Identifiez vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Fiche livre
La tresse, Premier roman
18,00 €
La tresse
Grasset
Résumé
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
 
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
 
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
 
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
 
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.
Caractéristiques du livre
  • Date de parution :
  • Editeur : Grasset (10/05/2017)
  • Collection : Littérature Française
  • Nombre de pages : 224
  • ISBN: 978-2-246-81388-0
Avis des lecteurs
Claire R. image du profil
(Fontaine Victor Hugo)

Trois femmes qui n'ont rien en commun (ni le pays, ni la catégorie sociale) et pourtant, elles se débattent toutes pour se forger un meilleur futur, pour elles-même et leur famille.
Un roman qui fait réfléchir sur la condition des femmes dans notre époque prétendument moderne.
Une écriture très juste, qui vous tient dès les premières lignes.

Lucie A. image du profil
(Fontaine Passy)

Trois femmes, trois pays, trois histoires mais un seul lien la même force, une volonté d'indépendance chevillée au corps. Symbolisée par cette tresse de cheveux qui passe de l'une à l'autre tel une épée passant d'un père à son fils à une certaine époque. Lætitia Colombani rend avec son écriture juste et sensible, les combats de ces 3 femmes passionnant et ouvre une fenêtre d'espoir pour beaucoup de femmes.

Claire A. image du profil
(Fontaine Victor Hugo)

Premier roman d'une jeune femme à l'avenir prometteur "La Tresse" retrace le destin de trois femmes Smita, Giulia et Sarah. Trois personnages, trois voix, trois histoires aux trajectoires différentes mais toutes trois relatant la condition de vie des femmes quel que soit leur statut, quelle que soit leur condition sociale et quel que soit l'endroit du globe où elles sont nées.
Smita jeune indienne Intouchable milite pour que sa petite fille ait un accès à l'éducation ce qui lui permettrait de sortir de sa caste.
Giulia jeune Sicilienne en charge de l'entreprise familiale apprend à ses dépens que celle-ci est en train de faire faillite, elle n'aura de cesse de trouver des solutions pour la sauver.
Sarah la troisième, avocate américaine brillante, mère de famille divorcée est de celles qui ne doivent rien à personne et rivalise de compétences avec les hommes de son milieu professionnel qui ne lui font aucun cadeau. Personnage infaillible elle doit faire face à la maladie, celle qui vous fait vaciller, celle qui vous plonge dans la solitude mais qui peut aussi d'une certaine façon vous sauver.
Ces trois héroïnes ne se connaissent pas et pourtant il semblerait qu'un lien les unisse... Ce récit est parfaitement maitrisé et au combien d'actualité dans un monde qui est encore bien trop souvent le théâtre des injustices faites aux femmes.
Singulièrement militant ce texte est avant tout un roman enthousiasmant qui mérite que l'on y jette un oeil.

Valérie M. image du profil

Trois femmes. Trois vies. Trois destins.

En Inde, Smita est née dans une misère totale. Un travail ? Oui, celui le plus ingrat, le plus repoussant de tous, celui qu'elle devra transmettre, sa caste ne lui permettant pas d'envisager un avenir meilleur pour la petite Lalita.

Montréal. Une vie avec un rythme effréné nécessitant une organisation parfaite, c'est celle de Sarah, avocate renommée. Celle-ci attend avec impatience sa prochaine promotion au sein du Cabinet pour lequel elle a tout sacrifié, ces dernières années.

En Sicile, Giulia est une jeune femme gardienne d'un savoir-faire ancestral dans l'atelier familial géré par son père. L'accident de celui-ci va remettre son avenir en question. Elle va ouvrir ses ailes, avec une farouche envie de vivre, et d'oser.

Laetitia Colombani offre un voyage littéraire captivant ! Les trois voix de «La tresse» nous rappellent à chaque instant combien ces femmes mènent un combat universel, celui de sortir d'une vie cruelle ou d'une période de souffrance intense, afin de gagner la bataille pour obtenir un avenir plus doux, à l'image de celui imaginé par Smita, pour sa petite fille, par Sarah, pour son combat contre la maladie, par Giulia, qui souhaite déployer ses ailes...

Un roman à ne pas manquer, une ode à la vie !


© Les Chroniques de Mlv - 09-09-2017

Alex-Mot-à-Mots image du profil

Au début de ma lecture, j’ai cru que les trois histoires se déroulaient à des époques différentes. Mais non.

Ce roman nous parle de trois femmes sur trois continents. Des femmes que tout semble opposer, mais qui seront reliées par un fil de vie.

Un très beau roman, très féministe, qui montre les luttes incessantes pour rester digne et maîtresse de son destin. Trois femmes fortes et puissantes chacune à leur manière.

Un roman qui m’a ému.

L‘image que je retiendrai :

Celle de Smita obligée de tout payer, même quelques roupies, alors qu’elle a si peu d’argent.

http://alexmotamots.fr/la-tresse-laetitia-colombani/

Lucile V. image du profil

La tresse, c'est l'histoire de trois femmes d'une même époque que tout sépare :

En Inde, Smita l'intouchable rêve d'offrir à sa fille l'opportunité qu'elle n'a jamais eue. Armée de sa foi et de son amour pour elle, elle fera tout pour lui permettre d'aller à l'école.

Au Canada, Sarah, working girl acharnée, a toujours su différencier sphères privée et professionnelle, jusqu'au jour où la maladie va s'insinuer et tout remettre en perspective.

En Sicile, Giulia reprend la tête de l'entreprise familiale après l'accident de son père, mais une rencontre inattendue et un lourd secret, vont réécrire un destin qu'elle croyait tout tracé.

Les trois beaux personnages qui composent ce roman portent un message fort sur la condition féminine aujourd'hui.
Laëtitia Colombani les réunit, telle une tresse qui prend forme, jusque dans les dernières pages.

Faustine L. image du profil
(Vauban)

Trois continents, trois femmes, trois destins ...
Smita, Julia et Sarah n'ont en apparence rien en commun et pourtant !
Ces trois héroïnes ont un destin lié tel une tresse à trois brins qui se rejoignent pour ne former qu'un ...
Un premier roman tout en finesse, riche en émotions que je vous conseille chaleureusement !

o n  l a  l u image du profil

On ne sait pas « pourquoi, certains livres, avant même leur parution, avant même qu’ils aient été lus, créent le buzz, s’annoncent comme des phénomènes, sont de la graine de best-sellers. C’est le cas avec ce premier roman, « La Tresse », déjà vendu à une dizaine de pays, dont l’Allemagne qui s’est complètement entichée du manuscrit.

L’auteure, Laetitia Colombani, est scénariste, réalisatrice et comédienne. Elle a déjà écrit deux films, « A la folie… pas du tout » et « Mes stars et moi ». Elle travaille aussi pour le théâtre, mais n’avait jamais publié de roman. Le fait qu’elle soit scénariste n’est pas anodin, car son texte justement est drôlement bien ficelé, et ce n’était pas gagné : trois histoires, trois femmes, trois pays, tous aux antipodes les uns des autres. Comment boucler cela, en 220 pages seulement, sans nous égarer en route, avec pour seul guide une tresse ?

La première femme, Smita, est indienne. Intouchable. Et comme tous les intouchables, elle accomplit les tâches les plus avilissantes. En ce qui la concerne, nettoyer les toilettes des gens. Elle n’arrive jamais à complètement se débarrasser de cette odeur de merde qui lui colle à la peau, imprègne chaque centimètre de son corps. Mais pour elle, une chose est certaine, sa fille doit se sortir de sa condition en suivant des études.

La deuxième, Giulia, est italienne. Sa famille possède un atelier de perruques. Une affaire dont elle découvre qu’elle est au bord de la ruine. Il lui faut trouver une solution pour la sortir du rouge…

La troisième enfin, Sarah, est américaine. Une avocate à succès dont le salaire mensuel aligne les zéros. Mais elle évolue dans un monde dans lequel le moindre signe de faiblesse signe votre arrêt de mort. Elle a beau vouloir cacher son cancer à son patron et continuer à gagner ses procès comme si elle n’était pas épuisée par les chimio, le secret finira par fuiter…

Laetitia Colombani raconte ces trois destins de femmes unis par une tresse. Trois mèches de cheveux qui lient l’Inde, les Etats-Unis, l’Italie. Une histoire de solidarité, de résilience, un livre séduisant, plein de charme. Seul petit bémol, une certaine frustration car nous ne faisons finalement que survoler les destinées de ces trois héroïnes, alors qu'elles méritaient toutes notre intérêt... 

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

+ donner votre avis