Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Richie
18,00 €
Richie
Grasset
Résumé
RICHIE. C’est ainsi que ses étudiants le surnommaient, scandant ce prénom, brandissant sa photo, comme s’il s’agissait d’une rock star ou d’un gourou. Le soir de sa mort énigmatique dans un hôtel de New-York, une foule de jeunes gens se retrouva, une bougie à la main, devant le temple de la nomenklatura française, Sciences Po. Quelques jours plus tard, le visage mélancolique de Richard Descoings couvrait la façade de l’église Saint-Sulpice. Sur le parvis, politiques, grands patrons et professeurs défilèrent silencieusement, comme si l’on enterrait un roi secret. Au premier rang, l’épouse et le compagnon pleurèrent ensemble sa disparition.
Après des années d’enquête, Raphaëlle Bacqué nous livre ce destin balzacien : l’ascension vertigineuse au cœur de la vie politique française d’un fils de bonne famille, amateur de transgression. Un de ces hommes qui traversent leur temps et le transforment. Il a fait de Sciences Po le vivier de tous les pouvoirs. Distribuant à l’élite des cours rémunérés, faisant de son conseil d’administration une pièce maîtresse de l’échiquier politique, le Tout Paris l’adorait. Mais il a aussi ouvert les amphithéâtres aux élèves des banlieues. Envoyé ses étudiants dans les universités les plus prestigieuses du monde. Changé la vie de milliers de jeunes gens. Tout juste s’interrogeait-on sur ce directeur homosexuel, pourtant marié à une femme dont il avait fait sa principale adjointe.
Monarque éclairé mais omnipotent, encensé par les médias puis brûlé avec le même entrain, personne ne l’a percé à jour. Raphaëlle Bacqué nous entraîne aujourd’hui sur ses pas ; dans les boîtes du Marais, les cabinets ministériels de la gauche et les salons sarkozystes ; dans les soirées étudiantes déjantées, les bureaux du conseil d’Etat, les couloirs de la Cour des comptes et les plus grandes universités du monde ; dans ses nuits solitaires réchauffées par des substances interdites… Personne n’a résisté à la folie de Richard Descoings. Surtout pas lui.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Grasset (15/04/2015)
  • Collection : Documents Français
  • Nombre de pages : 288
  • ISBN: 978-2-246-78913-0
Raphaëlle Bacqué (Auteur) a également contribué aux livres…
Kaiser Karl Kaiser Karl Raphaëlle Bacqué
En stock, expédié lundi 19,90 €
Lire la suite
La Communauté La Communauté Ariane Chemin, Raphaëlle Bacqué
En stock, expédié lundi 7,70 €
Lire la suite
La Communauté La Communauté Raphaëlle Bacqué, Ariane Chemin
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
Lire la suite
Richie Richie Raphaëlle Bacqué
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,20 €
Lire la suite
EbookRichie Richie Raphaëlle Bacqué
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Les Strauss-Kahn Les Strauss-Kahn Raphaëlle Bacqué, Ariane Chemin
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,20 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Gilda F. image du profil
(Fontaine Kléber)

L'ouvrage, qui nous raconte le parcours de Richard Descoings va au-delà de la curiosité de ragots qui a prévalu au début de son succès. Il ne révèle rien qu'on ne savait déjà mais décrit en revanche l'ascension, l'apogée puis la chute - l'issue fatale n'a fait que sceller un sort inéluctable - d'un homme qui aura traversé son temps par une existence à la fois hors du commun et si révélatrice de celui-ci. Les vies y sont exposées, décloisonnées, le mélange des genres, journées de grand patron qui vont avec nuits en boîtes, amours multiples et besoin d'agir, sans arrêt.

Le roman, exofiction à la solidité documentaire d'une biographie, respecte l'ampleur de l'écart entre les différentes facettes de celui qui plus qu'un simple humain est un personnage, tant il est difficile de croire qu'une seule personne ait pu en parallèle mener toutes ces vies. Les différentes époques sont parfaitement rendues, ainsi que cette façon qu'ont les hommes au pouvoir de l'état d'insuffler des styles différents dans les cercles moins strictement politiques. L'homosexualité commence à être admise chez les dirigeants mais présente encore un motif d'attaque et pour détenir un pouvoir certaines femmes passent encore par le statut de conjointe.

Ce livre présente la qualité de faire la part des choses.

Pour tout public curieux de son temps.

Mamipone image du profil

Avec " Richie ", Raphaëlle Bacqué nous entraîne dans les hautes sphères de la politique et du pouvoir, sur les traces de Richard Descoings.
Homosexuel découvrant les ravages du sida, romantique cherchant toujours à séduire autour de lui, directeur innovateur de Sciences Po - il a ouvert les écoles prestigieuses réservées à l'élite aux élèves des banlieues, envoyé des étudiants dans les universités à l' étranger - ..., c'est le destin fascinant d'un homme auquel une disparition tragique confère encore un peu plus de mystère.
Livre intéressant

o n  l a  l u image du profil

Il était si proche de ses étudiants qu’ils l’avaient surnommé Richie. Richard Descoings a dirigé, bouleversé même, Sciences Po en une quinzaine d’années, terminant tristement sa vie en avril 2012 à New York, terrassé par une crise cardiaque après une nuit vraisemblablement agitée.

C’est le parcours hors des sentiers battus d’un homme en constant mouvement que nous raconte la journaliste du Monde, Raphaelle Bacqué, dans une biographie très bien documentée. On suit la trajectoire de cet ancien élève de Sciences Po, puis de l’ENA. Il est si discret que ses condisciples seront surpris de le voir sortir en tête de promotion, ce qui signe un étudiant intelligent, travailleur et ambitieux et lui ouvre la porte du Conseil d’Etat, une planque de luxe. On découvre également un homme double, lisse et effacé le jour, et homosexuel assumé le soir, aimant la fête et les nuits tumultueuses. Très vite confronté au Sida qui commence ses ravages, Richard va participer à la création de Aides. En conflit sur la stratégie à mener pour développer l’association, il la quittera sans coup férir, écrivant dans une lettre à Frédéric Edelmann pour justifier son départ, « je n’aime ni échouer, ni décevoir », ce qui sonne comme une devise.

Un peu désœuvré, il se propose comme chargé de cours de droit public à Sciences Po. Il débute en 1987 et grâce à Alain Lancelot, le directeur de l’époque, sa carrière va connaître une accélération foudroyante. Deux ans plus tard il est nommé directeur adjoint de l'école, puis en devient en 1996, à moins de 40 ans, le directeur.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

+ donner votre avis