Dans un réseau de 8 librairies indépendantes, choisissez en un clic votre librairie Fontaine :



PARTAGER
Date de publication
Éditeur
Phébus
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
400
EAN13
9782752910561
ISBN
978-2-7529-1056-1
UNE BOBINE DE FIL BLEU
De ANNE TYLER
Traduit par CYRIELLE AYAKATSIKAS
Phébus
22,00
Présentation
Portrait d’une vieille maison de Baltimore et de ses habitants à travers plusieurs générations, le vingtième roman d’Anne Tyler est – comme souvent – celui d’une famille trop heureuse pour être vraie. Épicentre du texte, Abby, la pièce rapportée, la femme de Red Whitshank, mère de cinq enfants devenus adultes. Elle excelle à les rassembler tous (et parfois quelques autres invités de passage) autour d’un repas ou d’une conversation. Pourtant, quand commence le récit, si tous les enfants sont de retour à Baltimore, c’est parce qu’Abby les inquiète. Comportements étranges, pertes de mémoire, le coeur de la famille Whitshank semble battre de travers. Même Denny, le fils rebelle, s’en émeut.

Avec humour, mélancolie et une grande économie de moyens, Anne Tyler recompose le drame doux-amer d’une famille qui se croyait plus heureuse que les autres. Elle l’était, c’est vrai, mais au prix de mille petits arrangements avec la réalité, sur fond de silences courtois et de mensonges de circonstances.
Le mot du libraire
3 février 2017

Une bobine de fil bleue se lit comme un roman fleuve. Une lecture qui nous amène, en douceur, à connaitre la vie de la famille Whitshank. Les Whitshank se définissent de bien des manières. Ils se croient uniques, mais sont finalement pleins de petites imperfections. Ils se pensent soudés, mais sont finalement chacun à la recherche de reconnaissance. Ils sont une famille avec leur Histoire et leurs histoires ! Et, si l'on devait réellement définir un Whitshank, cela serait certainement par sa maison. Cette magnifique demeure dans les rues chics de la banlieue de Baltimore. Cette maison, c'est Junior, le patriarche, le fondateur de la lignée, qui l'a construite, c'est celle que Red et Abby ont ensuite choisit comme point de rassemblement, et que leurs enfants finiront par quitter. Un beau roman sur les joies et les coup durs, sur la vie d'une famille.

18 janvier 2017

On ne connait jamais vraiment les gens, pas même ses proches, pas même ceux de sa famille. Anne Tyler semble le suggérer dans ce roman à travers la vie, sur trois générations, de la famille Whistshank. Parangon de la famille américaine, modeste et provinciale, les Whistshank sont une fratrie unie : presque un clan. Jalouse de sa singularité, mais aussi ouverte et engagée sur le monde. Dans leur grande maison, la véranda est la matrice, le symbole de leur hospitalité. On y vit, on y bavarde de rien avec une certaine légèreté, une désinvolture, une élégance méridionale. Avec une grande subtilité dans la construction du roman, une grande finesse des relations humaines, Anne Tyler évoque les liens forts entre les membres de la famille, mais aussi les jalousies, les regrets, les secrets, les maladresses. Ainsi, l'air de rien, la mère de famille est traversée d'un doute, d'un malaise : a-t'on réussi sa vie quand on a simplement vécu une existence heureuse ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.
Infos disponibilités
  • 48 324 références en stock, expédiées aujourd'hui ou demain
  • Pas en stock, mais expédié sous 4 à 7 jours ouvrés
  • Épuisé, non publié ou non commercialisé
  • À paraître