et nous transmettent leurs angoisses. Cet auteur est un véritable conteur et il faut absolument lire Le Tour d'écrou !

Le principe
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 16,50 €
Jérôme Ferrari

Le narrateur nous raconte l'histoire vraie du professeur Heisenberg. Ce physicien allemand est devenu célèbre pour son idée du "principe d'incertitude". C'est à travers la figure de ce grand homme que notre narrateur se questionne sur le monde et sur l'Homme. Il revient sur la vie d'Heisenberg de son enfance à son retour en Allemagne à la fin de la seconde Guerre Mondiale et tente de se fondre dans l'esprit de ce génie.
J'ai adoré ce livre. Le roman est bien construit, très documenté et il se lit d'une traite. L'utilisation de la seconde personne du pluriel ne choquera pas le lecteur, on s'y fait très rapidement et le texte est tellement bien écrit qu'on ne le remarque même plus au bout de dix pages. La réflexion est bien menée et je ne me suis jamais ennuyée. Enfin, je n'ai aucune notion de physique et pourtant je ne me suis pas sentie perdue lors de ma lecture.
A lire impérativement !

Les brumes de Grandville / Monotropa uniflora
Indisponible sur notre site
Finaz de Villaine, Gwendoline

Apollonie est engagée comme professeur de musique au château de Grandville, une magnifique propriété dans laquelle elle ne tarde pas à faire une découverte fracassante : le fils prodigue rentré en héros de la guerre 1914-1918 est un imposteur et le véritable Hector est bloqué entre la vie et la mort. Apollonie n'a pas le choix, elle va tout faire pour sauver l'homme qu'elle aime et vivre enfin heureuse.
Ce roman raconte l'histoire d'amour impossible entre une jeune orpheline et le fantôme d'un riche héritier. Ce qui est assez intéressant, au delà de la simple amourette à la Roméo et Juliette, c'est le fond historique qui est toujours omniprésent dans l'aventure. En effet, l'histoire se passe juste après la première guerre mondiale dans une France ravagée où les anciens poilus tentent de réintégrer la vie sociale. Ce roman est très prenant : impossible de le lâcher avant d'arriver à la dernière page. On attend avec impatience la sortie du second tome de cette trilogie.
A partir de 13 ans.