Identifiez vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
L'Archipel du Chien
19,50 €
L'Archipel du Chien
Stock
Résumé
Une île. Une île de l'Archipel du chien. Peuplée d'une petite communauté d'hommes vivant de la pêche, de la vigne, des oliviers et des câpriers. Une île à l'écart des fracas du monde mais sur les rives de laquelle un matin vont s'échouer trois cadavres. Qui sont-ils ? Que faire de leurs dépouilles ? Faut-il oublier ou tenter de connaître la vérité, au risque de se perdre ?
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Stock (14/03/2018)
  • Collection : La Bleue
  • Nombre de pages : 288
  • ISBN: 978-2-234-08595-4
Philippe Claudel (Auteur) a également contribué aux livres…
Image manquante L'Archipel du Chien Philippe Claudel
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Le lieu essentiel / entretiens avec Fabrice Lardreau Le lieu essentiel / entretiens ... Philippe Claudel
En stock, expédié demain 12,50 €
Lire la suite
EbookL'arbre du pays Toraja L'arbre du pays Toraja Philippe Claudel
Indisponible sur notre site
Lire la suite
De quelques amoureux des livres... De quelques amoureux des livres... Philippe Claudel
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 13,50 €
Lire la suite
Inventaire Inventaire Philippe Claudel
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 36,00 €
Lire la suite
Journal de Guerre, 1914-1918 Journal de Guerre, 1914-1918 Maurice Bedel
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 29,90 €
Lire la suite
Avis des lecteurs
Caroline P. image du profil
(Fontaine Auteuil)

Méditerranée, aujourd'hui, trois candidats à l'exil échoués sur la plage d'une île qui pourrait être n'importe quelle terre de la Mare nostrum au large de l'Europe.
Cet événement vient bouleverser le cours des travaux de cette communauté insulaire. Les décisions prises par les premiers témoins de cette macabre découverte engagent pour toujours le futur. Le maire veut préserver l'unité et la sauvegarde de l'activité sur son île tandis que l'instituteur refuse le silence et veut ameuter les autorités continentales contre l'avis des autochtones. Deux consciences s'affrontent et aucune attitude ne résout parfaitement l'équation qu'impose la situation. Dans ce roman proche des Âmes grises, on retrouve le dispositif du secret, des personnages pris dans les rets de leur conscience et la force du trouble qui nous saisit en tant que lecteur face à un dilemme aux échos très actuels. La tension s'installe au fil des pages, faisant de ce roman un très bon thriller moral.

Chaque Livre E. image du profil

Les premières pages de ce roman de Philippe Claudel m’ont évoqué le terrible livre « Une petite île heureuse » de Lars Sund, puis, au fil du séjour sur l’archipel du chien, à la fable de LaFontaine « Les animaux malades de la peste ». L’irruption d’événements dramatiques peuvent mettre en péril l’harmonie d’une communauté habituée à vivre en vase clos. On ne rompt pas cet équilibre sans en trouver un coupable.
J’admire la sobriété, le quasi dépouillement du style, l’art de faire simple de Claudel. Une simplicité qui vient illustrer cette vie îlienne, doublée d’une force dans la justesse des mots qui apporte juste assez de précisions subodorées pour croquer ses personnages, ses « figures »: le curé, le docteur, le maire, l’instituteur...
C’est un magnifique huit clos, une fable moderne qui soulève les questions actuelles d’intégration. Puisse ce livre « aider à comprendre le monde, la vie et les hommes » comme le souligne un personnage de ce drame ! Formidable !

Alex-Mot-à-Mots image du profil

Entrer dans un roman de Philippe Claudel, c’est accepter de laisser une place à l’étrange.

Au début de ce roman, la Voix nous parle et va nous raconter ce qu’il s’est passé sur une petite île de l’Archipel du Chien.

Les habitants ont des surnoms pour prénoms, mais sur cette île, tout le monde se connaît.

Puis arrive un Commissaire qui n’en est pas un qui, avec ses yeux neufs, nous décrit les particularités physiques des gens de l’île.

Pendant le temps de sa présence, une étrange odeur de corps en décomposition envahit tout.

Bien évidement, grâce à la Voix, nous savons ce qui s’est passé et pourquoi, et nous devinons l’étrange machination ourdie contre l’Instituteur.

Mais le propos de l’auteur se dessine en filigrane avec l’apparition de 3 hommes noirs morts noyés échoués sur la plage.

Que faire de ces corps ? Et pourquoi sont-ils là ?

Un roman passionnant qui colle à la triste actualité.

L’image que je retiendrai :

Celle du Commissaire qui boit de l’alcool sans jamais trouver l’ivresse.

+ donner votre avis