Dans un réseau de 7 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Seuil
Collection
LA LIBRAIRIE DU (1)
Nombre de pages
272
EAN13
9782021557220
ISBN
978-2-02-155722-0
LA LIBRAIRIE DU XXIE SIÈCLE REGARDER ET NE PAS VOIR. LOUIS GILLET, UN TÉMOIN AU COEUR DES ANNÉES SOM
De JÉRÔME PRIEUR
Seuil
22,50
Présentation
La postérité a souvent la mémoire courte. Elle a ainsi oublié Louis Gillet (1876-1943), figure notable de la vie littéraire à l’approche de la Seconde Guerre mondiale.Écrivain, amateur d’art et de littérature, découvreur de Joyce, mais aussi journaliste, Louis Gillet part en reportage à Berlin, peu après son élection à l’Académie française, pour couvrir les Jeux olympiques de 1936. Il parcourt l’Allemagne, fasciné par le redressement du pays depuis l’arrivée au pouvoir du chancelier Adolf Hitler, à peine inquiet face aux assauts du national-socialisme. Quatre ans plus tard, il est de ceux qui croient en Pétain et en Vichy. Lui qui fait métier de voir est aveuglé par l’histoire en marche. Comment dès lors comprendre qu’en octobre 1943, trois mois après la mort de Louis Gillet, le général de Gaulle le cite en exemple ????????À partir d’une enquête minutieuse et d’une plongée dans les archives, Jérôme Prieur construit un récit nuancé et puissant sur la place des écrivains et des intellectuels au cœur d’une période complexe qui entre en forte résonance avec notre présent. Louis Gillet est le centre d’une réflexion sur l’histoire quand elle est encore actualité : que voyons-nous, que comprenons-nous du présent dans lequel nous vivons ?
Le mot du libraire
16 avril 2024

Aujourd'hui largement oublié, Louis Gillet fût, durant l'entre-deux-guerres, un personnage reconnu et célébré du monde culturel parisien. Critique et historien de l'art, académicien élu en 1935, ce conservateur " bon teint " était réputé pour son érudition, ses goûts d'esthète, son esprit, sa capacité à humer l'air du temps. Journaliste, il se rend en Allemagne nazie pour de nombreux reportages; pour le journal " Gringoire " il couvre les jeux olympiques de 1936. A Berlin, son oeil pourtant si acéré ne veut voir que ce qu'on lui montre ... ses papiers ne retiennent que "la pompe et les flonflons" de la propagande nazie. A travers ce portrait brillant, complet et nuancé, Jérôme Prieur montre que, face à la barbarie, la petitesse, la désarroi, la frousse condamnent l'homme commun -si cultivé soit-il - à naviguer entre le repli " la honte et le lâche soulagement ". Ainsi, malgré sa méfiance et ses réserves réelles contre le régime hitlérien, Louis Gillet, souvent insaisissable, se rallie à " la France rabougrie du Maréchal Pétain"... avant d'hésiter...
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 49 793 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître