Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
La femme sur l'escalier
19,50 €
La femme sur l'escalier
Traduit par
Gallimard
Résumé
Quand le narrateur de ce roman - un grand avocat allemand âgé d’une soixantaine d’années - tombe par hasard sur un célèbre tableau montrant une femme nue sur un escalier, dans une galerie d’art à Sydney, il décide de ne pas prendre son vol de retour et de mener l'enquête. Est-ce pour essayer de comprendre comment ce tableau de l’illustre Karl Schwind a atterri en Australie ou pour tenter de retrouver la femme qui a servi de modèle au peintre ? Ou peut-être venir à bout d’un sentiment de remords qui le ronge depuis trente-cinq ans, depuis sa rencontre avec Irène, femme de l’industriel Gundlach et maîtresse de Schwind. Son rôle d’avocat devait se limiter à régler le différend entre les deux hommes, mais c’était sans compter sur Irène, dont il tomba fou amoureux. Prêt à tout pour elle, il avait risqué sa carrière, avant de comprendre qu’Irène l’avait seulement utilisé pour s’enfuir… Quand la presse internationale révèle la présence du tableau à Sydney, Gundlach et Schwind se mettent eux aussi en quête de la vérité - et de la femme qui détient seule la clef du mystère… La femme sur l’escalier nous parle avec force des interrogations qui traversent parfois nos existences, cette envie de savoir si elles auraient pu être différentes si... Ces «si» qui ne reçoivent que rarement des réponses.
Bernhard Schlink, né en 1944, est juriste. Il est l’auteur de romans policiers et du best-seller mondial Le Liseur, traduit en plus de trente langues et adapté au cinéma par Stephen Daldry. Toute son œuvre est publiée aux Éditions Gallimard.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard (03/03/2016)
  • Collection : Du monde entier
  • Nombre de pages : 256
  • ISBN: 978-2-07-014835-6
Bernhard Schlink (Auteur) a également contribué aux livres…
Olga Olga Bernhard Schlink
En stock, expédié demain 19,00 €
Lire la suite
La femme sur l'escalier La femme sur l'escalier Bernhard Schlink
En stock, expédié demain 7,40 €
Lire la suite
Le Liseur Le Liseur Bernhard Schlink
En stock, expédié demain 7,90 €
Lire la suite
EbookLa femme sur l'escalier La femme sur l'escalier Bernhard Schlink
Indisponible sur notre site
Lire la suite
EbookMensonges d'été, Histoires Mensonges d'été, Histoires Bernhard Schlink
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Mensonges d'été, Histoires Mensonges d'été, Histoires Bernhard Schlink
En stock, expédié demain 8,40 €
Lire la suite
Bernard Lortholary (Traduction) a également contribué aux livres…
Nouvelle du jeu d'échecs Nouvelle du jeu d'échecs Stefan Zweig
En stock, expédié demain 3,00 €
Lire la suite
Olga Olga Bernhard Schlink
En stock, expédié demain 19,00 €
Lire la suite
Malencontre Malencontre Bodo Kirchhoff
En stock, expédié demain 19,50 €
Lire la suite
Tumulte Tumulte Hans Magnus Enzensberger
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,00 €
Lire la suite
La femme sur l'escalier La femme sur l'escalier Bernhard Schlink
En stock, expédié demain 7,40 €
Lire la suite
Wittgenstein à l'aéroport Wittgenstein à l'aéroport Husch Josten
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,00 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Alex-Mot-à-Mots image du profil

De l’auteur, je n’avais pas lu son grand succès "Le liseur". Je l’avais vu en film, et j’avais beaucoup aimé.

L’auteur, dans ce dernier roman, reprend quelque peu le pitch de départ : un avocat, une femme mystérieuse qu’il n’a pas vu pendant quelques années.

Si l’écriture est très précise, les sentiments des uns et des autres restent très flous : j’ai eu cette impression que leurs paroles ne disaient jamais le fond de leurs pensées.

Par ailleurs, beaucoup de détails restent obscurs : qui est la fille d’Irène ? Qu’a-t-elle fait de répréhensible pour être obligée de se déguiser ? Pourquoi cette fuite et cette vie recluse en Australie ?

Au final, un roman tout en contraste qui part d’un tableau de Gerhard Richter Ema.

L’image que je retiendrai :

Celle de la mer au pied de la maison d’Irène, en Australie.

Une citation :

« Ma femme disait que le contraire du mal n’est pas le bien mais la bonne intention (…). Mais le contraire du mal n’est pas la mauvaise intention, c’est le bien. » (p.44)

http://alexmotamots.fr/?p=1739

+ donner votre avis