Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
La tentation
20,00 €
La tentation
Stock
Résumé
C’est l’histoire d’un monde qui bascule. Le vieux monde qui s’embrase, le nouveau qui surgit. Toujours la même histoire… et pourtant. François, chirurgien, la cinquantaine, aime chasser. Il aime la traque, et même s’il ne se l’avoue pas, le pouvoir de tuer. Au moment où il va abattre un cerf magnifique, il hésite et le blesse. À l’instant où il devrait l’achever, il le hisse sur son pick-up, le répare, le sauve. Quel sentiment de toute-puissance venu du fond des âges l’envahit ? Quand la porte du relais de chasse en montagne s’ouvre sur ses enfants, que peut-il leur transmettre ? Une passion, des biens, mais en veulent-ils seulement ? Son fils, banquier, a l’avidité du fauve. Sa fille, amoureuse éperdue, n’est plus qu’une bête traquée. Ce sont désormais des adultes à l’instinct assassin. Qui va trahir qui ? Luc Lang a écrit ici son histoire familiale de la violence. Son héros croit encore à la pureté. Cet ample roman nous raconte superbement sa chute et sa rédemption.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Stock (21/08/2019)
  • Collection : La Bleue
  • Nombre de pages : 360
  • ISBN: 978-2-234-08738-5
Luc Lang (Auteur) a également contribué aux livres…
EbookL'autoroute L'autoroute Luc Lang
Indisponible sur notre site
Lire la suite
EbookMother Mother Luc Lang
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Avis des lecteurs
o n  l a  l u image du profil

En ligne de mire du chasseur, la splendeur d'un cerf à seize cors, allégorie
de la forêt qui l'abrite mais ne suffit plus à le protéger de l'arme de son
prédateur. Pourtant, François hésite. « Depuis quelques temps, il supporte
difficilement ce déséquilibre des forces, sa puissance de feu qui interrompt
brutalement la partie, en vole la fin ». Que cherche-t-il dans cette traque
solitaire, si ce n'est fuir un monde dont l'emballement, l'immatérialité, le
dépasse ?

François, la cinquantaine, est un chirurgien estimé et le directeur d'une
clinique lyonnaise. À la médecine, son fils Mathieu a préféré les flux
financiers; une banque d'investissements new-yorkaise l'a transformé en «
golden boy »carnassier. Si le père semble avoir perdu « le chemin qui menait à
son fils », il ne comprend guère davantage les choix de sa fille Mathilde,
entichée d'un jeune nabab aux allures d'escroc, mais lui pardonne ses
faiblesses, héritées d'une histoire familiale « suffisamment ténébreuse pour
receler la possibilité même du meurtre d'une enfant ». Cette enfant, c'est
Mathilde, sept ans au moment des faits, se noyant dans une piscine sous le
regard de sa mère impassible.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

+ donner votre avis