Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Par les routes
19,00 €
Par les routes
Gallimard
Résumé
«J’ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie.»
Avec Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles.


Prix Fémina 2019
Prix Landerneau des lecteurs 2019
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard (22/08/2019)
  • Collection : L'arbalète/Gallimard
  • Nombre de pages : 304
  • ISBN: 978-2-07-274038-1
Sylvain Prudhomme (Auteur) a également contribué aux livres…
Une nuit à Manosque Une nuit à Manosque François Beaune, Jeanne Benameur, Arnaud ...
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 10,00 €
Lire la suite
Légende Légende Sylvain Prudhomme
En stock, expédié lundi 8,00 €
Lire la suite
L'affaire Furtif L'affaire Furtif Sylvain Prudhomme
En stock, expédié lundi 10,50 €
Lire la suite
Petits romans du Havre Petits romans du Havre Thierry Illouz, Isabelle Letélié, Olivia ...
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 10,00 €
Lire la suite
Légende Légende Sylvain Prudhomme
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
Lire la suite
Les grands Les grands Sylvain Prudhomme
En stock, expédié lundi 7,50 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Nathalie M. image du profil
(Librairie Page 36)

Sacha, l'auto-stoppeur, Marie, Agustin, Jeanne et les voyageurs.
Deux vieux amis, Sacha et l'auto-stoppeur, se retrouvent après de nombreuses années de silence l'un à l'autre. Ils se reconnaissent et de ces retrouvailles deviennent un peu plus eux-mêmes, conscients de leurs différences.
Marie traduit des auteurs italiens. Elle a avec l'auto-stoppeur un fils Agustin.
L'auto-stoppeur prend la route régulièrement, de plus en plus souvent.
Il s'inscrit au monde ainsi, de partir, de rencontrer les gens sur la route, dans leurs voitures, de partager ces moments particuliers.
Il part de plus en plus longtemps.
Ainsi, il fait mourir sa relation amoureuse avec Marie. Il le sait pertinemment mais c'est plus fort que lui.
Il cherche désespérément les rencontres, les liens éphémères et surprenants qu'il tente d'approfondir, de faire durer dans le temps.
Sacha s'installe petit à petit avec Marie et Agustin.
Il s'enracine, s'épanouit, devient à sa manière à lui.
Partir ou rester comme devenir, comme être au monde, comme exister.
Questionnement existentiel assurément où chacun peut se perdre, se trouver, se retrouver ou simplement être.
C'est un roman sur l'altérité, la liberté, la vie, l'amour, la quête à être soi ; rien que ça.

o n  l a  l u image du profil

Le nouveau roman de Sylvain Prudhomme est plein d’une beauté mélancolique. Il
y est question de la vie, de l’amour et des chemins que l’on prend. Un homme
arrive, un autre part, le premier trouve sa place et le second s’égare.

Sacha, le narrateur, est écrivain. A bientôt quarante ans, il quitte
l’effervescence parisienne pour emménager à V., une petite ville du sud : « je
comptais mener une vie calme. Ramassée. Studieuse. Je rêvais de repos. De
lumière. » Par un de ces hasards dont la vie a le secret, il retrouve à V. un
ami perdu de vue depuis dix-sept ans qu’il nomme « l’autostoppeur ». Avec lui,
Sacha a sillonné le monde avant d’abandonner le nomadisme érigé par son
compagnon de route en mode de vie. Or ce dernier est désormais installé avec
femme et enfant, et travaille à son compte dans le bâtiment. Mais derrière
cette façade, l’homme n’a pas changé et poursuit ses voyages en autostop quand
l’envie lui prend de tailler la route, laissant seuls Marie et Agustín pendant
des jours.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

+ donner votre avis