Identifiez-vous
Panier (0) articles

Voir le panier

Nos lectures
Ce qu'il advint du sauvage blanc
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 21,50 €
François Garde
(Fontaine Haussmann)

En 1857, la goélette Saint-Paul subit une grave avarie, plusieurs marins sont envoyés à terre pour trouver de l'eau potable. La terre, c'est une île australienne, un des marins, Narcisse Pelletier. Le bateau ne l'attendra pas. A sa grande surprise et son plus grand désarrois, le voilà seul sur cette terre plutôt hostile. Il va y rester dix-sept ans ! Recueilli et adopté par une tribu locale, il va tout apprendre de leur culture. Il vit nu, il est tatoué, chasse, pêche merveilleusement bien. C'est alors qu'un navire anglais le repère, "sauvage blanc" parmi les "sauvages" et le capture. Il est confié à Octave de Vallombrun, français en Australie qui a pour mission de le rééduquer, de le ramener à sa culture et en France. Octave de Vallombrun est fasciné par Narcisse, se passionne et se dévoue entièrement à sa mission. Ce qu'il advint du sauvage blanc est un très beau roman d'aventure, écrit à deux voix, celle de Narcisse Pelletier, qui, avec beaucoup de détails et de finesse, raconte son histoire et celle d'Octave de Vallombrun par les lettres qu'il écrit au président de la Société de géographie pour le tenir informé de l'évolution de sa mission, avec toutes les considérations anthropologiques de l'époque. Inspiré d'une histoire vraie, Narcisse Pelletier a bien existé, son histoire est méconnue en France, François Garde signe ici un très beau premier roman.

L'été en enfer / Napoléon III dans la débâcle
Indisponible sur notre site
Chaudun, Nicolas
(Fontaine Sèvres)

Chroniques des derniers jours du Second Empire. Sans parti pris Nicolas Chaudin souligne la souffrance physique de Napoléon III la gabegie de l'Etat-Major, les louvoiements du gouvernement et l'ambition de d'une impératrice sans compétences... L'auteur nous touche dans sa description d'un homme défait, honteux devant son fils, ses troupes et son peuple. Ce désastre de Sedan nous éclaire sur l'histoire à venir.

Solaire
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 21,90 €
Ian McEwan
(Fontaine Sèvres)

Mickaël Beard, le héros du roman de Ian McEwan est le meilleur des scientifiquesPrix Nobel de physiqueet le pire des hommes... arriviste sans scrupule, menteur, rancunier et volage en dépit de ses cinq mariages ! Ses aventures tant professionnelles que conjugales nous ravissent et nous agacent tant le personnage navigue dans les problèmes avec un aplomb, un culot rare mais aussi une bon droit revendiqué et surtout une insolente intelligence qui atomisent tous ses détracteurs. Surtout dans ce roman Ian McEwan distille cette qualité audacieuse qui de se moquer de tout voire de se foutre de tout.

Kafka, l’éternel fiancé
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,30 €
Jacqueline Raoul-Duval
(Fontaine Sèvres)

Kafka, l'éternel fiancé Jacqueline Raoul-Duval Flammarion 253 pages Le héros de ce roman est l'écrivain tchèque Franz Kafka. Les héroïnes en sont les femmes qu'il ale plus aimées ; Felice, son premier véritable coup de foudre à qui il écrira jusqu'à trois lettres par jour pendant des mois ; Milena Jesenska, la plus proche intellectuellement ; Julie, la jeunesse retrouvée et Dora, « le visage de l'amour des derniers jours ». Ce roman fondé sur la correspondance et les journaux de Kafka retrace ces relations instables marquées par l'échec mais suggère surtout que la tension provoquée par le sentiment amoureux est l'un des stimulants principaux de la création romanesque. Chez Kafka l'intransigeance morale, l'excellence littéraire côtoient un masochisme sous-jacent accentué par le conflit avec son père, un attachement compliqué au judaïsme. La solitude, le manque d'argent puis la maladie assombrissent les derniers jours. Seules sont lumineuses les lettres à ces fiancées. Il n'est pas nécessaire d'avoir déjà lu les œuvres de Franz Kafka pour apprécier ce roman mais on ressort de cette lecture avec l'envie de les connaître plus profondément.

Allmen et les libellules
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 17,25 €
Martin Suter
(Fontaine Sèvres)

Allmen, le héros du roman de Martin Suter est un dandy de grand chemin, collectionneur d'art élégant, dilettante ayant dilapidé la fortune familiale mais encore suffisamment à l'aise pour ne pas travailler. Trop distingué pour ne rien faire malgré tout, ses occupations le portent vers le trafic d'oeuvres d'art afin de maintenir son train de vie. Parangon du gentleman, Allmen se doit de n'escroquer que des gentlemen. Dans ces aventures Allmen est secondé par Carlos,son majordome guatémaltèque, factotum stylé à l'efficacité redoutable. Entre les deux hommes un art du sous-entendu est le sel de leur complicité. C'est aussi cet art de l'ellipse qui caractérise le style du dernier roman de M. Suter.