Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Gallimard
Collection
Du monde entier
Nombre de pages
208
EAN13
9782070139453
ISBN
978-2-07-013945-3
PLUS HAUT QUE LA MER
De FRANCESCA MELANDRI
Traduit par DANIÈLE VALIN
Gallimard
18,50
Présentation
1979. Paolo et Luisa prennent le même bateau, chacun de son côté, pour se rendre sur l’Île. Mais ce n’est pas un voyage d’agrément, car c’est là que se trouve la prison de haute sécurité où sont incarcérés le fils de Paolo et le mari de Luisa. Ce dernier est un homme violent qui, après un meurtre commis sous le coup de la colère, a également tué un surveillant en prison, tandis que le premier a été reconnu coupable de plusieurs homicides politiques sur fond de révolution prolétarienne. L’homme et la femme ne se connaissent pas, Paolo est professeur de philosophie, mais il n’enseigne plus ; Luisa, elle, est agricultrice et élève seule ses cinq enfants. À l’issue du voyage et de la brève visite qu’ils font au parloir de la prison, ils ne peuvent repartir comme ils le devraient, car le mistral souffle trop fort. Ils passent donc la nuit sur l’Île, surveillés par un agent, Pierfrancesco Nitti, avec qui une étrange complicité va naître. Pour ces trois êtres malmenés par la vie, cette nuit constitue une révélation et, peut-être aussi, un nouveau départ. Avec Plus haut que la mer, Francesca Melandri livre un deuxième roman incisif et militant, une superbe histoire d’amour et d’idées qui est aussi une subtile réflexion sur le langage, celui de la politique et celui du monde dans lequel nous vivons.
Avec Plus haut que la mer, Francesca Melandri livre un deuxième roman incisif et militant, une superbe histoire d’amour et d’idées qui est aussi une subtile réflexion sur le langage, celui de la politique et celui du monde dans lequel nous vivons.
Le mot du libraire
11 mai 2015

Dans les années 80, un homme et une femme se croisent sur un bateau qui les emmène sur une île au large des côtes Italiennes où est implanté un pénitencier. Paolo l’intellectuel et Luisa la paysanne vont tout deux rendre visite l’un à son fils, l’autre à son mari qui y sont enfermés. Après la visite habituelle au parloir, un orage et un léger accident de voiture vont les contraindre à passer la nuit sur cette île et à se confier sur le drame de leur vie qui les a amenés à se rencontrer. Dans un style très sobre, plein de pudeur et de retenue, Francesca Melandri nous donne là, après le très remarqué « Eva dort », un magnifique roman bouleversant d’humanité. A lire absolument.

5 février 2015

Les deux personnages de ce beau roman ,Paolo et Luisa vont se côtoyer, s'apprécier et se réconforter, au cours d'un séjour sur l'île prison qui retient l'un des leurs.Chacun va comprendre la peine et les souffrances de l'autre,Luisa qui a dû subir un mari violent et qui compte tout ce qu'elle voit avec application afin de s'abstraire d'une réalité trop dure et Paolo,veuf inconsolable et père d'un fils acquis à la cause révolutionnaire des brigades rouges, qui exprime son désarroi par des soupirs involontaires comme s'il ne maîtrisait plus son corps.Un troisième personnage, vivant sur l'île,nous donne l'image d'un homme qui sombre peu à peu dans la violence et témoigne de la vie des gardiens et de leurs familles , enfermés eux aussi, bien que de l'autre côté de la barrière. Francesca Melandri,après son remarquable premier roman "Eva dort" nous offre un roman fort, intelligent et sensible.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 47 443 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître