Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Caprice de la reine
13,00 €
Caprice de la reine
Les Éditions de Minuit
Résumé
Sept récits, sept lieux : un parc, un pont, un fond sous-marin, le Suffolk et la Mayenne, Babylone et Le Bourget.


Table des matières

Nelson
Caprice de la reine
À Babylone
Vingt femmes dans le jardin du Luxembourg et dans le sens des aiguilles d’une montre
Génie civil
Nitrox
Trois sandwiches au Bourget


Jean Echenoz est né à Orange en 1947. Il a obtenu le prix Médicis en 1983 pour Cherokee et le prix Goncourt en 1999 pour Je m’en vais.

Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Les Éditions de Minuit (03/04/2014)
  • Collection : Romans
  • Nombre de pages : 121
  • ISBN: 978-2-7073-2370-5
Jean Echenoz (Auteur) a également contribué aux livres…
Au piano Au piano Jean Echenoz
En stock, expédié lundi 7,50 €
Lire la suite
Envoyée spéciale / roman Envoyée spéciale / roman Jean Echenoz
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 21,50 €
Lire la suite
Envoyée spéciale Envoyée spéciale Jean Echenoz
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,50 €
Lire la suite
BiblioLycee 14 Echenoz BiblioLycee 14 Echenoz Jean Echenoz
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Bibliolycée - 14 - Echenoz Bibliolycée - 14 - Echenoz Jean Echenoz
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 3,50 €
Lire la suite
Bibliolycée Pro 14 Bibliolycée Pro 14 Jean Echenoz
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 4,00 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Constance B. image du profil
(Fontaine Auteuil)

Dans ce sympathique recueil de nouvelles en forme de flâneries, Echenoz démontre, une fois encore, qu'on peut écrire sur l'infinitésimal, sur le rien, car cela constitue précisément le fonds de notre rêverie.
On s'attardera notamment sur la dernière nouvelle, dans laquelle le narrateur décide d'aller manger un sandwich au Bourget pour la seule incongruité poétique que cette décision provoque en lui. Dans une atmosphère modianesque, l'inquiétude en moins, il déambule et considère dans le détail ce qui n'est plus aujourd'hui qu'une cité-dortoir.
Une écriture poétique et amusée, une lecture réjouissante.

Simon G. image du profil
(Fontaine Passy)

Merci Monsieur Echenoz !
Merci de nous offrir ces quelques textes parus à diverses occasions, et dire que nous aurions pu les manquer !

Voici sept délicieuses situations tout en détails et sensation, où Jean Echenoz nous dévoile une pensée en chemin aussi drôle qu'érudite.

o n  l a  l u image du profil

Tenir entre ses mains le dernier livre de Jean Echenoz est toujours une promesse. Celle d’être ébloui et comblé. Lorsque l’on découvre  sur la couverture de " Caprice de la reine ", l’intitulé « récits », on sait que l’on ne sera pas déçu tant l’auteur excelle dans l’art du format court. Déjà en 1988 avec l’inoubliable roman " L’occupation des sols " Jean Echenoz s’était imposé comme un auteur miniaturiste- minimaliste qui raconte «beaucoup» avec «peu». Et comme le dit si bien Pouchkine « Est-ce vraiment meilleur parce que c’est plus long ? »

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

Stéphanie F. image du profil
(Librairie La Galerne)

Ces brefs récits hétéroclites, concis et d'une précision quasi maniaque sont un bijou d'ironie et d'humour "echnozienne". Pur plaisir de lecture, il y a parfois du Perec dans ce nouvel ouvrage et toujours cette allégresse subtile qui nous emporte. Une pépite !

+ donner votre avis