Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Seuil
Collection
Cadre vert
Nombre de pages
320
EAN13
9782021099850
ISBN
978-2-02-109985-0
UNE ENFANCE DE JÉSUS, ROMAN
De J.M. COETZEE
Traduit par CATHERINE LAUGA DU PLESSIS
Seuil
22,00
Présentation
Le jeune David et Simón, son protecteur, sont arrivés – on ne sait d’où – par bateau au camp de Belstar, où ils ont été reconditionnés afin de s’intégrer dans leur nouveau pays : nouveaux noms, nouvelles dates de naissance (âge de 5 ans attribué à David, 45 à Simón), mémoire lavée de tous souvenirs, apprentissage rapide de l’espagnol, langue du pays. Puis ils ont traversé le désert et ont atterri au Centre d’accueil de Novilla, où les services publics leur allouent un logement – sans loyer – ainsi que maints services gratuits, et l’aident à trouver un emploi de docker. David ayant perdu en mer la lettre qui expliquait sa filiation, Simón se fait le serment de lui trouver une mère que son intuition seule désignera. Inés, une trentenaire, est l’élue. Elle accapare l’enfant, dont elle fait sa chose et le soustrait au système éducatif, par la fuite vers encore une autre vie.

Coetzee s’intéresse-t-il au traitement utopique des réfugiés dans un système bureaucratique efficace et une société purgée de passion ? Aux rapports pédagogiques et tendres entre le gardien Simón et sa charge, David, enfant précoce, parfois cabochard ? Aux effets de l’ignorance dans laquelle se trouve un enfant qui ne connaît pas ses parents biologiques ? Autant de questions qui restent sans réponse, qui en amènent de nouvelles comme dans un cycle éternel.

Né en 1940, J.M. Coetzee est l'auteur de trois récits autobiographiques, d’un recueil de nouvelles, de dix autres romans traduits dans 25 langues et abondamment primés, ainsi que de deux volumes d’essais. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 2003.
Le mot du libraire
27 septembre 2013

Etrange roman que celui du Prix Nobel 2003... Dans un pays d'inspiration utopique, Coetzee décrit la relation fusionnelle qu'un père entretient avec son fils adoptif, auquel il s'attache à trouver une mère. Tous deux sont de récents immigrés et devront apprendre à baisser la garde s'ils veulent s'intégrer dans ce pays apparemment plus qu'accueillant... au risque de perdre leur plus grande force : leur complicité. Coetzee place de ce fait ses personnages en porte-à-faux constant vis-à-vis de ce monde quasi utopique. La tension qui en résulte (et qui croît régulièrement au cours du roman) nous rappelle que, de Thomas More à Huxley, les mondes parfaits présentés dans les récits utopiques se révèlent presque toujours être de tragiques supercheries. Souvent touchant (la relation père/fils fait parfois écho à celle développée par McCarthy dans "La Route"), rédigé dans un style minimaliste qui ne conviendra pas à tout le monde quoique pleinement justifié, "Une Enfance de Jésus" est l'une des meilleures invitations à la réflexion de cette rentrée.

2 août 2013

Un roman qui fait réfléchir

Un homme et un jeune garçon arrivent dans un camp de réfigiés pour commencer une nouvelle vie. Nous ne savons rien de leur passé, ni d'où ils viennent. Le lieu n'est pas précisé non plus. C'est bien une parabole que l'auteur nous propose où sont posées beaucoup de questions : sur le travail, l'amour, les relations sexuelles, la filiation, et surtout l'éducation. A travers cette "enfance de Jésus", nous assistons à la re-naissance du jeune garçon dans ce nouveau monde et à la lourde responsabilité des adultes dans ses apprentissages. On retrouve avec plaisir le style direct et sans fioritures de J.M. Coetzee. Un roman qui fait réfléchir.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 48 324 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître