Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
L'horizon qui nous manque
19,00 €
L'horizon qui nous manque
Rivages
Résumé
Entre Gravelines et Calais, dans un espace resté sauvage en dépit de la présence industrielle, trois personnages sont réunis par les circonstances : Anatole, le retraité qui rêve d’une chasse mythique, Lucille, l’institutrice qui s’est dévouée pour les migrants de la jungle et se retrouve désabusée depuis le démantèlement, et Loïk, être imprévisible mais déterminé, qui n’a pas toujours été du bon côté de la loi, peut-être parce que dans son ascenseur social, il n’y avait qu’un bouton pour le sous-sol. Laissés pour compte ? Pas tout à fait. En marge ? C’est sûr. En tout cas, trop cabossés pour éviter le drame.

Pascal Dessaint nous ramène dans le Nord avec ce trio de personnages qui aiment Jean Gabin, mais qu’on verrait bien chez Bruno Dumont.

Dans la presse
Baraque à frites, festin de coques, bois flottés et citations de Jean Gabin sont au centre ce roman social, illuminé par un trio auquel on s’accroche comme eux à la vie, dans l’attente du pire, entre bienveillance, coups de folie et tempête rageuse.
Frantz Hoëz - NOUVEL OBS’

L’horizon qui nous manque est une course-poursuite sans temps mort. (…) Implacable.
Hubert Artus - LIRE

Nulle intrigue criminelle dans ce beau roman de Pascal Dessaint qui dresse avec tendresse le portrait de trois exclus de la société.
Jean-Paul Guéry - LE COURRIER DE L’OUEST

Pascal Dessaint n’a pas son pareil pour dessiner les destins du petit peuple, les trajectoires tragiques de ceux qui n’ont pas grand-chose et qui bientôt n’auront plus rien. L’Horizon qui nous manque est d’une profonde justesse et d’une grande humanité.
Christophe Laurent - CORSE MATIN

Dans des décors similaires à "Le Chemin s’arrêtera là", Pascal Dessaint nous emmène encore très loin avec ce roman noir
et sensible. Somptueux.

Christophe Dupuis - MILIEU HOSTILE

Monsieur Dessaint prend le large, nous emmène, avec un brin d'humanisme qu'on perd un peu plus chaque jour.
UNWALKERS

La patte de Pascal Dessaint est là : l’amour de la nature, l’humanisme, la question sociale,
des sujets toujours traités à hauteur d’homme.

Annick Michaud - LA VOIX DU NORD
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Rivages (18/09/2019)
  • Collection : Rivages Noir
  • Nombre de pages : 250
  • ISBN: 978-2-7436-4844-2
Pascal Dessaint (Auteur) a également contribué aux livres…
Un homme doit mourir Un homme doit mourir Pascal Dessaint
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,50 €
Lire la suite
Le chemin s'arrêtera là Le chemin s'arrêtera là Pascal Dessaint
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 8,00 €
Lire la suite
Le chemin s'arrêtera là Le chemin s'arrêtera là Pascal Dessaint
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,00 €
Lire la suite
Le bal des frelons Le bal des frelons Pascal Dessaint
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,50 €
Lire la suite
Quelques pas de solitude Quelques pas de solitude Pascal Dessaint
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,00 €
Lire la suite
Maintenant le mal est fait, roman Maintenant le mal est fait, ... Pascal Dessaint
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,50 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Mémoire 7 Littérature -. image du profil
(Mémoire 7)

On suit avec passion cette "famille" de cœurs cabossés sur la côte d'opale...
Un beau polar social !!!
Guillaume

Clara image du profil

Après le démantèlement de la jungle de Calais, Lucille ex-institutrice investie auprès des migrants a tout plaqué. Elle trouve refuge chez Anatole, chasseur solitaire passionné par les oiseaux qu'il sculpte sans grand succès à qui elle loue une caravane. Un jour débarque Loïk, un ancien détenu impulsif et pas très causant sur son passé tourmenté. Entre Gravelines et Calais, ces trois personnages cohabitent sur un terrain à l'écart de tout.

Pascal Dessaint s'attache à dépendre le quotidien de ces trois personnages cabossés par la vie et à ces liens qui se créent entre eux. J'ai retrouvé les décors et la géographie du roman Le chemin s'arrêtera là avec l'iode, les embruns qui vous fouettent le visage, les dunes et la nature. Même géographie donc mais une atmosphère un peu différente et moins noire. Et pour moi, il y a un peu de Marie-Sabine Roger Sabine et de Michel Quint dans ce nouveau roman de Pascal Dessaint.

L'écriture concise capte les nuances et décrit à merveille la nature environnante. Avec des dialogues souvent savoureux émaillés de répliques de Jean Gabin, des extraits de chanson de Jean-Patrick Capdevielle, Pascal Dessaint dresse des portraits qui m'ont touchée. Les zones d'ombre et les cassures qui se dessinent contrastent avec la pudeur à fleur et la solidarité dont tous les trois font preuve. Ces personnages attachants, fragilisés sont baignés d'une humanité qui fait chaud au cœur malgré leurs erreurs et leurs faiblesses.
Un roman social sombre mais teinté d'une nostalgie bienveillante.

+ donner votre avis