Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Les rêveurs
7,70 €
Les rêveurs
Le Livre de Poche
Résumé
« On devrait trouver des moyens pour empêcher qu’un parfum s’épuise, demander un engagement au vendeur – certifiez-moi qu’il sera sur les rayons pour cinquante ou soixante ans, sinon retirez-le tout de suite. Faites-le pour moi et pour tous ceux qui, grâce à un flacon acheté dans un grand magasin, retrouvent l’odeur de leur mère, d’une maison, d’une époque bénie de leur vie, d’un premier amour ou, plus précieuse encore, quasi inaccessible, l’odeur de leur enfance... »

Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées du moment, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.

Une parfaite unité de ton, une grande justesse d’observation. La Croix.

Une plume aussi délicate qu’experte, qui virevolte d’une scène à une autre, d’un sentiment à un autre. L’Express.

L’auteure a su créer un objet passionnant, dont chaque détail sonne juste.  Elle.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Le Livre de Poche (30/01/2019)
  • Collection : Littérature
  • Nombre de pages : 288
  • ISBN: 978-2-253-90689-6
Isabelle Carré (Auteur) a également contribué au livre…
Les rêveurs Les rêveurs Isabelle Carré
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Elizabeth P. image du profil

J’aime beaucoup Isabelle Carré. Je la trouve jolie, bonne actrice, sympathique, malicieuse….
En la voyant, on n’imagine pas ce qu’elle trimbale derrière elle.
On a toujours tendance à imaginer que les gens beaux et célèbres ont tout pour être heureux.
Mais combien vivent avec leurs blessures.
Dans ce livre, elle se raconte et raconte ses parents.
Alors je suis assez mitigée.
D’abord, l’écriture est brouillonne, et pas extraordinaire
On ne sait pas toujours qui parle (tantôt JE, tantôt Elle), ni de qui elle parle.
Ҫa saute dans le temps et dans les personnages.
Ses parents sont particuliers, certes, mais ça m’a gênée qu’elle mette ainsi leur vie privée en étalage.
J’y ai vu une forme d’indiscrétion et d’indécence qui m’a dérangée.
Elle parle plus d’eux que d’elle.
Malgré leurs faiblesses elle semble les aimer, et je ne comprends pas vraiment le sens de sa démarche qui ne donne pas d’eux une image favorable.
Je préfère nettement Isabelle Carré actrice à Isabelle Carré écrivain.

+ donner votre avis