Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Eclats - Prises De Vue Clandestines Des Camps Nazis
25,00 €
Eclats - prises de vue clandestines des camps nazis
Seuil
Résumé
Éclats
Prises de vue clandestines des camps nazis
Christophe Cognet
À partir d’un corpus pour partie inédit, Christophe Cognet enquête sur les photographies clandestines prises dans les camps nazis, comme autant d’actes inouïs de résistance.

Depuis plus de quinze ans, l'auteur mène une méditation, filmique, sur les images réalisées par les déportés eux-mêmes, en secret, et au risque de leur vie, dans les camps nazis. Après Parce que j’étais peintre, sorti en salles en 2014 et consacré aux dessins et aquarelles des camps, il travaille désormais à un autre film, À pas aveugles, à la rencontre de telles photographies : à Auschwitz-Birkenau et à Buchenwald, Dachau, Mittelbau-Dora et Ravensbrück, des détenus ont réussi à prendre des clichés clandestins.

Le livre Éclats– au sens d’esquilles, de brisures – est issu autant de ce projet de film que de cette longue fréquentation des images clandestines : il compose l’aventure d’un regard en proposant des analyses sensibles de ces photographies, toutes scrutées longuement, puis remises dans leur contexte. Il s’agit de reprendre l’enquête – et parfois de l’initier – avec le savoir disponible aujourd’hui, sans théoriser, mais sans ignorer toute théorie, sans préjuger de ce que ces images ont à nous montrer et à nous dire. Il s’agit tout autant d’une exploration historique et d'une réflexion sur les possibles de la photographie que de faire l'éloge de leurs auteurs, de les remettre au centre et à l’origine de leurs images. Ce livre veut ainsi composer le récit très précis de leurs actes et des scènes prises, mais aussi former les portraits, lorsque c’est possible, tant des femmes et des hommes photographes que de ceux représentés.

Christophe Cognet est réalisateur et scénariste.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Seuil (05/09/2019)
  • Collection : SCIEN HUM (H.C)
  • Nombre de pages : 384
  • ISBN: 978-2-02-137792-7
Avis des lecteurs
Nathalie M. image du profil
(Librairie Page 36)

Des photographies de plus ou moins bonne qualité, essentielles pourtant et rares.
Elles ont été prises dans différents camps de concentration ou d'extermination par les détenus eux-mêmes. Elles sont, de fait, bien différentes de celles prises lors de la libération des camps, des conditions extrêmement dangereuses pour qui les prenait, de ce qu'elles disent de l'intérieur des camps.
Elles ont été prises, pour rendre visible l'insoupçonné d'abord, qui au fil de la seconde guerre mondiale a été perçu, su, puis découvert lors la libération des camps par les alliés.
Ceux qui se sont risqués à l'exercice photographique étaient habités par le souhait, la volonté de donner à voir, de témoigner preuves à l'appui, de ce qui se vivait, se fomenter au quotidien à l'intérieur des camps.
Christophe Cognet nous dit ce qu'il sait de ceux qui ont pris les photographies, de ceux qui l'ont été quand ils ont pu être identifiés, et explique ce qu'elles signifient, du travail de recherche effectué avec des spécialistes confirmés pour les décrypter.
Le trouble à la lecture de cet ouvrage vient de ce que l'on saisit du quotidien des détenus, des différences de sorts notables entre les êtres dans des temps et des espaces différents identifiés grâce à ces photographies.
Le quotidien de l'enfermement, les lieux et les vies, la réalité du passé se trouvent fixés sur le papier, avec les moyens du bord, de façon aléatoire parfois des conditions difficiles et dangereuses pour qui se risquait à prendre ces photographies. Elles sont éclats d'instants réels, d'êtres du passé perçus tout à coup au présent. Passé qui doit rester présent dans l'esprit de chacun.

+ donner votre avis