Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Albin Michel
Collection
Terres d'Amérique
Nombre de pages
416
EAN13
9782226456649
ISBN
978-2-226-45664-9
ARPENTER LA NUIT
De LEILA MOTTLEY
Traduit par PAULINE LOQUIN
Albin Michel
21,90
Présentation
En Californie, une adolescente noire est décidée à survivre, coûte que coûte, dans un monde qui se refuse à la protéger. Un premier roman coup de poing. 

Kiara, dix-sept ans, et son frère aîné Marcus vivotent dans un immeuble d'East Oakland. Livrés à eux-mêmes, ils ont vu leur famille fracturée par la mort et par la prison. Si Marcus rêve de faire carrière dans le rap, sa soeur se démène pour trouver du travail et payer le loyer. Mais les dettes s'accumulent et l'expulsion approche.
Un soir, ce qui commence comme un malentendu avec un inconnu devient aux yeux de Kiara le seul moyen de s'en sortir. Elle décide de vendre son corps, d'arpenter la nuit. Rien ne l'a pourtant préparée à la violence de cet univers, et surtout pas la banale arrestation va la précipiter dans un enfer qu'elle n'aurait jamais imaginé.

Un roman à la beauté brute, porté par la langue à fleur de peau de Leila Mottley. 

Finaliste du Prix du Roman Page/America 2022

On en parle :
« Un roman audacieux et beau, une histoire déchirante qui rend hommage à la résilience des femmes victimes de violence. » Publishers Weekly

« Une plume somptueuse et poétique, une finesse d'analyse remarquable. » Kirkus Reviews

« Leila Mottley a la délicatesse d'une poétesse lorsqu'il s'agit de nous révéler les plus brutales et déchirantes vérités. » Dave Eggers

« Elle écrit avec l'humilité et le scintillement d'une enfant, mais aussi avec le talent et la maîtrise d'une conteuse chevronnée. » James McBride
Le mot du libraire
6 septembre 2022

Sublime

Ça s'appelle Arpenter la nuit mais ce qui me vient comme image c'est une lumière crue, à l'instar de cette réalité sans filtre qu'on se prend en pleine face. Ça se passe en Californie, mais oubliez tout de suite les palmiers, les plages instagrammables et les corps nonchalants dorés par le soleil. En déplaçant un peu le regard, à 20km à l'est de San Francisco, on découvre un tout autre spectacle. Celui d'une jeune fille noire de 17 ans en prise avec un quotidien qui ne négocie ni avec les rêves ni avec l'espoir. C'est dans la ville d'Oakland que Kiara va perdre pied, entre les néons blafards et le bitume défoncé, quand le propriétaire de l'appartement qu'elle occupe avec son grand frère Marcus lui annonce que le loyer va doubler. Alors bien sûr il y a ce quotidien sordide qui nous saute à la gorge. La violence des faits. Celui d'un corps trop jeune livré en pâture au trottoir carnassier de cette ville qui broie tout dans ses mâchoires de pitbull. L'innocence, la dignité et la perspective d'un avenir un peu moins glauque. Mais au milieu de tout ça, il y a cet amour qui crève cette réalité brutale. L'amour que Kiara prodigue aux personnes qui gravitent autour d'elle. L'amour qu'elle recherche désespérément en s'accrochant aux corps comme à des radeaux salvateurs. La beauté dans la douleur. Celle qui fait de ce roman un bijou. C'est d'autant plus stupéfiant que Leila Mottley a écrit ce livre à 17 ans. Arpenter la nuit, c'est une claque qu'on ne voit pas venir, une plongée dans un univers brut, une rencontre déstabilisante et ô combien bouleversante. Et cette fin... Deux semaines après ma lecture, je reste habitée par les personnages, j'ai l'impression que je pourrais m'assoir sur le rebord de cette piscine en bas de l'immeuble de Kiara, et observer la vie.

5 septembre 2022

Kiara et son frère, Marcus, vivent dans un complexe d'appartements d'East Oakland appelé avec optimisme le Regal-Hi.Tous deux ont abandonné l'école secondaire. Leur père est décédé peu de temps après sa sortie de prison et leur mère y est toujours. Kiara cherche du travail mais après de nombreux refus d'embauches va tomber dans la prostitution pour payer leur loyer et pour garder Trevor, abandonné par sa mère. Roman puissant, poignant, envoûtant sur la pauvreté, le racisme, le sexisme vis à vis de la communauté afro-américaine inspiré des violences policières faites envers les femmes afro-américaines.

28 août 2022

La nuit "des chasseurs"...

Attention livre-choc ! Une nouvelle voix s'élève, puissante, dans la littérature américaine contemporaine. "Arpenter la nuit", publié dans la collection Terres d'Amérique qui nous avait donné récemment l'époustouflant "Ohio" de Stephen Markley, raconte la descente aux enfers d'une jeune femme noire ayant juste quitté l'adolescence et obligée de se prostituer pour survivre. C'est corrosif, c'est sombre. Mais c'est surtout décrit par une formidable conteuse ; une poétesse et primo-romancière sans concession.

18 août 2022

Foudroyant, éprouvant et intelligent !

Kiria, 17 ans et son frère aîné Marcus partagent un logement dont ils sont menacés d'expulsion s'ils ne trouvent pas le moyen de payer les loyers en retard. Livrés à eux-mêmes depuis le décès de leur père et la détention en prison de leur mère, Kiria erre dans les rues d'Oakland à la recherche en vain d'un travail essuyant des refus par manque d'expériences, de qualifications ou de recommandations. Lorsqu'elle pousse la porte d'un club de strip-tease, elle découvre le monde la prostitution et se lance dans une activité périlleuse. La force de ce premier roman, écrit par une toute jeune auteure de 17 ans, tient dans le récit d'une dégringolade familiale sans fioritures et d'une survivante dont on écoute les confessions, sans concessions. Foudroyant, éprouvant et intelligent, l'auteure nous saisit par la fraîcheur de son écriture, portée par la plus triste des réalités. Des instants lumineux dans des lieux d'une noirceur qui n'a d'égal que le sentiment d'une vie dont on ne peut s'échapper. Une très belle découverte !
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 47 679 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître