Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Flammarion
Collection
Littérature française
Nombre de pages
240
EAN13
9782081274075
ISBN
978-2-08-127407-5
LES INOUBLIABLES
De JEAN-MARC PARISIS
Flammarion
18,00
Présentation
Une photo trouvée par hasard : cinq enfants juifs réfugiés à La Bachellerie pendant la guerre, arrêtés par les Allemands puis déportés avec leur mère après l'exécution de leur père. Ce beau village en Dordogne, l'auteur le connaît bien pour y avoir passé de longues vacances chez ses grands-parents, des années plus tard. Des jours de joie cernés d'un silence : on ne lui avait rien raconté de cette rafle de mars 1944, de ces hommes fusillés au village, de ce château incendié qui cachait des toiles de maîtres, mystérieusement disparues. Jean-Marc Parisis revient alors sur les lieux, enquête et retrouve Benjamin Schupack. À quatorze ans, Benjamin a pu échapper à la tragédie qui emporta sa mère, son frère cadet et une grande partie de sa famille. De cette rencontre essentielle naît un récit croisant l'Histoire et l'introspection, doublé d'une réflexion sur ce qui lie les êtres et les lieux dans le temps. Portrait de Jean-Marc Parisis par Astrid di Crollalanza © Flammarion © Flammarion, 2014.
Le mot du libraire
25 septembre 2014

Intéressant. Il y est question du destin tragique des juifs alsaciens qui se sont réfugiés en Dordogne de 1940 à 1944. L'auteur part de l'histoire du village d'où est originaire sa famille et lève le voile sur des faits dont on a préféré taire l'existence. Un peu déroutant dans sa forme. Il est présenté comme un récit ? C'est un véritable travail d'enquêteur qui est fait, un essai agrémenté de portraits en noir et blanc.

19 septembre 2014

les inoubliables

Un village français , La Bachellerie en Dordogne. Jean-Marc Parisis y passe enfant ses vacances scolaires chez ses grands-parents. Souvenirs d'une réelle douceur de vivre provinciale. La nostalgie heureuse se lézarde quand au travers de photos retrouvées , l'auteur découvre l'histoire macabre de son village lors de la seconde guerre mondiale. Le Périgord fut le refuge de nombreuses familles juives principalement, ayant fui l'Alsace occupée. Epargnés au début par le feu et la faim, ces réfugiés durent peu à peu faire face à la peur , au danger , à la mort devant la fureur nazie. Il y aura peu de survivants. Sans pathos , mais avec sérieux , détermination, J M Parisis restitue cette histoire comme un devoir indicible, presque comme une mission. Ecrire se comprend pour lui comme Résister contre l'oublie et renouer ce lien qui nous uni encore aujour'hui à ces morts innocents.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 48 324 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître