Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Stock
Collection
La Bleue
Nombre de pages
408
EAN13
9782234074170
ISBN
978-2-234-07417-0
LES NOUVEAUX MONSTRES / 1978-2014 : ROMAN
De SIMONETTA GREGGIO
Stock
Présentation
En Italie, la ligne la plus droite entre deux points est l’arabesque. Il faudra un jour étudier l’importance du baroque sur le peuple italien, comme le disait Ennio Flaiano. La criminalité s’y décline en trois composantes : attentats et massacres à des fins politiques, corruption transversale à tous les niveaux, différentes mafias. Qui a tiré les ficelles ? La réalité est complexe, insaisissable, perverse. À travers la relation entre don Saverio, jésuite, héritier de la lignée Valfonda, et sa petite-nièce Aria, journaliste d’investigation à laquelle il confie ses secrets, ce roman raconte la fin de la dolce vita, l’implosion de la Démocratie chrétienne et du parti communiste et la montée en puissance du berlusconisme sur fond de mafia, d’argent sale et d’affaires troubles au Vatican. Mais aussi la merveille de cette terre où l’on sait encore sourire, sa beauté, ses héros au quotidien. Dans cette Italie sublime et tragique Silvio Berlusconi a débarqué sur la scène politique comme surviennent les grandes pestes. Jugé inéligible en 2014, le vieux caïman n’est pas mort. Faisant suite au très remarqué Dolce Vita 1959-1979, Simonetta Greggio signe avec ces Nouveaux Monstres le roman de l’Italie des trente-cinq dernières années.
Le mot du libraire
17 octobre 2014

Si Dolce Vita revisitait l'effervescence italienne des années 1960, la décadence des années de Plomb et se terminait avec l'assassinat du juge Aldo Moro en 1978, Les Nouveaux Monstres raconte l'Italie d’après les Brigades rouges, la naissance de l'ère berlusconienne et s'achève avec l'arrivée au pouvoir du gouvernement actuel. Le récit commence au moment des obsèques du prince Valfonda, héros déchu de Dolce Vita. À cette occasion, Aria, la fille du prince, retrouve son oncle Saverio. Journaliste d'investigation écrivant pour le journal Specchio Verde, Aria entretient une correspondance assidue avec Saverio, dans laquelle elle lui relate petit à petit le fruit de ses recherches. Aria a soif de vérité et de justice, elle s'évertue à révéler les connexions qui existent entre le pouvoir politique italien et la mafia. Elle réalise très vite, au cours de son enquête, que les plus proches soutiens de Berlusconi sont liés à la Cosa Nostra. Les faits évoqués sont édifiants et la démonstration implacable. Derrière la figure d'Aria se cache évidemment celle de l'auteur, Française d'adoption mais Italienne d'origine. Simonetta Greggio dénonce une Italie corrompue, gangrenée par la mafia et s'interroge sur l'incapacité du pays, malgré son rayonnement mondial, à se sortir de cette situation. C'est la sphère politique tout entière qui est prise au piège. Et rien ne semble pouvoir enrayer cette spirale infernale. Le récit, rythmé et construit comme un roman policier, est haletant et palpitant de bout en bout. Simonetta Greggio laisse le lecteur sidéré. La parution de son livre en Italie pourrait avoir un effet dévastateur. Saluons le courage de cette femme qui a été au bout de sa démarche intellectuelle malgré les risques encourus. Difficile de ne pas établir de parallèle avec Roberto Saviano qui, depuis la sortie de son livre sur la mafia napolitaine, Gomorra, vit sous protection judiciaire.

15 août 2014

Italie et la mafia

Après Dolce Vita 1959-1979, Simonetta Greggio écrit avec ces Nouveaux Monstres le roman de l’Italie de 1978 à 2014. Dans les années 70, l'Italie traverse une crise politique qui atteint son apogée avec l'assassinat du chef du parti démocrate-chrétien Aldo Moro par les Brigades rouges. À partir de 1979, le mouvement combattant révolutionnaire italien est écrasé par la répression.

23 juillet 2014

L’Italie et ses monstres

Comme dans Dolce Vita (1959-1979), ce roman entremêle fiction et réalité. Nous suivons ici les années 1978 à 2014 : de l’assassinat d’Aldo Moro à la fin de la période Berlusconienne, c’est toute l’histoire tragique de l’Italie politique qui nous est contée, à travers les destins mêlés de Saviero, Aria et Santo. Ou comment la Mafia sous toutes ses formes n’a pas fini de s’infiltrer dans tous les rouages de la politique ; seuls quelques courageux juges et journalistes risquent leur vie pour que la vérité éclate au grand jour. Simonetta Greggio, française d’adoption depuis 30 ans, crie l’amour pour son pays natal malgré tous les monstres, nouveaux ou pas qui la défigurent.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 48 326 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître