Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
À l'aube
8,00 €
À l'aube
Folio
Résumé
«Décidément, c’est une malédiction, ce coin-là. Il faut s’estimer heureux de ne pas se prendre une balle.» États-Unis, côte Est, non loin de Nantucket. À la mort soudaine de leurs parents, Joan revient s’installer avec Marlon, son frère autiste. Alors qu’ils apprennent à cohabiter dans la maison, Howard, un vieil ami de la famille, surgit et cherche à les convaincre d’entreprendre de mystérieuses fouilles à la cave. Mais dans sa banlieue aux airs faussement tranquilles, le shérif ne voit pas d’un très bon œil l’intrusion de cet ancien activiste, aussi séduisant qu’inquiétant.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Folio (22/08/2019)
  • Collection : Folio
  • Nombre de pages : 224
  • ISBN: 978-2-07-282508-8
Philippe Djian (Auteur) a également contribué aux livres…
Les Inéquitables Les Inéquitables Philippe Djian
En stock, expédié aujourd'hui 17,00 €
Lire la suite
Marlène Marlène Philippe Djian
En stock, expédié aujourd'hui 7,50 €
Lire la suite
À l'aube À l'aube Philippe Djian
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,00 €
Lire la suite
Le Gardien Le Gardien Harold Pinter
En stock, expédié aujourd'hui 7,50 €
Lire la suite
EbookDispersez-vous, ralliez-vous ! Dispersez-vous, ralliez-vous ! Philippe Djian
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Dispersez-vous, ralliez-vous ! Dispersez-vous, ralliez-vous ! Philippe Djian
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,90 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Nathalie M. image du profil
(Librairie Page 36)

Cet ouvrage va un peu plus loin dans le désenchantement, en apparence seulement.
Djian se joue de notre époque dingue et nous embarque dans sa folie.
Tout ce qui est posé est savamment dosé, dans le genre “ je ne prends pas de gants”.
Les êtres sont offerts crus, à l’envers de ce que la société les donne à voir.
C’est vrai que des fois, dans la vie aussi, ça part en vrille, de façon voyante, bruyante mais on fait semblant de ne pas voir, d'entendre, et on passe à autre chose " à la vitesse grand v ".
Djian met la part sombre en lumière.
Dans ce livre, les codes posés de la classe sociale, de l’argent qu’on a ou pas ( qu’importe comment on le gagne ) structurent les êtres jusque dans leur intimité. Chacun des personnages, de ce qu’il est et fait, ne peut que batailler à juste vivre dans le monde d’aujourd’hui, sans espérance, sans repère familial, religieux ou moral de la désillusion assumée quant au genre humain.
Vivre, c’est faire avec le fait d’être en vie, pas plus.
Des phrases sur le temps, les paysages, les espaces, les êtres comme si vous y étiez, comme si vous les voyiez.
Des situations improbables qui se succèdent et tiennent incroyablement la route pourtant.
Le style précis, incisif et sans concession à l’histoire rend le tout cohérent et haletant.
On vit les événements comme part sombre des êtres explorée, au coeur même de l’histoire qui se déploie inexorablement.
Toujours, le pire est à venir et c’est balancé tel quel à la tête du lecteur comme une grosse baffe inattendue.
On se doute bien que ça ne va pas rigoler du malaise qui croît de ce que vivent les personnages.
Mais le lecteur, lui se régale de ce que c’est bon la liberté d’écrire qu'a cet auteur.
Avant, Djian, c’était comme un regard à la fois lucide, fouillé et poétique sur ce que c’est que de vivre à notre époque.
Maintenant, Djian, c’est montrer que tout fout le camp, qu’il n'est pas lieu d’espérer, ni même de désespérer de quoique ce soit, qu'il faudrait arrêter avec l'idée que tout ne pourrait qu'aller mieux, puisque rien ne va dans ce sens là.
Lire Djian, au présent de la publication, c'est toujours le bon moment.
Le relire plus tard, c’est s’engouffrer à nouveau dans un univers, avec délectation.

+ donner votre avis