Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Un Pere Sans Enfant
20,90 €
Un pere sans enfant
Allary
Résumé
Le père est Douglas Sirk, metteur en scène de théâtre dans les années 20 et réalisateur apprécié de Goebbels dans les années 30. Marié à une juive, il doit fuir l'Allemagne pour les États-Unis où, grâce à ses mélodrames, il conquiert Hollywood.
L'enfant est Klaus Detlef Sierck, le fils que Douglas a eu avec sa première femme, une actrice ratée devenue une nazie fanatique. Quand ils divorcent en 1928, elle lui interdit de voir son fils de quatre ans dont elle fera un enfant star du cinéma sous le Troisième Reich.
Le père ne reverra jamais son fils, sauf à l'écran.

Au soir de sa vie, dans les années 80, Douglas Sirk s'entretient avec Denis Rossano, un jeune étudiant en cinéma. Le réalisateur fait revivre Berlin, la propagande, son second mariage, l'exil, les grands studios après guerre, mais ne dit rien ou presque sur Klaus. Toute la vie, toute l'œuvre de cet homme furent pourtant la quête désespérée de son fils adoré.
Pour mettre des mots sur cette histoire que Douglas Sirk n'a jamais racontée, Denis Rossano mène l'enquête, jusqu'à découvrir ce que le cinéaste lui-même ignorait.

Un père sans enfant est un roman vrai, digne des plus grands mélodrames.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Allary (08/2019)
  • Nombre de pages : 360
  • ISBN: 978-2-37073-288-0
Avis des lecteurs
Philippe A. image du profil
(Fontaine Haussmann)

Brillant metteur en scène de théâtre à la carrière fulgurante dans l'Allemagne des années 20, Detlef Sirk confirmera son talent dans le cinéma des années 30 en devenant l'un des réalisateurs phare de la UFA la célèbre compagnie allemande du cinéma. Une compagnie très tôt placée bien sur sous la vigilance et le contrôle du régime nazi. Detlef Sirk réalisera les plus gros succès de la compagnie.
Pourquoi cet homme, qui n'aura jamais aucune sympathie pour le régime nazi, marié qui plus est à une actrice juive, qui sera interdite de plateau dés 1934, pourquoi cet homme donc attendra-t-il 1939 pour fuir cette Allemagne qu'il savait à la dérive et dans laquelle il ne se reconnaissait plus ?

Un fils est au cœur de cette histoire singulière et tragique ! Une histoire tout en finesse, que l'auteur nous livre avec une belle et contagieuse émotion. Où l'on comprend que les choix ne sont pas toujours évidents quand la grande histoire des hommes croise celle en apparence si simple d'un père et de son fils. La paternité est au cœur de ce beau récit admirablement construit et passionnant . Pourquoi en dire plus?

+ donner votre avis