Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Albin Michel
Collection
A.M. HORS COLL
Nombre de pages
432
EAN13
9782226435408
ISBN
978-2-226-43540-8
DÉCAPITÉES, TROIS FEMMES DANS L'ITALIE DE LA RENAISSANCE
Albin Michel
24,00
Présentation
Entre 1391 et 1425, trois femmes sont décapitées sur ordre de leurs maris. Épouses de trois des plus grands seigneurs de l'Italie de la Renaissance - Mantoue, Milan, Ferrare -, Agnese Visconti, Beatrice de Tende et Parisina Malatesta sont exécutées pour cause d'adultère. Pourtant, aucune femme infidèle ne subissait alors un tel châtiment et, autre étrangeté, loin de dissimuler ces mises à mort, les trois seigneurs les rendent au contraire publiques. Il y a là une énigme historique qu'Élisabeth Crouzet-Pavan et Jean-Claude Maire Vigueur entendent bien élucider.
Ces trois femmes ont certes trahi les liens du mariage, mais elles sont surtout coupables d'avoir tenté de prendre une part active aux grandes innovations politiques et culturelles de leur temps. Elles sont châtiées pour avoir voulu transgresser le statut traditionnellement effacé de « l'épouse du seigneur. En les faisant périr, leurs maris réaffirment symboliquement leur pouvoir de princes.
Cette enquête passionnante sur les moeurs, les pratiques culturelles et l'autorité des seigneuries florissantes de la Renaissance italienne est aussi une contribution importante à l'histoire des femmes. C'est l'Italie de la première Renaissance, l'Italie des violences des hommes, mais aussi de l'humanisme naissant et de la passion pour les arts, qui est au coeur de ces trois tragédies féminines.
Le mot du libraire
13 avril 2018

Game of thrones à l'italienne

Entre 1391 et 1425, trois aristocrates italiennes, Agnese Visconti, Beatrice de Tende et Parisina Malatesta sont condamnées à mort pour adultère et exécutées sur ordre de leur époux. Ces femmes de seigneurs, Mantoue, Milan et Ferrare, sont une exception dans l'histoire de l'Italie du Nord et ont donc attiré l'œil d'Elisabeth Crouzet-Pavan et de Jean-Claude Maire Vigueur. Comment se fait-il qu'en l'espace de trente-quatre ans, trois femmes soient exécutées pour un même motif alors que l'adultère féminin n'entrait même pas dans les statuts de justice de l'époque? Il faut peut être chercher du côté politique pour comprendre en quoi ces trois exécutions marquent, à divers degrés, l'établissement d'un nouveau pouvoir seigneurial. Cette enquête passionnante est sans contexte un pivot pour l'histoire des femmes à une époque où la remise en cause du pouvoir politique traditionnel est sévèrement réprimé. Histoire politique, de mœurs et de genre, "Décapitées" fait parti de ces grands ouvrages de référence sur la Renaissance italienne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 48 122 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître