Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Sabine Wespieser Éditeur
Collection
Littérature
Nombre de pages
122
EAN13
9782848054346
ISBN
978-2-84805-434-6
LE DERNIER MOUVEMENT
De ROBERT SEETHALER
Traduit par ELISABETH LANDES
Sabine Wespieser Éditeur
15,00
Présentation
Sur le pont du paquebot qui le ramène en Europe après une ultime saison à New York, Gustav Mahler laisse dériver ses pensées. À cinquante ans, il est un compositeur adulé et le chef d’orchestre le plus réputé de son temps, mais son corps souffrant lui rappelle que la fin est proche. Emmitouflé dans une épaisse couverture, l’œil rivé sur la mer grise, son esprit dévide des souvenirs, surgis à la faveur d’une sensation fugace – le cri d’une mouette, l’ombre d’un nuage…

Robert Seethaler excelle à suggérer en quelques traits le pur bonheur des étés à la montagne, tout comme, dans un registre bien différent, la décennie pendant laquelle Mahler a réformé et dirigé l’Opéra de Vienne. L’amour tourmenté du musicien pour sa femme Alma, son chagrin à la mort de sa fille aînée et, bien sûr, la haute conception de son art traversent ce texte aussi bref que profond. Sans la moindre emphase, l’écrivain restitue la légendaire exigence du maître, bourreau de travail malgré sa faible constitution, de même que sa quête permanente de la beauté. C’est sans doute de son apparente simplicité que cet intense roman tire sa force. Les rares mots échangés face à l’océan entre l’illustre passager et le jeune garçon de cabine chargé de veiller à son bien-être sont à cet égard exemplaires. Portrait tout en intériorité d’un artiste dont le génie ne s’est jamais tari,
Le Dernier Mouvement est également une poignante méditation sur la puissance de la création.
Le mot du libraire
8 mars 2022

La douce musique de l’ultime mouvement résonne longtemps après la lecture de ce roman !

Gustave Malher converse avec son garçon de cabine sur le pont du bateau Amerika qui le ramène en Europe, en 1911, après avoir dirigé l’orchestre philarmonique de New York. A 50 ans, il est déjà devenu un mythe, mais son corps est prématurément usé par une infection généralisée. Sur les flots, il repasse le film de sa vie : la relation orageuse avec sa jeune et sublime femme, la perte de sa fille aînée, les déménagements successifs, la direction de l’Opéra impérial de Vienne pendant 10 ans, le séjour à Paris où Rodin réalise son buste, la rencontre avec Freud, la renommée internationale et le globe-terrestre sillonné. Ce dernier mouvement est à la fois celui d’un talent exigeant aux prises avec les affres de la création et d’une existence en partie sacrifiée à la musique, vouées à disparaître. Le portrait du compositeur est subtil et progresse, à l’heure du bilan de sa vie personnelle et professionnelle, au fil des regrets, remords et doutes au seuil d’un monde dont on pressent les bouleversements à venir. Avec une économie de mots, histoire, romance et poésie sont intelligemment réunies dans ce court récit, à l’os de chaque émotion traversée par le compositeur. La douce musique de l’ultime mouvement résonne longtemps après la lecture de ce roman !
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 47 447 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître