Identifiez-vous

En raison des circonstances actuelles, notre librairie est fermée et aucune expédition ne pourra être assurée pour une durée indéterminée.

Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
China girl
22,00 €
China girl
Traduit par
Albin Michel
Résumé
La suite de CRAZY RICH A SINGAPOUR (Crazy Rich Asians au cinéma)

Jamais trop riches, jamais trop snobs, jamais trop excentriques...
 
À la veille d'épouser le célibataire le plus convoité de l'Asie du sud-est, Rachel Chu se retrouve confrontée à un redoutable secret de famille. Une découverte qui va l'entraîner de Singapour à Shanghai et à Pékin où les nouveaux-riches chinois en surenchère de bling-bling et d'excentricité relèguent nos hit-girls occidentales au rang de jeunes filles rangées !
Ascension sociale, milliardaires en mal d'amour et de folies, scandales en tous genres... après Crazy rich à Singapour, Kevin Kwan nous introduit dans l'univers argenté et déjanté d'une jet-set asiatique qu'il connaît comme personne. Cinglant, fascinant et jubilatoire, un roman où (presque) rien n'est inventé.
 
« Un concentré de Gossip girl, Dynastie et de famille royale d'Angleterre. Les personnages de Kevin Kwan se conduisent de façon atroce - et c'est absolument hilarant. On adore ! »Flare
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Albin Michel (27/04/2016)
  • Collection : A.M. ROM.ETRAN
  • Nombre de pages : 512
  • ISBN: 978-2-226-31940-1
Kevin Kwan (Auteur) a également contribué aux livres…
Crazy Rich Asians (Singapour millionnaire) Crazy Rich Asians (Singapour millionnaire) Kevin Kwan
cet ouvrage n'est pas en stock, pour l'instant il n'est pas possible de le commander 8,90 €
Lire la suite
Crazy rich à Singapour Crazy rich à Singapour Kevin Kwan
cet ouvrage n'est pas en stock, pour l'instant il n'est pas possible de le commander 22,90 €
Lire la suite
Nathalie Cunnington (Traduction) a également contribué aux livres…
La Femme du banquier La Femme du banquier Cristina Alger
En stock, expédié lundi 21,90 €
Lire la suite
Père et fils Père et fils Cristina Alger
cet ouvrage n'est pas en stock, pour l'instant il n'est pas possible de le commander 21,50 €
Lire la suite
En finir avec Monica En finir avec Monica Candace Bushnell
cet ouvrage n'est pas en stock, pour l'instant il n'est pas possible de le commander 20,90 €
Lire la suite
Crazy rich à Singapour Crazy rich à Singapour Kevin Kwan
cet ouvrage n'est pas en stock, pour l'instant il n'est pas possible de le commander 22,90 €
Lire la suite
Park Avenue, roman Park Avenue, roman Cristina Alger
cet ouvrage n'est pas en stock, pour l'instant il n'est pas possible de le commander 22,00 €
Lire la suite
Les Règles du jeu Les Règles du jeu Amor Towles
cet ouvrage n'est pas en stock, pour l'instant il n'est pas possible de le commander 23,20 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
sandrine57 image du profil

Le grand jour approche pour Rachel Wu et Nicholas Young. Après moult péripéties, ils vont enfin se dire oui lors d'une cérémonie intime, à Cupertino en Californie. Loin de Singapour et de sa mère qui a tant comploté contre Rachel, Nick pense que le mariage sera un moment paisible. Mais c'est sans compter avec la détermination d'Eleanor Young qui débarque en hélicoptère sur les lieux de la réception. Hésitant entre stupeur et fureur, Nick est finalement reconnaissant envers sa mère qui vient avec une excellent nouvelle : elle a retrouvé le père de Rachel ! Invité par ce dernier, les tourtereaux s'envolent pour Shanghai afin de faire connaissance avec la famille de Rachel. Mais sur place, les choses ne se passent pas comme prévu, le père est fuyant, inaccessible, toujours en voyage. Nick et Rachel passent donc leur temps en compagnie de Carlton et Colette, deux jeunes héritiers riches à millions. Pendant ce temps, à Hong Kong ou Singapour, la vie trépidante des nantis continue son cours plus ou moins paisible. Kitty Pong tente de s'intégrer dans la bonne société malgré son passé de vedette d'une série télévisée. Astrid et Michael s'éloignent l'un de l'autre. Toujours en quête de reconnaissance, Michael a cru que sa richesse nouvelle s'assortirait d'un nouveau statut au sein de sa belle-famille, mais il n'en est rien et il se venge sur sa femme qui va chercher à Paris ou ailleurs le bonheur qu'elle ne trouve plus dans son foyer. Ainsi va la vie des très riches asiatiques...

Avec "China girl", Kevin Kwan poursuit sa trilogie des ''Crazy rich asians'' découverts dans "Crazy rich" à Singapour. Il n'est pas question ici du commun des mortels. Pour fréquenter ce cercle d'ultra privilégiés, il faut être né dans le sérail, avoir fréquenté la meilleure école maternelle et l'université la plus prestigieuse et si on peut faire remonter son arbre généalogique jusqu'à Confucius, c'est un plus. On dépense beaucoup mais il faut savoir se faire discret, ne pas afficher sa fortune, ne pas faire la une des journaux et, bien sûr, on ne crache pas sur les petites économies et on peut sans honte rafler les mini shampooings des hôtels de luxe.
Par contre, en Chine continentale, les nouveaux riches s'affichent en grand. Si les parents, qui ont fait fortune dans les affaires ou la politique, restent prudents en souvenirs des temps plus durs, ils ne résistent pas aux desiderata de leurs enfants. La génération dorée s'en donne à cœur joie et n'a pas peur d'afficher son argent. Bolides hors de prix, appartements avec ascenseur à voiture, hôtels cinq étoiles privatisés pour une réception ''toute simple'' (avec Gordon Ramsay aux fourneaux !), jets privés aux allures de caravelles... Rien n'arrête les ''fu er dai'', la deuxième génération de riches. Mais l'establishment singapourien ou hong kongais continue de snober ces ''paysans'' parvenus. Car faire partie de la bonne société se mérite et si l'on n'a pas le pedigree qui ouvre toutes les portes, il faut donner de sa personne pour les entrebâiller. Grassement payés, des conseillers sont là pour créer une nouvelle personnalité à ceux qui souffrent d'être rejetés malgré leurs millions en banque.
Tout aussi jouissive que le premier tome, cette suite reste dans le ton. Kevin Kwan continue de disséquer le milieu dont il est issu avec clairvoyance, humour et une bonne dose de cynisme. On aime découvrir les extravagances de la jet set asiatique, on rit de leurs abus et bien sûr, on peut vérifier l'adage qui dit que l'argent ne fait pas le bonheur. Et heureusement !

+ donner votre avis