Identifiez-vous

En raison des circonstances actuelles, notre librairie est fermée et aucune expédition ne pourra être assurée pour une durée indéterminée.

Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Le triangle d'hiver
14,00 €
Le triangle d'hiver
Les Éditions de Minuit
Résumé
Mademoiselle ne veut plus travailler. Mademoiselle est criblée de dettes. La vie serait tellement plus simple sous une nouvelle identité. Qu’à cela ne tienne, elle emprunte celle de la romancière Bérénice Beaurivage, change de ville et rencontre l’Inspecteur, dont elle tombe aussitôt amoureuse. C’est sans compter la journaliste Blandine Lenoir, éprise du même homme et résolue à la confondre. Bientôt le soupçon gagne sur tous les côtés du triangle que forment ces trois-là, parfaitement équilatéral.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Les Éditions de Minuit (09/2014)
  • Collection : Romans
  • Nombre de pages : 174
  • ISBN: 978-2-7073-2399-6
Julia Deck (Auteur) a également contribué aux livres…
Propriété privée Propriété privée Julia Deck
En stock, expédié lundi 16,00 €
Lire la suite
On ne vit que deux fois On ne vit que deux ... Hélène Bessette
cet ouvrage n'est pas en stock, pour l'instant il n'est pas possible de le commander 16,00 €
Lire la suite
Sigma Sigma Julia Deck
cet ouvrage n'est pas en stock, pour l'instant il n'est pas possible de le commander 17,50 €
Lire la suite
EbookLe Triangle d'hiver Le Triangle d'hiver Julia Deck
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Viviane Elisabeth Fauville Viviane Elisabeth Fauville Julia Deck
cet ouvrage n'est pas en stock, pour l'instant il n'est pas possible de le commander 8,00 €
Lire la suite
EbookViviane Élisabeth Fauville Viviane Élisabeth Fauville Julia Deck
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Avis des lecteurs
Priscillia B. image du profil
(Fontaine Victor Hugo)

Avec « Viviane Elisabeth Fauville », Julia Deck est entrée sur la scène littéraire comme précurseur d'un nouveau genre : le nouveau « nouveau roman ». Elle a dérouté son lecteur et brisé ses repères en dépeignant le portrait d'une femme totalement improbable dans un récit mêlant intrigue policière et roman de psychanalyse. Aujourd'hui elle revient avec « Le Triangle d'hiver », un brillant second roman, qui respecte les mêmes codes que son premier livre en y intégrant divers jeux de miroir et de mise en abîme. Encore une fois, elle manipule son lecteur et le fait douter de ses capacités de compréhension du texte.
Ainsi on y retrouve une femme à la santé intellectuelle douteuse qui dés les premières pages du livre s'invente une vie et décide de se faire appeler Bérénice Beaurivage en référence au personnage du film d'Eric Rohmer : « L'Arbre, le Maire et la Médiathèque ». Ruinée et sans emploi, elle se fait passer pour un auteur de renom et tombe dans les bras de L'Ingénieur. Mais celui-ci commence à douter de sa sincérité...

Clara image du profil

Au Havre, Mademoiselle est sans travail et sans argent, elle décide de devenir Bérénice Beaurivage. Après tout, elle ressemble à Arielle Dombasle. Une nouvelle identité et désormais elle sera romancière comme l'actrice dans le film "les romancière ignorent les réveils à l'aube pour emprunter d'épouvantables transports en commun". Elle quitte Le Havre pour une autre ville portuaire Saint-Nazaire. Même ambiance mais l'argent manque. On peut s'inventer romancière et ainsi faire table rase de son passé mais il faut quand même pouvoir se loger, se vêtir et manger. Heureusement, elle fait la connaissance d'un inspecteur des navires et s'éprend de lui.

o n  l a  l u image du profil

Si son premier roman « Viviane Elizabeth Fauville » avait été, à très juste titre, célébré comme la révélation de la rentrée 2012, le second intitulé « Le triangle d’hiver » tient toutes ses promesses -  voire même les dépasse -  et confirme le talent vertigineux de Julia Deck.

La première phrase de ce livre n’en est pas une, c’est un nom : « Bérénice Beaurivage ». Mademoiselle est un personnage sans nom, sans passé, sans horizon, et sans emploi, mais pas sans dettes.  Elle en est criblée. Elle aimerait bien s’appeler Bérénice Beaurivage mais ce patronyme est déjà « occupé », c’est celui d’une romancière, héroïne d’un film de Eric Rohmer, interprétée par Arielle Dombasle. Mademoiselle va tout de même prendre possession de ce nom et du métier de Bérénice Beaurivage. Car pour elle, les romancières ont  la belle vie : « Levées à l’heure qui leur plaît, elles se promènent sous les volutes de longues cigarettes à la poursuite du meilleur mot, de la meilleure phrase ». Mademoiselle a un sens aigu de « l’occupation », ou l’obsession de l’appropriation. Si bien que lorsqu’elle rencontre et tombe amoureuse de

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

Stéphanie F. image du profil
(Librairie La Galerne)

Tout l’art de Julia Deck est de balader avec un talent indéniable son héroïne autant que son lecteur. Elle brouille les pistes et nous mène en bateau en faisant voler en éclat les codes du roman et ce, sans que l’on en perde le fil. Cela nous donne un roman audacieux et osé, pimenté d’une certaine malice. Le triangle d’hiver est indiscutablement un livre hors du commun. Sensationnel !

+ donner votre avis