Identifiez-vous

En raison des circonstances actuelles, notre librairie est fermée et aucune expédition ne pourra être assurée pour une durée indéterminée.

Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Le Bon Sens
20,00 €
Le bon sens
Table Ronde
Résumé
Novembre 1449, dix-huit ans après la condamnation pour hérésie de Jeanne d'Arc, Charles VII chasse les Anglais de Rouen. La fin de la guerre de Cent Ans est proche : il faut achever la reconquête du territoire, panser les plaies des provinces dévastées et réconcilier les partis engagés dans la guerre civile. Promettant le pardon et l'oubli, le roi ordonne pourtant une enquête sur le procès de 1431. Malgré la résistance d'une partie de l’Église et de l'Université, quelques hommes opiniâtres, rusant avec la raison d’État, vont rechercher preuves et témoins pour rétablir la vérité, le droit et l'honneur de la jeune fille.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Table Ronde (03/01/2020)
  • Collection : Vermillon
  • Nombre de pages : 250
  • ISBN: 978-2-7103-9050-3
Michel Bernard (Auteur) a également contribué aux livres…
Le Bon Coeur Le bon coeur Michel Bernard
En stock, expédié demain 7,30 €
Lire la suite
Hiver 1814 / campagne de France Hiver 1814 / campagne de ... Michel Bernard
En stock, expédié demain 19,00 €
Lire la suite
120 QUESTIONS EN RESPONSABILITE MEDICALE - ASPECTS PRATIQUES ET FONDAMENTAUX, aspects pratiques et fondamentaux 120 questions en responsabilite medicale ... Michel Bernard
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Avis des lecteurs
Caroline P. image du profil
(Fontaine Auteuil)

Quarante ans après l'épopée de Jeanne d'Arc - retracée dans Le bon cœur -, Michel Bernard décrit l'incroyable combat de quelques hommes pour sa réhabilitation par l’Église qui l'avait condamnée. Jeanne, souvenir incandescent des jours de conquête, redevient un enjeu politique pour la pérennité de la paix et la concorde dans le royaume.
La trahison des clercs de la Sorbonne, juges de la Pucelle et acquis à la cause anglaise, doit être punie. Mais l'humeur de Charles VII, roi désormais triomphant, est moins portée à la vengeance qu'à la mélancolie et au souvenir de sa maîtresse, Agnès Sorel.
Le récit oscille entre l'enquête pour établir les circonstances de la condamnation et les moments d' un règne finissant. Michel Bernard révèle la personnalité complexe d'un roi mal-aimé de la mémoire collective et illustre aussi les contradictions d'un souverain, écartelé entre la nécessité de l'action et le tentation du retrait. On souligne aussi la prose d'un lyrisme sobre de ce très beau roman historique.

Anthony F. image du profil
(Fontaine Villiers)

Après avoir décrit dans « Le Bon coeur » l'épopée de Jeanne d'Arc qui fit sacrer Charles VII à Reims, Michel Bernard récidive et compose un roman historique « parfait ». Ici, point de dialogues, mais une plongée dans la folie de la guerre de Cent Ans. Charles VII doit encore reconquérir la Normandie et la Guyenne. Aidé de ses principaux vassaux, il porte la guerre là où il se doit. Mais c'est surtout du procès en réhabilitation de la Pucelle d'Orléans dont il s'agit. L'Auteur, en historien et conteur scrupuleux, nous narre par le menu les tiraillements de l'Eglise face au procès dévoyé d'Orléans qui conduisit Jeanne au bûcher. Le lecteur découvre avec intérêt toutes les arcanes de cette affaire. Voici une page d'histoire revisitée avec talent.

+ donner votre avis