Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Tous nos noms
21,50 €
Tous nos noms
Albin Michel
Résumé
Événement littéraire aux États-Unis, Tous nos noms est sans doute le livre le plus ambitieux de l’auteur des Belles choses que porte le ciel. Roman de la maturité, où l’évocation d’une amitié mise à mal par l’Histoire se confond avec le portrait d’un continent déchiré, il pousse plus loin encore l’exploration de l’exil et du déracinement.

Isaac, un jeune Africain, est venu aux États-Unis dans le cadre d’un programme d’échange universitaire. Ni Helen, la jeune assistante sociale qui tombe amoureuse de lui, ni le lecteur ne connaissent son vrai nom : il l’a laissé derrière lui, en Ouganda, avec les promesses d’une révolution réprimée dans le sang par la future dictature, abandonnant aussi son ami le plus cher.

Du chaos de l’Afrique à la solitude du Midwest, dans une Amérique déchirée entre la guerre du Vietnam et la lutte pour les droits civiques, l’écriture intimiste et mélancolique de Dinaw Mengestu, mêlant les voix d’Helen et d’Isaac, saisit les paradoxes de l’Histoire et de la nature humaine avec une force et une intelligence peu communes.



« Un roman étincelant, profondément émouvant. » The New York Times
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Albin Michel (19/08/2015)
  • Collection : A.M. TER.AMER.
  • Nombre de pages : 336
  • ISBN: 978-2-226-31812-1
Dinaw Mengestu (Auteur) a également contribué aux livres…
Tous nos noms Tous nos noms Dinaw Mengestu
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,30 €
Lire la suite
Ce qu'on peut lire dans l'air, roman Ce qu'on peut lire dans ... Dinaw Mengestu
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,60 €
Lire la suite
Ce qu'on peut lire dans l'air Ce qu'on peut lire dans ... Dinaw Mengestu
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,30 €
Lire la suite
Les belles choses que porte le ciel Les belles choses que porte ... Dinaw Mengestu
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,60 €
Lire la suite
Les belles choses que porte le ciel, roman Les belles choses que porte ... Dinaw Mengestu
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 21,80 €
Lire la suite
Michèle Albaret Maatsch (Traduction) a également contribué aux livres…
Graine de sorcière Graine de sorcière Margaret Atwood
En stock, expédié aujourd'hui 21,00 €
Lire la suite
Buru Quartet, I, Le monde des hommes Buru Quartet, I, Le monde ... Pramoedya Ananta Toer
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 10,50 €
Lire la suite
C'est le coeur qui lâche en dernier C'est le coeur qui lâche ... Margaret Atwood
En stock, expédié aujourd'hui 8,80 €
Lire la suite
La conversion La conversion James Baldwin
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
Lire la suite
Buru Quartet, I, Le monde des hommes Buru Quartet, I, Le monde ... Pramoedya Ananta Toer
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 24,50 €
Lire la suite
Un mauvais garçon Un mauvais garçon Deepti Kapoor
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 17,00 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Priscillia B. image du profil
(Fontaine Victor Hugo)

Quel secret a poussé Isaac à quitter l'Ouganda pour venir vivre aux États-Unis ? La révolution, la misère, les bains de sang ? Ou d'autres raisons plus intimes ?
Dinaw Mangestu répond à ces interrogations à travers les portraits d'Helen et Isaac, deux protagonistes que tout éloigne et qui finiront par se retrouver au milieu d'une Amérique en proie à la lutte pour les droits civiques.

De l'Afrique aux États-Unis, l'auteur nous raconte avec talent une histoire d'amour et d'amitié qui ne ressemble à aucune autre.

Véronique T. image du profil
(Fontaine Passy)

Isaac, jeune Éthiopien, est arrivé mystérieusement d'Ouganda dans une bourgade du Midwest encore bien raciste. On sait juste qu'il est venu aux États -Unis dans le cadre d'un programme d'échange universitaire. Helen, l'assistante sociale, l'aide à s'y intégrer. Ils tombent amoureux l'un de l'autre. Le lecteur suit l'alternance de leurs récits chapitre par chapitre et apprend au fur et à mesure la vie obscure d'Isaac dans son pays natal. Son passé le poursuit. Il est hanté par le souvenir de ses combats inachevés et des actes commis au nom de son engagement révolutionnaire réprimés dans le sang par la future dictature, abandonnant aussi son ami le plus cher dans les années 70. Helen, elle, vit la période où l'Amérique est déchirée entre la guerre du Vietnam et la lutte pour les droits civiques.
Mengestu aborde tout un contexte historique peu connu des relations entre les États-Unis, l'Angleterre et les pays d'Afrique juste après les indépendances et approfondit l'exploration de l'exil et du déracinement avec une écriture intimiste et nostalgique.

Constance B. image du profil
(Fontaine Auteuil)

Ouganda, fin des années 1960. Le narrateur (qui n'est jamais nommé) et Isaac sont d'ambitieux jeunes hommes. Trop pauvres pour fréquenter l'université, ils participent néanmoins aux émeutes étudiantes et militaires, au cœur même des événements. Quelque temps plus tard, devenu Isaac, débarqué en Amérique dans une petite bourgade du Midwest, le narrateur maintient l’illusion et entame une liaison avec l’assistante sociale qui s’occupe de lui. C’est avant tout une histoire d’amitié que nous conte Dinaw Mengestu, une histoire d’amitié et de guerre sans pathos, à hauteur d’homme, où l’absurdité et la souffrance se côtoient. Un récit très fort servi par une écriture sobre.

Clara image du profil

Années 1970. De l’Ouganda où il était étudiant, Isaac est désormais dans une bourgade du Midwest aux Etats-Unis dans le cadre d’un programme d’échange universitaire. Assistante sociale, Helen est chargée de son intégration. Elle ne sait rien de lui et Isaac est peu bavard sur son passé. Helen et Isaac tombent amoureux
A travers une narration croisée, l’ami d’Isaac raconte, les combats, l'espoir de toute une population pour un avenir meilleur alors que le pays est sous l’emprise de la dictature et de l’oppression. Isaac s’engage peu à peu à côte de certains opposants au régime.
A travers la regard d’Helen, on découvre qu’ils doivent se cacher car le racisme est bel et bien présent. Helen idéalise leur relation même si elle sait qu’Isaac devra repartir un jour. Mais qui se cache réellement derrière Isaac ?

Ce roman aborde de nombreux thèmes et j’ai préféré les parties concernant l’Ouganda où l’histoire ce pays nous est décrit avec justesse. J’attendais plus de cette lecture qui sans être désagréable manque d’approfondissement.

o n  l a  l u image du profil

Troisième roman traduit*, pour ce romancier sensible, et la magie opère toujours. Dès les premiers chapitres, vous serez captifs. Croyez-moi. Vous vous imprégnerez de l'énergie vitale des personnages, vous émerveillerez de leurs convictions, vous amuserez de leurs maladresses, parfois vous serez portés par une émotion authentique, ébranlés dans les certitudes que vous vous serez forgées avant d’avoir vu évoluer Isaac et Helen. Comme souvent avec Dinaw Mengestu, vous vous interrogerez sur la difficulté à définir une identité, l'appartenance à une humanité complexe et changeante, notamment

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

+ donner votre avis