Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Gallimard
Collection
Blanche
Nombre de pages
368
EAN13
9782070138852
ISBN
978-2-07-013885-2
SIGMARINGEN, ROMAN
De PIERRE ASSOULINE
Gallimard
21,00
Présentation
En septembre 1944, un petit coin d'Allemagne nommé Sigmaringen, épargné jusque-là par les horreurs de la guerre, voit débarquer, du jour au lendemain, la part la plus sombre de la France : le gouvernement de Vichy, avec en tête le maréchal Pétain et le président Laval, leurs ministres, une troupe de miliciens et deux mille civils français qui ont suivi le mouvement, parmi lesquels un certain Céline. Pour les accueillir Hitler a mis à leur disposition le château des princes de Hohenzollern, maîtres des lieux depuis des siècles. Tout repose désormais sur Julius Stein, le majordome général de l'illustre lignée. Depuis les coulisses où il œuvre sans un bruit, sans un geste déplacé, il écoute, voit, sait tout. Tandis que les Alliés se rapprochent inexorablement du Danube et que l'étau se resserre, Sigmaringen s'organise en petite France. Coups d'éclat, trahisons, rumeurs d'espionnage, jalousies, l'exil n'a pas éteint les passions. Certains rêvent de légitimité, d'autres d'effacer un passé trouble, ou d'assouvir encore leurs ambitions. Mais Sigmaringen n'est qu'une illusion. La chute du IIIᵉ Reich est imminente et huit mois après leur arrivée tous ces Français vont devoir fuir pour sauver leur peau. De ce théâtre d'ombres rien n'échappe à Julius Stein. Sa discrète liaison amoureuse avec Jeanne Wolfermann, l'intendante du maréchal, le conduira à sortir de sa réserve et à prendre parti.
En septembre 1944, un petit coin d'Allemagne nommé Sigmaringen voit débarquer, du jour au lendemain, la part la plus sombre de la France : le gouvernement de Vichy, avec en tête le maréchal Pétain et le président Laval, leurs ministres, une troupe de miliciens et deux mille civils français qui ont suivi le mouvement...
Le mot du libraire
1 mars 2014

Septembre 1944. Dans le château des Hohenzollern, Sigmaringen, enclave préservée du fracas de la guerre, la nouvelle stupéfie tout le monde : Hitler réquisitionne le château pour accueillir le gouvernement français de Vichy. Dés lors, Pétain, Laval et leur clique vont investir les lieux, surveillé et régenté par Julius Stein, majordome en chef du prince exilé. Dés cet instant, alors que la guerre se rapproche, avec la défaite du Führer à l'horizon, toute une partie de cache-cache et de faux semblants s'engage entre les fantoches du gouvernement français et le gardien du lieu : Mr. Stein. Seul le maréchal, reclus dans ses appartements semble avoir pris la mesure de la défaite allemande imminente et se considère comme un prisonnier et non comme un hôte. Tout ce roman vu par le majordome se déroule dans une atmosphère de mensonges et de secrets plus ou moins bien gardés, toujours sous les apparences de la monarchie, alors que le village sombre dans l'afflux d'immigrés français parmi laquelle se distingue la haute et originale figure du docteur Destouches (L.F Céline). Un roman captivant, riche en rebondissements, à l'ambiance lourde et décadente qui éclaire brillamment cette courte partie de l'Histoire. Un livre parfaitement réussi.

5 février 2014

La demeure ancestrale des Hohenzollern accueille à son corps défendant Pétain, Laval et leur cour respective, vains adversaires. Majordome impeccable, respectueux de la règle, Julius est chargé par le Prince de conserver intact le château, et par Assouline de nous permettre d’entendre les derniers échos d’un monde qui se délite. Le bruit des bombes reste assourdi, et le ridicule entoure très souvent les protagonistes aveuglés de ce roman qui nous touche cependant par les questions morales qui taraudent le cœur du narrateur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 47 006 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître