Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Gallimard
Collection
Blanche
Nombre de pages
272
EAN13
9782070786855
ISBN
978-2-07-078685-5
LE VILLAGE DE L'ALLEMAND OU LE JOURNAL DES FRÈRES SCHILLER
De BOUALEM SANSAL
Gallimard
22,00
Présentation
Les narrateurs sont deux frères nés de mère algérienne et de père allemand. Ils ont été élevés par un vieil oncle immigré dans une cité de la banlieue parisienne, tandis que leurs parents restaient dans leur village d'Aïn Deb, près de Sétif. En 1994, le GIA massacre une partie de la population du bourg. Pour les deux fils, le deuil va se doubler d'une douleur bien plus atroce : la révélation de ce que fut leur père, cet Allemand qui jouissait du titre prestigieux de moudjahid... Basé sur une histoire authentique, le roman propose une réflexion véhémente et profonde, nourrie par la pensée de Primo Levi. Il relie trois épisodes à la fois dissemblables et proches : la Shoah, vue à travers le regard d'un jeune Arabe qui découvre avec horreur la réalité de l'extermination de masse ; la sale guerre des années 1990 en Algérie ; la situation des banlieues françaises, et en particulier la vie des Algériens qui s'y trouvent depuis deux générations dans un abandon croissant de la République. «À ce train, dit un personnage, parce que nos parents sont trop pieux et nos gamins trop naïfs, la cité sera bientôt une république islamique parfaitement constituée. Vous devrez alors lui faire la guerre si vous voulez seulement la contenir dans ses frontières actuelles.» Sur un sujet aussi délicat, Sansal parvient à faire entendre une voix d'une sincérité bouleversante.
Né en 1949, Boualem Sansal vit à Boumerdès, près d'Alger. Depuis son premier livre, Le serment des barbares, il est considéré comme l'un des écrivains algériens les plus importants. Le village de l'Allemand est son cinquième roman.
Le mot du libraire
17 septembre 2012

Le village de l'Allemand : ou le journal des frères Schiller

Malrich de père Allemand et de mère Algérienne vit en banlieue parisienne. Quand son frère se suicide, le souvenir de son père et sa mère assassinés lors de la guerre civile algérienne resurgit. L’incompréhension et la douleur le conduisent alors à lire le journal intime de Rachel, son frère. Les raisons de cette élimination volontaire se dévoilent : le père chéri, héros de la guerre d’indépendance contre les Français a aussi été un SS dans les camps d'extermination nazis. Les morts violentes du présent et du passé se rejoignent dans la souffrance et les questionnements du narrateur. A quelle mémoire, quelle identité se référer désormais ? Roman bouleversant, troublant, profond écrit dans un style remarquable de retenue.

17 septembre 2012

Le Village de l'Allemand : ou le journal des frères Schiller

Un roman très fort et aussi une accusation très claire : et si le projet des intégristes islamistes rejoignait celui de la Shoah en d'autres temps et d’autres lieux ? Le parallèle de Boualem Sansal est audacieux mais argumenté. L'histoire des deux frères Schiller, racontée par le biais de leur journal est bouleversante : nés de mère Algérienne et de père Allemand, ils découvrent que ce dernier est un ancien nazi, qui avait trouvé refuge en Algérie puis était devenu un héros de l'Indépendance. Le récit est puissant, la description de l'univers concentrationnaire nazi comme l'intégrisme grandissant dans la banlieue parisienne à partir des années 90 sont d'une grande force ... Un livre qui aide à réfléchir loin des schémas préétablis.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 48 326 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître