Identifiez vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Les Loyautés
17,00 €
Les Loyautés
JC Lattès
Résumé
«  J’ai pensé que le gamin était maltraité, j’y ai pensé très vite, peut-être pas les premiers jours mais pas longtemps après la rentrée, c’était quelque chose dans sa façon de se tenir, de se soustraire au regard, je connais ça, je connais ça par cœur, une manière de se fondre dans le décor, de se laisser traverser par la lumière. Sauf qu’avec moi, ça ne marche pas.»

Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur des terrains dangereux. Hélène, professeur de collège à l’enfance violentée, s’inquiète pour Théo  : serait-il en danger dans sa famille  ?
Quant à Cécile, la mère de Mathis, elle voit son équilibre familial vaciller, au moment où elle aurait besoin de soutien pour protéger son fils.
Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : JC Lattès (03/01/2018)
  • Collection : Littérature française
  • Nombre de pages : 208
  • ISBN: 978-2-7096-6158-4
Delphine de Vigan (Auteur) a également contribué aux livres…
No et moi (Edition pédagogique), Dossier thématique : La Rencontre No et moi (Edition pédagogique), ... Delphine de Vigan
En stock, expédié demain 6,40 €
Lire la suite
Un Soir De Decembre Un soir de decembre Delphine de Vigan
Indisponible sur notre site
Lire la suite
D'après une histoire vraie D'après une histoire vraie Delphine de Vigan
En stock, expédié demain 7,90 €
Lire la suite
No et Moi : 1 CD Mp3 No et Moi : 1 ... Delphine de Vigan
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,00 €
Lire la suite
D'après une histoire vraie D'après une histoire vraie Delphine de Vigan
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 21,90 €
Lire la suite
EbookD'après une histoire vraie D'après une histoire vraie Delphine de Vigan
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Avis des lecteurs
Camille K. image du profil
(Fontaine Sèvres)

Ce roman court mais percutant nous plonge dans quelques semaines de la vie d'un pré-adolescent alcoolique. Nous suivons trois autres personnages qui l'entourent et tentent, chacun à leur manière, de comprendre et résoudre le problème.
Delphine de Vigan nous offre une histoire qui ne laisse pas indifférent.

Eva H. image du profil
(Fontaine Victor Hugo)

Hélène, dévouée à son travail de prof de SVT et à ses élèves, s'intéresse de près au comportement du jeune Théo. A son contact, les traumatismes de l'enfance ressurgissent jusqu'à se transformer en obsession.
Le jeune garçon, quant à lui, semble s'enfoncer dans une spirale destructrice que même son ami Mathis ne parvient pas à stopper. Cécile, la mère de ce dernier, est inquiète. Elle craint que son fils ne se laisse influencer et soit sur la mauvaise pente.
Avec Les loyautés, Delphine de Vigan renoue avec le roman social et nous entraîne, une fois de plus, dans les méandres de la nature humaine. Abordant, tour à tour, la maltraitance, l'alcoolisme, l'isolement, la folie et bien d'autres fragilités qui jalonnent la vie des hommes, elle met en avant la fidélité excessive et sans limite que l'on s'impose vis-à-vis de l'autre, qu'il soit parent ou mari, parfois même au détriment de ses propres convictions. Moins personnel que ses précédents romans mais tout aussi efficace, le nouveau roman de Delphine de Vigan remue et interroge sur ce qu'elle nomme avec justesse les loyautés.

Valérie image du profil

Delphine de Vigan renoue avec le roman social et c'est pour moi une découverte car je n'avais lu que ses deux derniers romans. En général, je n'aime pas les romans qui se situent dans mon milieu professionnel; forcément, on a vite fait de trouver les personnages caricaturaux (je me souviens très bien d'un échange avec une copine avocate à propos du dernier Tanguy Viel, cela doit s'appliquer à toutes les professions). Des loyautés se lit vite et facilement mais je n'en retiendrai pas grand chose. Les personnages, comme les situations, vont vite s'effacer de ma mémoire. Il y a des moments touchants mais les couples de parents sont vraiment caricaturaux, même si évidemment, le couple de divorcés fera réfléchir les parents sur les phrases à retenir devant leurs enfants. Quand-même, cet homme qui quitte sa femme pour une autre, se fait quitter à son tour et sombre dans un puits sans fond, ça sent la vengeance de femme. L'autre père, d'ailleurs, est bien pire. Comme souvent dans les romans de l'auteure, il y a ce petit passage qui fait du bien aux femmes, celui où une femme balance ses quatre vérités à un homme en public. Avouons-le, ces passages réussis sont toujours réjouissants. Les profs mis en avant manquent d'équilibre et même si je ne doute pas que ces types de profs existent, que ce soit celle qui humilie l'élève ou celle qui en perd la raison à force de s'identifier à cet enfant, il me semble que ça rend l'ensemble trop irréaliste. Je me demande si mes passages préférés ne sont pas ceux entre Hélène et son psy, avec ce qu'ils comportent d'agacement et de tendresse envers cet homme qui mène la danse:
Je commence à connaître ses interruptions d'expert et ses sournoises stratégies. Il s'est dit que j'allais me débrouiller toute seule avec mes aphorismes de bas étage et ce qu'ils contiennent de sens caché. Que cela ferait son chemin.

Faustine L. image du profil
(Vauban)

Sommes-nous tous honnêtes et droits avec nous-mêmes, avec notre entourage ..?
Dans ce nouveau roman "sans fin" de Delphine de Vigan, quatre personnages, quatre voix s'alternent et entraînent le lecteur dans une avalanche de faux semblants et de relations nébuleuses.

Une réflexion sur les relations qu'entretiennent les êtres humains entre eux ...

+ donner votre avis