Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Une toile large comme le monde
18,00 €
Une toile large comme le monde
Zoé
Résumé
Sous nos trottoirs et nos océans, des millions de mails transitent chaque seconde à travers des câbles qui irriguent le monde. Surfant sur ce flux continu, Pénélope, June, Birgit et Lu Pan mènent leur existence de « millénials » aux quatre coins de la planète. Fascination ou familiarité, dépendance ou dégoût, leur rapport au web oscille, dans leur travail comme dans leur vie amoureuse. En découvrant l’univers de boîtes et de fils qui les relient bien plus concrètement qu’ils n’imaginent, ils élaborent un plan vertigineux pour atteindre leur but commun : mener une existence hors de la Toile.

Ce roman est un génial selfie du monde contemporain, dans lequel virtuel et réel sont toujours plus intriqués.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Zoé (08/2017)
  • Nombre de pages : 235
  • ISBN: 978-2-88927-458-1
Aude Seigne (Auteur) a également contribué aux livres…
Image manquante Voyage en Suisse Patrick Gillieron Lopreno, Aude Seigne
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 32,00 €
Lire la suite
Chroniques de l'Occident nomade Chroniques de l'Occident nomade Aude Seigne
En stock, expédié lundi 9,00 €
Lire la suite
Chroniques de l'Occident nomade Chroniques de l'Occident nomade Aude Seigne
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Image manquante Variations sur un hiver amoureux Aude Seigne
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Avis des lecteurs
Amélie F. image du profil
(Fontaine Auteuil)

Dans un monde ultra-connecté, que ferions-nous sans Internet ? C'est la question que se posent les personnages de ce roman, eux-mêmes très connectés. Aude Seigne nous sensibilise avec justesse à la pollution numérique (matériaux utilisés, consommation électrique...) et nous aide à questionner notre propre utilisation des réseaux, des outils informatiques.

Alex-Mot-à-Mots image du profil

Imaginez, le temps d’une lecture, un monde sans Internet.

Plus de jeux en ligne (mais ça, tout le monde peut s’en passer), plus de réseaux sociaux qui nous font ressentir intensément notre solitude, mais aussi plus de livraisons de produits frais dans les magasins, plus de journaux télévisés.

Les personnages de ce roman se demandent comment faire pour couper efficacement et durablement l’Internet. Car c’est un gros consommateur d’énergie et un pollueur.

J’ai découvert les câbles sous-marins, les data-centers et leurs problèmes.

En revanche, je n’ai pas compris cette fascination pour les cargos et leurs cargaisons en conteneurs.

L’image que je retiendrai :

Celle du building au 60, Hudson Street à New-York qui abrite un data center.

o n  l a  l u image du profil

C’est le troisième livre pour cette auteure suisse dont « Chroniques de l’Occident nomade » avait obtenu le prix Nicolas Bouvier du Festival Étonnants voyageurs (2011, Editions Paulette/Zoe). Comme pour son deuxième roman « Les Neiges de Damas », la trentenaire s’appuie sur ses expériences professionnelles passées pour nourrir une réflexion décalée  : comment vivre sans Internet ? Ou, plutôt, comment lutter intelligemment contre l’omnipotence du web (la « toile large comme le monde » du titre).

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

Guillaume H. image du profil

FLIN, le personnage central de ce roman est aussi devenu celui de nos vies.
Sans lui, sans le réseau cablé qui nous relie au monde, nous n'existons plus.
Pénélope, June, Birgit, Lu Pan rêvent, comme d'autres, de s'en libérer.
Mais peuvent-ils délibérement anéantir FLIN et déconnecter le monde?
A cet instant, ils ne mesurent pas l'acte dramatique qu'ils accomplissent.
Comme tout bon roman d'anticipation, celui-ci nous oblige à penser notre monde contemporain.

+ donner votre avis