Identifiez vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
Nos vies
15,00 €
Nos vies
Buchet-Chastel
Résumé
J'ai l'oeil, je n'oublie à peu près rien, ce que j'ai oublié, je l'invente. J'ai toujours fait ça, comme ça, c'était mon rôle dans la famille, jusqu'à la mort de grand-mère Lucie, la vraie mort, la seconde. Elle ne voulait personne d'autre pour lui raconter, elle disait qu'avec moi elle voyait mieux qu'avant son attaque.

Le Franprix de la rue du Rendez-Vous, à Paris. Une femme, que l'on devine solitaire, regarde et imagine. Gordana, la caissière. L'homme encore jeune qui s'obstine à venir chaque vendredi matin... Silencieusement elle dévide l'écheveau de ces vies ordinaires. Et remonte le fil de sa propre histoire.

Nos vies est le nouveau roman de Marie-Hélène Lafon. Il aurait pour sujet la ville et ses solitudes
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Buchet-Chastel (08/2017)
  • Collection : Littérature française
  • Nombre de pages : 192
  • ISBN: 978-2-283-02976-3
Marie-Hélène Lafon (Auteur) a également contribué aux livres…
Joseph Joseph Marie-Hélène Lafon
En stock, expédié aujourd'hui 6,60 €
Lire la suite
Histoires Histoires Marie-Hélène Lafon
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 16,00 €
Lire la suite
Chantiers Chantiers Marie-Hélène Lafon
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 12,00 €
Lire la suite
Les pays Les pays Marie-Hélène Lafon
En stock, expédié aujourd'hui 6,60 €
Lire la suite
Joseph Joseph Marie-Hélène Lafon
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 13,00 €
Lire la suite
Traversées Traversées Marie-Hélène Lafon
Indisponible sur notre site
Lire la suite
Avis des lecteurs
Alex-Mot-à-Mots image du profil

Elle le dit, la narratrice du roman, elle aime imaginer des vies en voyant une silhouette. Et en ce moment, une silhouette particulière apparaît dans sa vie, celle de Gordana, une caissière du Franprix de la rue du Rendez-vous.
Elle imagine une enfance dans un pays de l’Est, un enfant peut-être, qu’elle a dû laisser là-bas à ses parents, envoyant de l’argent tous les mois.
Et puis il y a aussi cet homme qui passe tous les vendredis à la même heure à la caisse de Gordana, et dont la narratrice découvre peu à peu la vie.
Mais Jeanne Santoire, notre narratrice, ne s’oublie pas dans son récit et nous découvre des pans de sa propre vie.

+ donner votre avis