Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Albin Michel
Collection
A.M. ROM.FRANC
Nombre de pages
528
EAN13
9782226317308
ISBN
978-2-226-31730-8
LA GLOIRE DES MAUDITS
Albin Michel
23,49
Présentation
Fille d’un collaborateur exécuté sous ses yeux à la Libération, Gabrielle Valoria doit écrire la première biographie de Sidonie Porel. Mais qui est vraiment Sidonie Porel ? La plus célèbre romancière de son époque ou une imposture littéraire ? Une grande amoureuse ou une manipulatrice ?
En plongeant dans le passé de cette femme qu’elle craint et qu’elle admire, Gabrielle découvre un univers où grouillent les menteurs et les traîtres. Ecrivains, politiciens, journalistes, prostituées, grands patrons : tous cachent un secret qui tue…
Dans Les Fidélités successives (Prix Cazes-Lipp), Nicolas d’Estienne d’Orves explorait les ambiguïtés de l’Occupation, avec La Gloire des maudits, il s’attaque aux mensonges de l’après-guerre. Ce tableau romanesque d’une France au lendemain du chaos, où l’on croise les grandes figures du Paris intellectuel et artistique des années 1950, montre que le passé nous rattrape toujours et que les guerres ne se terminent jamais.
Le mot du libraire
27 juillet 2017

Dix ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la jeune Gabrielle a du mal à reprendre pied. Tondue à l'épuration, son père assassiné devant ses yeux, elle doit assumer seule la charge de son jeune frère et des démons du passé. Jusqu'au jour où elle reçoit une lettre d'un homme qui souhaite lui raconter la vraie vie de Sidonie Porel, auteure adulée et directrice du prix Goncourt. Dans les faux semblants de l'après Seconde Guerre mondiale, dans une France en reconstruction qui peine à effacer les traces de son douloureux passé, la jeune Gabrielle emporte le lecteur et lui fait découvrir un univers méconnu. Des salons parisiens où vrais collabo et faux résistants se côtoient sans sourciller aux acteurs silencieux de la guerre, nous découvrons un monde littéraire mensonger et pourri jusqu'à l'os. Comme le dirait Shakespeare "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France" et Gabrielle, à trop fréquenter les gens troubles, risques de se perdre elle-même. A travers Sidonie Porel Nicolas d'Estienne d'Orves parle de la littérature et de la figure de l'auteur, être perdu dans sa propre réalité malléable qui n'est pas sans rappeler un certain Romain Gary en moins fréquentable. La gloire des maudits est un roman passionnant qui navigue dans les eaux troubles du Paris des années 50 des petits secrets intimes aux grands secrets d'Etat. A déguster impérativement en terrasse d'un café de Saint-Germain-des-prés.
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 48 122 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître